Château Bufalini

Le château Bufalini (en italien Castello Bufalini) est une forteresse militaire située à San Giustino, dans la partie Nord de la région d'Ombrie, aux confins de la Toscane, des Marches et de la Romagne.

Pour les articles homonymes, voir Bufalini.

Château Bufalini

Vue côté sud
Nom local Castello Bufalini
Architecte Mariano Savelli
Début construction 1480
Propriétaire actuel Ministère de la culture et du patrimoine
Site web polomusealeumbria.beniculturali.it/?page_id=3682
Coordonnées 43° 33′ 00″ nord, 12° 11′ 00″ est
Pays Italie
Région historique  Ombrie
Localité San Giustino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Géolocalisation sur la carte : Ombrie

Historique

Le Château Bufalini est une forteresse militaire dont l'origine remonte à la seconde moitié du XVe siècle permettant la défense les territoires des États pontificaux sur leur frontière avec la Toscane et les Marches. Sa construction sur les restes d'une forteresse en ruines, remonte à 1480, sur projet de l'architecte Mariano Savelli. La forteresse a été construite sous la forme d'un quadrilatère irrégulier, avec quatre tours d'angle reliées par des passerelles et surplombées par une tour centrale, le tout entouré de larges et profonds fossés en forme d'étoile pouvant être franchis par un pont-levis, des fortifications caractéristique de la trace italienne.

Dans la première moitié du XVIe siècle le château a été transformé en résidence par la famille noble des Bufalini. La tour de gauche a été élevée et transformée en loggia et recouverte par un large porche à colonnes et agrémentée d'une balustrade en grès. Une nouvelle entrée a été réalisée au centre de la façade. Le projet de restructuration est attribué à Vasari et date de 1492.

Culture

Depuis 1989, le château est la propriété du Ministère de la culture et du patrimoine, toujours en cours de restauration, il peut être visité pendant l'été.

Il contient une collection de peintures :

L'intérieur du château est préservé et comporte des meubles anciens de la fin de la Renaissance et du baroque. Dans certaines niches du cloître intérieur et dans la salle du trône se trouvent des bustes en marbre d'époque romaine provenant des fouilles de Colle Plinio (villa Pline le Jeune).

Entre les murs et les douves du château, dans un espace irrégulier, s'étend le magnifique jardin de style Renaissance, agrémenté par un labyrinthe en buis.

Bibliographie

  • AA.VV., Umbria, Touring Club Italiano 1999.
  • A. Ascani, San Giustino, Città di Castello 1977.
  • D. Amoni, Castelli, Fortezze e Rocche dell'Umbria, Pérouse 1999.
  • G. Milani-P. Bà, I Bufalini di San Giustino, San Giustino 1998.

Liens externes

  • Portail de l’histoire
  • Portail de la Renaissance
  • Portail des châteaux
  • Portail de l'Ombrie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.