Celsius Online

Celsius Online est une société française fondée en 2004 et basée à Paris[1]. À la fois studio indépendant de jeux vidéo et agence web, son activité première est la réalisation de jeux en ligne, sur web, Facebook et mobiles[2],[3],[4],[5].

Celsius Online

Création 17 mars 2005
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Paris 75001
 France
Direction Lévan Sardjevéladzé depuis le 05/05/2005
Activité Édition de jeux électroniques (code 5821Z)
SIREN 1 398 600 €
Site web Site officiel

Fonds propres 1 398 600 € au 30/06/2018
Chiffre d'affaires 1 585 600 € au 30/08/2018
Résultat net 598 700 € au 30/06/2018

Historique

Les Royaumes renaissants est le titre phare qui a porté Celsius online depuis sa création en 2004[6],[7]. C'est un jeu dont le modèle économique est basé sur le freemium[8], qui a été déclaré Best Free Online RPG 2006 par le site anglophone GameOgre[6], et nominé dans la catégorie Meilleur jeu web et social aux Ping Awards en 2013 et 2014[9]..

En 2013, Celsius online lance March of History[10], un jeu de stratégie en temps réel sur navigateur, toujours gratuit de type freemium. En 2014, March of History, nominé aux Ping Awards, reçoit le prix du meilleur jeu web et réseaux sociaux[11],[12],[13].

Fin 2015, Celsius online présente Celsius Heroes[14],[15], son premier jeu jouable sur mobiles, tablettes et ordinateurs via Facebook, à la Paris Games Week[16], qu'il lance en softlaunch en France et au Canada. Comme les autres titres de Celsius online, Celsius Heroes est également un jeu gratuit, de type freemium[8]. Celsius Heroes a été nominé en 2015 aux Ping Awards dans la catégorie meilleur Jeu Web et réseaux sociaux[17],[18].

Début 2016, le gérant de Celsius online est élu président du Syndicat national du jeu vidéo[19],[20].

Le 3 juillet 2017, Celsius online annonce l'acquisition des studios Kobojo (en) et Ouat Entertainement[21],[22].

Le 23 novembre 2018, Celsius Online reprend le site officiel du jeu de société, Les Loups-Garous de Thiercelieux[23].

Jeux édités

  • 2016 : Celsius Heroes (mobiles, tablettes, Facebook sur ordinateur)[14]
  • 2013 : March of History (Web)[10]
  • 2012 : Lexity (Web)
  • 2010 : Mégagong (Web)
  • 2010 : Shogun Kingdoms (Web)
  • 2009 : Native Kingdoms (Web)
  • 2004 : Les Royaumes renaissants (Web)[7]

L'agence web

Celsius online mène également une activité d'agence web au service d'institutions et de diverses sociétés. Celsius online a par exemple réalisé le site de l'Association pour le rayonnement de l'Opéra national de Paris, en partenariat avec l'agence Muchacha[14],[24].

Notes et références

  1. « Celsius online (informations sur la société) », sur AFJV (consulté le 11 mars 2016)
  2. « Classement des 32 plus importants éditeurs Français », sur insidegaming.biz (consulté le 15 mars 2016)
  3. Panorama 2015 des éditeurs et créateurs de logiciels français 2015 cf page 24
  4. « Jeux vidéo indépendants : 5 histoires croisées de développeurs français », sur Clubic.com (consulté le 15 mars 2016)
  5. « Chiffre d'affaires, résultat, bilans et informations concernant Celsius Online », sur www.societe.com (consulté le 5 juillet 2019)
  6. « GameOgre's 2006 Online Game Awards », sur www.gameogre.com (consulté le 15 mars 2016)
  7. « Les Royaumes Renaissants », sur JeuxOnLine (consulté le 15 mars 2016)
  8. « Jeu vidéo Freemium : 5 bonnes pratiques », sur Clubic.com (consulté le 15 mars 2016)
  9. « Ping Awards », sur www.ping-awards.com (consulté le 10 octobre 2015)
  10. Skelbe, rédacteur chez game-guide.fr, « March of History – Aperçu », Web, (lire en ligne)
  11. « Ping Awards 2014 : voici la liste des jeux nominés », sur Gameblog (consulté le 15 mars 2016)
  12. « Ping Awards 2014 - Les résultats! - Ingame.fr », sur Ingame.fr (consulté le 11 mars 2016)
  13. « Paris Games Week : La création française à l'honneur », sur Jeuxvideo.com (consulté le 15 mars 2016)
  14. « Celsius Heroes - Un jeu de rôle à l'ancienne sur mobile - Dossier : PGW : Focus sur le jeu vidéo français », sur Jeuxvideo.com (consulté le 15 mars 2016)
  15. « Celsius Heroes en approche », sur Gamingway (consulté le 21 mars 2016)
  16. Cédric dit, « PGW 2014 – Les jeux Made in France », sur Game Side Story (consulté le 11 mars 2016)
  17. « Les jeux nommés aux Ping Awards 2015 », sur AFJV (consulté le 15 mars 2016)
  18. « Ping Awards 2015 - Loutrage », sur www.loutrage.fr (consulté le 15 mars 2016)
  19. « SNJV : Lévan Sardjevéladzé devient président - Actus jeux - Gamekult », sur Gamekult (consulté le 15 mars 2016)
  20. William Audureau, « « C’est le moment de montrer le jeu vidéo comme un objet culturel et même artistique » », Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 17 mars 2016)
  21. « Celsius online achète Kobojo et Ouat Entertainment », sur afjv.com (consulté le 28 septembre 2017)
  22. (en) « Celsius Online acquires Kobojo and Ouat Entertainment », sur gamasutra.com (consulté le 28 septembre 2017)
  23. « Celsius Online achète les Loups-Garous en ligne », sur AFJV (consulté le 14 mars 2020)
  24. « Muchacha crée un site pour l'Opéra Garnier », sur Strategies (consulté le 15 mars 2016)

Annexes

Lien externe

  • Portail des entreprises
  • Portail du jeu vidéo
  • Portail de Paris
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.