Championnat de France masculin de handball de D2 2003-2004

Le championnat de France de handball masculin de deuxième division 2003-2004 est la cinquante-troisième édition de cette compétition et la neuvième édition depuis que la dénomination de Division 2 a été posée.

Division 2 2003-2004
Généralités
Sport Handball
Création 1952 (Nationale 1B)
1995 (Division 2)
Organisateur(s) Fédération française de handball
Édition 53
Catégorie 2e division
Lieu(x) France
Statut des participants professionnel
Hiérarchie
Niveau supérieur Division 1

Palmarès
Vainqueur HBC Villefranche-en-Beaujolais
Deuxième Saint-Raphaël VHB
Relégué(s) Real Villepinte Vert Galant, Girondins de Bordeaux HBC et SMEC Metz

Navigation

À l'issue de la saison, le HBC Villefranche-en-Beaujolais et le Saint-Raphaël VHB sont promus en Division 1.

En septembre 2004, le Real Villepinte Vert Galant n'a pas été autorisé par la FFHB à évoluer en Division 2 pour la saison 2004-2005 du fait d'incertitudes dans le budget[1]. L'appel du club devant le CNOSF ayant été rejeté[2].

Sur proposition de la Commission d’Organisation des Compétitions (article 4.3.4 des règlements de la FFHB), la CNCG a alors décidé de repêcher l’US Saintes, 15e du classement, ce qui a été validé par le bureau exécutif de la FFHB[3]. Les Girondins de Bordeaux HBC, 14e du classement et donc premier repêchable sur le plan sportif, ont fait appel de la décision auprès du CNOSF[3], mais la relégation en Nationale 1 du club Bordelais a été confirmée. Le SMEC Metz, dernier du classement, est le troisième club relégué.

Transferts en début de saison

Parmi l'ensemble des transferts[4], on peut noter les arrivées de Christian Gaudin à Saint-Raphaël VHB et de Matthieu Drouhin et Cédric Paty à HBC Villefranche-sur-Saône. Concernant les entraîneurs, Dejan Lukić rejoint l'HBC Conflans et Radu Voina l'ASL Robertsau.

Classement

Le classement final est[5] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffDép
1 HBC Villefranche-sur-Saône 75 30 21 3 6 803 72083-
2 Saint-Raphaël VHB 69 30 17 5 8 730 66565-
3 Real Villepinte Vert Galant 66 30 14 8 8 746 726204
4 ASPTT Nancy-Vandœuvre 66 30 16 4 10 754 7495-4
5 HBC Villeneuve d'Ascq 65 30 14 7 9 712 67537-
6 OC Cesson 60 30 13 4 13 687 6751214
7 GFCO Ajaccio (R) 60 30 13 4 13 762 779-17-14
8 Massy Essonne Handball 58 30 12 4 14 733 760-278
9 Billère Handball 58 30 11 6 13 663 693-30-8
10 HBC Conflans 57 30 11 5 14 719 728-95
11 ASL Robertsau 57 30 12 3 15 781 796-15-5
12 ASCA Wittelsheim 55 30 12 1 17 732 749-1712
13 Aix UC 55 30 12 1 17 696 722-26-12
14 Girondins de Bordeaux HBC 54 30 9 6 15 729 7290-
15 US Saintes 53 30 10 3 17 738 771-33-
16 SMEC Metz 52 30 7 8 15 710 758-48-
Légende
Promu en Division 1
Relégué pour raison administrative (cf. ci-dessus)
Repêché de la relégation (cf. ci-dessus)
Relégué en Nationale 1
(R) Relégué de Division 1 en début de saison[6]
(P) Promu de Nationale 1 en début de saison

Statistiques et récompenses

Meilleurs joueurs

Au terme de la saison, Handzone a déterminé une liste des meilleurs joueurs[7] :

  • Meilleur joueur : Bogdan Voina (Robertsau)
  • Meilleur gardien : Josef Kučerka (Ajaccio)
  • Meilleur arrière gauche : David Schneider (Wittelsheim)
  • Meilleur arrière droit : Krysztof Gorniak (St Raphaël)
  • Meilleurs demi-centres : Bogdan Voina (Robertsau) et Dimitri Provornikov (Ajaccio)
  • Meilleur ailier gauche: David Motyka (Nancy)
  • Meilleur ailier droit : Arnaud Chapuis (Villefranche)
  • Meilleur pivot : Christian Stamate (Villepinte)
  • Meilleur défenseur : Arnaud Leforestier (Aix en Provence)
  • Meilleur entraîneur: Paul Matte (Nancy)

Meilleurs buteurs

Notes et références

  1. « Villepinte devant le CNOSF », sur handzone.net, (consulté le 8 novembre 2017)
  2. « Villepinte recalé... pour l'instant », sur handzone.net, (consulté le 8 novembre 2017)
  3. « Les Girondins de Bordeaux en appellent au CNOSF », sur handzone.net, (consulté le 8 novembre 2017)
  4. « Les principaux transferts », sur handzone.net, (consulté le 29 novembre 2017)
  5. « Division 2 - Saison 2003-2004 », sur handzone.net (consulté le 8 novembre 2017)
  6. Seul le GFCO Ajaccio HB a été relégué en D2, l'AC Boulogne-Billancourt HB ayant été relégué administrativement en N3.
  7. « Les Oscars de la D2 », sur handzone.net, (consulté le 29 novembre 2017)

Voir aussi

  • Division 1
  • Pas de Coupe de France
  • Division 2 féminine
  • Portail du handball
  • Portail des années 2000
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.