Championnat de République tchèque de hockey sur glace 1993-1994

La saison 1993-94 a été la première saison après la partition de la Tchécoslovaquie et a été marquée par la création de deux nouveaux championnats de hockey sur glace en République tchèque : l’Extraliga, la première division, et la 1. liga, second échelon.

Saison 1993-94
Extraliga
Vainqueur HC Olomouc
Nombre d'équipes 12 (division élite)
Nombre de matchs 44 (saison régulière)
Équipe reléguée
(1. liga)
HC Hradec Králové
HC Jindřichův Hradec

Contexte

Après la division de la Tchécoslovaquie au 1er janvier 1993, deux nouveaux championnats font leur début pour la saison 1993-94. Dix équipes tchèques et quatre slovaques ont joué la saison précédente et les dix équipes tchèques intègrent cette nouvelle ligue. Deux équipes de seconde division viennent faire la onzième et douzième équipe de la ligue : HC Stadion Hradec Králové et HC Jindřichův Hradec[1]. Les douze équipes participant à cette première saison de première division jouent 22 matchs à domicile et 22 matchs de plus à l'extérieur pour la saison régulière. Au terme de cette saison, les huit premières équipes sont qualifiées pour des play-offs alors que les quatre dernières équipes jouent une phase de barrage. Après cette phase de barrage, les deux équipes avec les moins bons résultats jouent une nouvelle phase de qualification contre les deux meilleures équipes de la 1. liga, le second échelon tchèque.

Résultats de l'Extraliga

Classement de la première phase

PlaceÉquipePJ V D N BP BCPts
1erPoldi SONP Kladno 442481218215156
2eHC České Budějovice 442361516312052
3eHC Vítkovice 4419111416213849
4eAC ZPS Zlín 442171615416349
5eHC Sparta Praha 442161716212948
6eHC Pardubice 442241814212848
7eHC Olomouc 441971811612345
8eHC Chemopetrol Litvínov 441881816115444
9eHC Škoda Plzeň 441582113214038
10eHC Dukla Jihlava 441662213114338
11eHC Stadion Hradec Králové 4412112113316335
12eHC Jindřichův Hradec 441062810719326

Play-offs

Les play-offs se jouent en plusieurs matchs avec la victoire assurée pour l'équipe remportant trois matchs.

Quarts de finale
6, 17, 20, 21 et 23 mars
Demi-finales
26, 27, 30, 31 mars et 2 avril
Finale
5, 6, 9 et 10 avril
             
 Poldi SONP Kladno  3
 HC Chemopetrol Litvínov  1  
 Poldi SONP Kladno  2
 
   HC Olomouc  3  
 HC České Budějovice  0
 HC Olomouc  3  
 HC Olomouc  3
 
   HC Pardubice  1
 HC Vítkovice  2
 
 HC Pardubice  3  
 HC Pardubice  3
  Troisième place
   HC Sparta Praha  0  
 AC ZPS Zlín  0  4 et 7 avril
 HC Sparta Praha  3    Poldi SONP Kladno 2
 HC Sparta Praha 0

Bilans de l'Extraliga

Après trente-deux journées de championnat, Jiří Matějů, entraîneur du HC Olomouc est renvoyé de ses fonctions et remplacé par Josef Augusta, ancien entraîneur de l'équipe de Tchécoslovaquie, lui-même limogé en début de saison par l'équipe de Zlín. L'équipe est renforcée au début des séries par Jiří Dopita, joueur des Eisbären Berlin, équipe d'Allemagne, éliminée prématurément des séries[2]. Dopita va être l'homme décisif des séries offrant le premier titre du championnat à Olomouc. Il est plus particulièrement important lors de la série victorieuse contre le champion de la saison régulière, le Poldi SONP Kladno, la décision du dernier match venant lors de la séance de tir de fusillade. Dopita va être désigné meilleur joueur des séries[3].

À l'issue de la saison régulière, Richard Král du HC Pardubice est le meilleur buteur avec 33 réalisations[4] tandis que Pavel Patera, joueur de Kladno est le meilleur passeur de la saison avec 49 aides. Il finit également meilleur pointeur 75 points[5]. Dans les buts, avec 92 % d'arrêts et une moyenne de 2,69 buts encaissés par match, Radovan Biegl, coéquipier de Král est le meilleur de la saison[6]. Finalement, Patera finit également meilleur pointeur des séries avec 15 points de plus et Biegl est élu gardien de l'année. Jiří Vykoukal, joueur du Sparta Praha est sacré meilleur défenseur de la saison[7], son coéquipier, David Výborný, joueur le plus fair-play[8]. Milan Hejduk et Marek Sýkora, tous deux de Pardubice, sont désignés, respectivement, meilleur espoir[9] et meilleur entraîneur[2]. Roman Turek, gardien de České Budějovice, remporte la Crosse d'Or, en tant que meilleur joueur tchèque, tout poste et tout championnat confondus[10].

Résultats de la 1.liga

Classement de la 1.liga

Les quatre équipes finissant en tête du classement sont immédiatement qualifiées pour la seconde phase de la compétition, les play-offs, alors que les équipes classées de la cinquième place à la douzième doivent jouer un premier tour de qualification.

PlaceÉquipePJ V D N BP BCPts
1erHC Zbrojovka Vsetín 4033431886170
2eHC Slavia Praha 40247917610755
3eHC Královopolská Brno 402371018212953
4eHC Slezan Opava 402451113911753
5eHC Slovan Ustí nad Labem 401891312110545
6eTZ Třinec 401651913213437
7eHC Havířov 401481813813136
8eHKC Prostějov 401391811314535
9eHC Havlíčkův Brod 401372012817233
10eHC Baník Sokolov 401352211715931
11eHC Beroun 40119209714031
12eTJ Baník Hodonín 401262211313330
13eHC Přerov 40123259516427
14eVTJ Tábor 406122210714924

Play-offs

Les qualifications se jouent en deux matchs vainqueurs pour le premier tour et en trois matchs vainqueurs pour la suite de la compétition.

Premier tour
TJ Baník Hodonín1-5 / 0-6HC Slovan Ustí nad Labem
HC Beroun2-4 / 2-5TZ Třinec
HC Baník Sokolov7-4 / 2-6 / 2-3HC Havířov
HC Havlíčkův Brod7-1 / 6-4HKC Prostějov
Quarts de finale
HC Zbrojovka Vsetín7-1 / 8-0 / 9-2HC Havlíčkův Brod
HC Slavia Praha8-3 / 3-4 / 4-3 / 4-2HC Havířov
HC Královopolská Brno3-0 / 5-3 / 4-2TZ Třinec
HC Slezan Opava5-0 / 1-2 / 1-4 / 1-5HC Slovan Ustí nad Labem


Demi-finales
HC Zbrojovka Vsetín6-0 / 3-0 / 3-2[11]HC Slovan Ustí nad Labem
HC Slavia Praha3-2[11] / 3-0 / 6-3HC Královopolská Brno

Promotion / relégation

Matchs de barrage

Parmi les quatre dernières équipes de la saison régulière de l'Extraliga, deux équipes doivent jouer des matchs de barrage avant de jouer une poule de relégation. Hradec, dernière équipe de la saison joue donc ces matchs de barrage contre Plzeň alors que Jihlava joue contre Králové. La victoire se joue au meilleur des trois matchs.

HC Škoda Plzeň5 – 1HC Jindřichův Hradec
HC Škoda Plzeň4 – 3HC Jindřichův Hradec(P)
HC Jindřichův Hradec1 – 0HC Škoda Plzeň
HC Jindřichův Hradec2 – 3HC Škoda Plzeň(TF)
HC Dukla Jihlava6 – 3HC Hradec Králové
HC Dukla Jihlava3 – 1HC Hradec Králové
HC Hradec Králové3 – 1HC Dukla Jihlava
HC Hradec Králové4 – 7 HC Dukla Jihlava

Poule de relégation

La poule de relégation a également été une poule de promotion pour les deux équipes ayant fini aux deux premières places de la 1.liga, les équipes du HC Zbrojovka Vsetín et du HC Slavia Praha. Six matchs ont été joués pour cette poule de relégation / promotion. Les équipes finissant à la première place joueront la saison suivante en Extraliga tandis que les autres sont reléguées en 1.liga.

Résultats
ÉquipePJ V D N BP BCPts
1HC Zbrojovka Vsetín 6420291310
2HC Slavia Praha 631221207
3HC Hradec Králové 612317214
4HC Jindřichův Hradec 611416293

Références

  1. (fr) Saison 1992-93 de Tchécoslovaquie sur http://hockeyarchives.info/.
  2. (fr) Résumé de la saison sur http://hockeyarchives.info/.
  3. (en) Fiche de carrière de Jiří Dopita sur http://www.eurohockey.net/.
  4. (en) Fiche de carrière de Richard Král sur http://www.eurohockey.net/.
  5. (en) Fiche de carrière de Pavel Patera sur http://www.eurohockey.net/.
  6. (en) Fiche de carrière de Radovan Biegl sur http://www.eurohockey.net/.
  7. (en) Fiche de carrière de Jiří Vykoukal sur http://www.eurohockey.net/.
  8. (en) Fiche de carrière de David Výborný sur http://www.eurohockey.net/.
  9. (en) Fiche de carrière de Milan Hejduk sur http://www.eurohockey.net/.
  10. (en) Fiche de carrière de Roman Turek sur http://www.eurohockey.net/.
  11. La décision s'est faite à la suite des tirs de fusillade
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de la République tchèque
  • Portail des années 1990
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.