Championnat d'Allemagne de football D3 2012-2013

Le 3. Liga 2012-2013 est la cinquième édition de la 3. Liga, la troisième division du football allemand. Elle oppose vingt clubs professionnels, à savoir les deux clubs relégués directement de 2. Bundesliga (FC Hansa Rostock et Alemannia Aix-la-Chapelle), le club ayant perdu le barrage de relégation de 2. Bundesliga 2011-2012 (Karlsruher SC), les équipes classées de la quatrième à la dix-septième place en 3. Liga 2011-2012 et les trois promus de Regionalliga 2011-2012 (SV Stuttgarter Kickers, Borussia Dortmund II et Hallescher FC).

3. Liga 2012-2013
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Deutscher Fußball-Bund
Édition 5e
Lieu(x) Allemagne
Date Du
au
Participants 20 clubs professionnels
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur 2. Bundesliga 2012-2013
Niveau inférieur Regionalliga

Palmarès
Vainqueur Karlsruher SC
Promu(s) Karlsruher SC
DSC Arminia Bielefeld
Relégué(s) Kickers Offenbach
SV Babelsberg 03
Alemannia Aix-la-Chapelle
Meilleur(s) buteur(s) Anton Fink (20)

Navigation

La compétition se déroule du au en trente-huit journées, toutes les équipes se rencontrant deux fois lors d'un match aller et d'un match retour. Le vainqueur ainsi que le deuxième du classement final sont directement promus en 2. Bundesliga 2013-2014. Le troisième dispute un barrage de promotion contre le seizième de 2. Bundesliga en une confrontation aller-retour, qui qualifie le vainqueur pour la saison 2013-2014 de 2. Bundesliga. Les trois derniers sont relégués en Regionalliga.

Le Karlsruher SC remporte le championnat et réussit une remontée immédiate en 2. Bundesliga. Le DSC Arminia Bielefeld termine deuxième et est également promu. Le VfL Osnabrück, troisième, s'incline face au SG Dynamo Dresde, seizième de 2. Bundesliga, en barrage de promotion. Le SV Babelsberg 03 et l'Alemannia Aix-la-Chapelle sont relégués sportivement en Regionalliga, tout comme les Kickers Offenbach, qui se sont pourtant maintenus sportivement, mais n'ont pas obtenu leur licence auprès du DFB, la fédération allemande de football, et se voient rétrogradés à la place du 18e, le SV Darmstadt 98.

Participants

Club Classement
2011-2012
Stade Capacité Ville
1. FC Heidenheim 18464eVoith-Arena10 000Heidenheim an der Brenz
1. FC Sarrebruck10eLudwigspark35 303Sarrebruck
Alemannia Aix-la-Chapelle18e (2. BL)Neuer Tivoli32 900Aix-la-Chapelle
DSC Arminia Bielefeld13eSchücoArena27 300Bielefeld
SV Babelsberg 0317eKarl-Liebknecht-Stadion10 499Potsdam
Borussia Dortmund II1er (RL Ouest)Stadion Rote Erde25 000Dortmund
Chemnitzer FC9eStadion an der Gellertstraße18 700Chemnitz
SV Darmstadt 9814eStadion am Böllenfalltor19 000Darmstadt
Hallescher FC1er (RL Nord)Kurt-Wabbel-Stadion23 000Halle
FC Hansa Rostock17e (2. BL)DKB-Arena29 000Rostock
Karlsruher SC16e (2. BL)Wildparkstadion32 400Karlsruhe
Kickers Offenbach8eStadion am Bieberer Berg25 000Offenbach am Main
VfL Osnabrück7eosnatel-Arena16 667Osnabrück
SC Preußen Münster12ePreußenstadion15 050Münster
FC Rot-Weiß Erfurt5eSteigerwaldstadion19 439Erfurt
VfB Stuttgart II11eGazi-Stadion auf der Waldau11 544Stuttgart
SV Stuttgarter Kickers1er (RL Sud)Gazi-Stadion auf der Waldau11 436Stuttgart
SpVgg Unterhaching15eSportpark Unterhaching15 053Unterhaching
SV Wacker Burghausen6eWacker-Arena10 000Burghausen
SV Wehen Wiesbaden16eBrita-Arena12 566Wiesbaden

Compétition

Règlement

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les égalités, on tient d'abord compte de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués, puis des confrontations directes et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement

Classement[1]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Karlsruher SCR 79 38 23 10 5 69 27+42
2 DSC Arminia Bielefeld 76 38 22 10 6 59 32+27
3 VfL Osnabrück 73 38 22 7 9 64 35+29
4 SC Preußen Münster 72 38 20 12 6 63 33+30
5 1. FC Heidenheim 1846 72 38 21 9 8 69 47+22
6 Chemnitzer FC 55 38 15 10 13 56 47+9
7 SV Wehen Wiesbaden 51 38 11 18 9 51 510
8 SV Wacker Burghausen 51 38 14 9 15 45 450
9 SpVgg Unterhaching 51 38 14 9 15 48 55-7
10 Hallescher FCP 46 38 12 10 16 37 50-13
11 1. FC Sarrebruck 45 38 12 9 17 52 62-10
12 FC Hansa RostockR 44 38 11 11 16 39 52-13
13 FC Rot-Weiß Erfurt 44 38 11 11 16 44 58-14
14 VfB Stuttgart II 43 38 11 10 17 35 42-7
15 Kickers Offenbach 42 38 11 11 16 41 44-3
16 Borussia Dortmund IIP 41 38 9 14 15 39 58-19
17 SV Stuttgarter KickersP 40 38 10 10 18 39 48-9
18 SV Darmstadt 98 38 38 8 14 16 32 46-14
19 SV Babelsberg 03 37 38 9 10 19 32 54-22
20 Alemannia Aix-la-ChapelleR 26 38 7 10 21 40 68-28
Qualifications et relégations
Abréviations

Barrage

À la fin de la saison, le 16e de 2. Bundesliga affronte la troisième meilleure équipe du classement pour une double confrontation aller/retour. Le vainqueur est promu en 2. Bundesliga et le perdant est relégué en 3. Liga.

Manche Domicile Score Extérieur Vainqueur
Aller VfL Osnabrück1 - 0SG Dynamo DresdeSG Dynamo Dresde
Retour SG Dynamo Dresde2 - 0VfL Osnabrück

Statistiques

Meilleurs buteurs

Tableau des meilleurs buteurs[2]
Pos. Joueur Equipe Buts
1 Anton FinkChemnitzer FC20[note 1]
2 Fabian KlosDSC Arminia Bielefeld20
3 Marco GrüttnerSV Stuttgarter Kickers18
4 Hakan ÇalhanoğluKarlsruher SC17
5 Marcel Ziemer1. FC Sarrebruck16
Matt TaylorSC Preußen Münster
Marc Schnatterer1. FC Heidenheim 1846
8 Zlatko JanjicSV Wehen Wiesbaden15
Koen van der BiezenKarlsruher SC
Simon ZollerVfL Osnabrück
11 Florian Niederlechner1. FC Heidenheim 184613
12 Mathias FetschKickers Offenbach12
Soufian BenyaminaVfB Stuttgart II
Nils Pfingsten-ReddigFC Rot-Weiß Erfurt
15 Benjamin FörsterChemnitzer FC11

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Notes et références

Notes
  1. Anton Fink termine meilleur buteur devant Fabian Klos grâce à un ratio de buts marqués par match de 0,61 contre 0,56.
Références
  1. (de) « Die Abschlusstabelle der 3. Liga 2012/2013 », sur fussballdaten.de (consulté le 31 octobre 2014)
  2. (de) « Spielerstatistik der 3. Liga 2012/2013 », sur fussballdaten.de (consulté le 31 octobre 2014)


  • Portail du football
  • Portail des années 2010
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.