Chaki

Chaki (en azéri Şəki [ʃæˈci]) est une ville du nord-ouest de l'Azerbaïdjan. Chaki est situé à 325 km de baku.

Pour l’article homonyme, voir Shaki (Syunik).

Chaki
Şəki

Héraldique

Le caravanserail de Sheki.
Administration
Pays Azerbaïdjan
Raion Şəki
Code postal AZ 5500
Indicatif téléphonique +994 2424
Démographie
Population 63 700 hab. (2012)
Densité 7 078 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 11′ 31″ nord, 47° 10′ 14″ est
Altitude 545 m
Superficie 900 ha = km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Azerbaïdjan
Chaki

    Centre historique de Sheki avec le palais du Khan *
    Pays Azerbaïdjan
    Type Culturel
    Critères (ii) (v)
    Superficie 120,5 ha
    Zone tampon 146 ha
    Numéro
    d’identification
    1549
    Année d’inscription 2019 (43e session)
    * Descriptif officiel UNESCO
    ** Classification géographique UNESCO

    Sa population s'élève à 63 700 habitants en 2012.

    Toponymie

    La ville est appelée en russe Шеки (Šeki).

    Administration

    La ville est le chef-lieu du raion de Şəki, mais n'en fait pas partie et constitue une subdivision administrative distincte.

    Géographie

    Les sommets des monts enneigés du Grand Caucase atteignent de 3 000 à 3 600 m d’altitude dans certaines parties. La température moyenne annuelle à Chaki est de 12 °C. En juin et août la température moyenne quotidienne est de 20 à 25 °C. Chaki est situé à une altitude comprise entre 500 et 850 m d’altitude. Les forêts de montagne autour des localités limitent le réchauffement de la ville. Les forêts de montagne, où l'on trouve le hêtre et le noisetier, permettent de protéger la ville des inondations et la décorent. La faune y est riche. Les terres brunes sont réparties sur tout le territoire. Les principales rivières de la ville sont Kish et Gurdjana.

    Histoire

    Chaki est l'une des plus anciennes villes d'Azerbaïdjan.  Selon les historiens, la ville pourrait être l'une des plus anciennes colonies du Caucase. D'après certains, les pièces découvertes datent de plus de 2 500 ans[1]. Il y a des traces de grandes colonies à Chaki datant de plus de 2700 ans. C'était l'une des plus grandes villes des états albanais au Ier siècle. Le temple principal des anciens Albanais y était situé. Shaki était divisé en 11 provinces administratives. Après l'invasion arabe, Chaki fut annexé au troisième émirat[2].

    Le Khanat de Chaki dure de 1743 au 27 juillet 1819, lors de son annexion par le commandant en chef et général de l'armée russe, Alexis Iermolov.

    Shaki fut le siège de l'Église d'Aghbanie[réf. nécessaire].

    La ville est aujourd'hui, et ce contrairement au reste du pays, majoritairement sunnite[3] car proche du Daghestan.

    Le « centre historique de Sheki avec le palais du Khan » est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO le [4].

    Population

    Recensements (*) ou estimations de la population[5] :

    Évolution démographique
    1897 1923 1926 1939 1959 1970
    24 73414 97122 96532 27834 34843 158
    1979 1989 1999 2009 2011 2012
    49 47556 22360 41562 96563 50063 700

    Le nombre de Chaki est de 174,1 mille personnes. Y compris, la population rurale est de 105,7 mille personnes, tandis que la population urbaine est de 66,9 mille personnes. La densité de population est de 72 personnes pour 1 kilomètre carré[6].

    Culture

    Architecture

    Chaki a toujours joué un rôle central dans l'art azerbaïdjanais et plus généralement dans l'art et l'architecture de l'Azerbaïdjan. Il y a une mosquée appelée Omer Efendi construite au XIXe siècle.

    Le palais des khans de Chaki, construit en 1762 sans un seul clou, est l'un des monuments les plus merveilleux de son époque. Affiché dans le palais des artefacts de l'ère khanate, ainsi que des expositions de la scène artistique. Le château de Chaki, construit par le fondateur du Khanat de Chaki (1743-1819), Hadji Chalabi Khan (règne, 1743 — 1755), près du village de Nukha, sur les contreforts sud du Caucase.

    Cuisine

    Chaki est bien connu avec son type spécial de baklava, appelé Şəkli halvası[7]. l y a quelques plats délicieux comme piti et girmabadam[8].

    Galerie

    Personnalités

    1. Mirza Fatali Akhoundov, (1812-1878), y est né
    2. Javanshir Feyziyev, Parlementaire en Azerbaïdjan.

    Voir aussi

    Articles connexes

    Notes et références

    • Portail de l’Azerbaïdjan
    • Portail du patrimoine mondial
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.