Championnat du monde de Formule 1 1961

Le championnat du monde de Formule 1 1961 a été remporté par l'Américain Phil Hill sur une Ferrari. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs.

Championnat du monde de Formule 1 1961
Généralités
Sport Formule 1
Création 1950
Organisateur(s) FIA
Édition 12e
Nombre de manches 8 Grands Prix
Site web officiel www.fia.com
www.formula1.com
Palmarès
Champion pilote Phil Hill
Champion constructeur Ferrari

Navigation

Règlement sportif

  • Seuls les cinq meilleurs résultats sont retenus.
  • L'attribution des points s'effectue selon le barème 9, 6, 4, 3, 2, 1.

Deuxième changement en deux ans pour le barème de points : afin de valoriser le panache, le gain de la victoire est porté à 9 points.

Règlement technique

  • Moteurs atmosphériques de 1 500 cm³
  • Moteurs suralimentés interdits

Principaux engagés

La Formule 1 est bouleversée en 1961 par l'introduction d'une nouvelle réglementation technique destinée à diminuer les performances. Les moteurs de 2,5 litres (en place depuis 1954) cèdent la place aux 1,5 litre, ainsi, comme en 1953, la F1 adopte la réglementation de la F2. Officialisée depuis 1958, cette réglementation a été vigoureusement combattue par les concurrents, notamment Britanniques qui jusqu'au bout ont cru infléchir la position de la CSI et ne se sont pas préparés en conséquence.

Plus pragmatique et s'étant résolue plus rapidement que ses adversaires britanniques à cette nouvelle réglementation, la Scuderia Ferrari semble la mieux préparée pour aborder la saison, préparation d'autant plus aisée qu'elle bénéficie de son expérience de la cylindrée 1 500 cm³. Son trio de pilote composé de Phil Hill, Wolfgang von Trips et Richie Ginther fait donc figure de favori.

Dominatrices en 1960, les Cooper et les Lotus sont au contraire affaiblies par le nouveau règlement, la firme Coventry Climax ayant du concevoir un nouveau moteur dans de brefs délais. Cooper conserve son duo composé de Jack Brabham et de Bruce McLaren tandis que chez Lotus, le prometteur Jim Clark a été titularisé aux côtés de Innes Ireland. Stirling Moss bénéficiera également d'une Lotus engagée par l'écurie privée de Rob Walker. Si l'équipe officielle engage la nouvelle Lotus 21, Moss doit se contenter de la vieille Lotus 18.

BRM, dans l'incapacité de concevoir un bloc conforme au nouveau règlement s'est tourné également vers Coventry Climax et aligne Graham Hill et Tony Brooks qui remplace Bonnier.

L'écurie Porsche, présente avec brio en F2, fait son arrivée en F1 en mettant à profit le nouveau règlement pour franchir le pas. Dan Gurney et Joakim Bonnier en sont les pilotes.

Liste complète des écuries et pilotes ayant couru dans le championnat 1961 de Formule 1 organisé par la FIA.

ÉcurieConstructeurChâssisMoteurPneusPilotesCourses
Porsche System Engineering
Porsche KG
Porsche 787
718
Porsche 547/3 1.5 Flat-4
D
Joakim Bonnier Toutes
Dan Gurney Toutes
Hans Herrmann 1, 6
Scuderia Colonia Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Michael May 1, 4, 6
Wolfgang Seidel 3, 5-7
Écurie nationale belge Emeryson
Lotus
61
18
Maserati 6-1500 1.5 L4
Climax FPF 1.5 L4
D
Lucien Bianchi 1, 3
Olivier Gendebien 1
Willy Mairesse 3
André Pilette 7
Camoradi International Cooper
Lotus
T53
18
Climax FPF 1.5 L4
D
Masten Gregory 1-5
Ian Burgess 2-6
Owen Racing Organisation BRM P48/57 Climax FPF 1.5 L4
D
Tony Brooks Toutes
Graham Hill Toutes
Rob Walker Racing Team Lotus
Lotus
Lotus
Ferguson
18
18-21
21
P99
Climax FPF 1.5 L4
D
Stirling Moss Toutes
Jack Fairman 5
Yeoman Credit Racing Team Cooper T53 Climax FPF 1.5 L4
D
John Surtees Toutes
Roy Salvadori 4-8
Cooper Car Company Cooper T55
T58
Climax FPF 1.5 L4
Climax FWMV 1.5 V8
D
Jack Brabham Toutes
Bruce McLaren Toutes
Team Lotus Lotus 21
18
18-21
Climax FPF 1.5 L4
D
Jim Clark Toutes
Innes Ireland 1, 3-8
Trevor Taylor 2
Willy Mairesse 4
UDT Laystall Racing Team Lotus 18
18-21
Climax FPF 1.5 L4
D
Cliff Allison 1, 3
Henry Taylor 1, 3-5, 7
Lucien Bianchi 4-5
Juan Manuel Bordeu 4
Masten Gregory 7-8
Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 156 Ferrari 178 1.5 V6
D
Richie Ginther 1-7
Phil Hill 1-7
Wolfgang von Trips 1-7
Olivier Gendebien 3
Willy Mairesse 6
Ricardo Rodríguez 7
Scuderia Serenissima Cooper
De Tomaso
De Tomaso
T51
F1
F1
Maserati 6-1500 1.5 L4
O.S.C.A. 372 1.5 L4
Alfa Romeo Giulietta 1.5 L4
D
Maurice Trintignant 1, 3-4, 6-7
Giorgio Scarlatti 4
Nino Vaccarella 7
Écurie Maarsbergen Porsche 718 Porsche 547/3 1.5 Flat-4
D
Carel Godin de Beaufort 2-7
Hans Herrmann 2
H&L Motors Cooper T53 Climax FPF 1.5 L4
D
Jackie Lewis 3-7
Tony Marsh Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Tony Marsh 3, 5-6
Scuderia Centro Sud (en) Cooper T53
T51
Maserati 6-1500 1.5 L4
D
Lorenzo Bandini 3, 5-7
Massimo Natili 5, 7
FISA Ferrari 156 Ferrari 178 1.5 V6
D
Giancarlo Baghetti 4
Bernard Collomb Cooper T53 Climax FPF 1.5 L4
D
Bernard Collomb 4, 6
Tim Parnell Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Tim Parnell 5, 7
Gerry Ashmore Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Gerry Ashmore 5-7
Louise Bryden-Brown Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Tony Maggs 5-6
Gilby Engineering Gilby 61 Climax FPF 1.5 L4
D
Keith Greene 5
Scuderia Sant Ambroeus Ferrari 156 Ferrari 178 1.5 V6
D
Giancarlo Baghetti 5, 7
JBW Cars JBW 59 Climax FPF 1.5 L4
D
Brian Naylor 7
Fred Tuck Cars Cooper T45 Climax FPF 1.5 L4
D
Jack Fairman 7
Scuderia Settecolli De Tomaso F1 O.S.C.A. 372 1.5 L4
D
Roberto Lippi 7
Isobele de Tomaso De Tomaso F1 Alfa Romeo Giulietta 1.5 L4
D
Roberto Bussinello 7
Pescara Racing Team Cooper T45 Maserati 6-1500 1.5 L4
D
Renato Pirocchi 7
Gaetano Starrabba Lotus 18 Maserati 6-1500 1.5 L4
D
Gaetano Starrabba 7
Hap Sharp Cooper T53 Climax FPF 1.5 L4
D
Hap Sharp 8
John M Wyatt III Cooper T53 Climax FPF 1.5 L4
D
Roger Penske 8
J Wheeler Autosport Lotus 18-21 Climax FPF 1.5 L4
D
Peter Ryan 8
Jim Hall Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Jim Hall 8
J Frank Harrison Lotus 18 Climax FPF 1.5 L4
D
Lloyd Ruby 8
Momo Corporation Cooper T53 Climax FPF 1.5 L4
D
Walt Hansgen 8

Résumé du championnat du monde 1961

Tous les observateurs prédisent une domination Ferrari, mais à Monaco, sur un circuit où la puissance pure ne peut s'exprimer, Stirling Moss s'impose devant l'armada Ferrari. Seul Ginther avec la Ferrari V6 120° (Hill et von Trips ont un V6 65°) lui résistera.

À Zandvoort, von Trips fait triompher la Ferrari V6 120° devant son coéquipier Phil Hill. Malgré la belle résistance de Clark, le rouleau compresseur Ferrari se met en marche. Sur le rapide tracé de Spa-Francorchamps la Scuderia signe un quadruplé (Hill-von Trips-Ginther-Gendebien). En s'imposant, Hill prend les commandes du championnat devant von Trips. Le duel entre l'Américain et l'Allemand est lancé.

Au Grand Prix de France, disputé sur le circuit ultra-rapide de Reims, on attend une nouvelle domination du duo Hill-von Trips, mais à la surprise générale, l'italien Giancarlo Baghetti s'impose, au volant d'une Ferrari V6 65° engagée par la Fédération italienne, pour sa toute première participation à une épreuve du championnat du monde. Baghetti signe un exploit appelé à rester dans les annales de la Formule 1. Parti en milieu de grille, il a profité d'une hécatombe chez les hommes forts du championnat et s'est imposé sur le fil devant la Porsche de Gurney.

Le duel von Trips-Hill reprend à Aintree. Dominateur dans une course perturbée par la pluie, von Trips reprend pour deux petits points la tête du championnat à Hill. Au Nürburgring, comme à Monaco en début de saison, la domination Ferrari est contrariée par Moss, auteur d'une course d'anthologie sur sa Lotus privée.

Pour l'avant-dernière épreuve de la saison, à Monza, beaucoup attendent le sacre mondial de Wolfgang von Trips. L'Allemand possède quatre points d'avance sur Hill et semble avoir pris un ascendant moral qui se confirme aux essais qualificatifs où il signe la pole position tandis que Hill est relégué en quatrième position derrière Ginther et le débutant mexicain Ricardo Rodríguez, tout juste âgé de 19 ans. Tout bascule au départ : mal parti, von Trips se retrouve piégé au milieu d'un petit peloton au moment d'aborder la Parabolique. Il s'accroche avec la Lotus de Jim Clark et est projeté hors de la piste. On dénombre quinze victimes, dont le pilote allemand. La course est remportée facilement par Hill, qui s'adjuge par la même occasion le titre mondial.

À Watkins Glen pour le Grand Prix des États-Unis en l'absence des Ferrari (en signe de deuil), Innes Ireland s'impose à l'issue d'une course hécatombe. En signant ce qui restera son unique succès en championnat du monde, Ireland offre au Team Lotus sa toute première victoire puisque jusqu'à présent, seul l'équipe de Rob Walker (avec Moss au volant) avait fait triompher la marque britannique.

Grands Prix de la saison 1961

Calendrier des Grands Prix de la saison 1961
no  Date Grand Prix Lieu Vainqueur Écurie Pole position Record du tour Résumé
95 Grand Prix de MonacoMonaco Stirling Moss Lotus-Climax Stirling Moss Stirling Moss
Richie Ginther
Résumé
96 Grand Prix des Pays-BasZandvoort Wolfgang von Trips Ferrari Phil Hill Jim ClarkRésumé
97 Grand Prix de BelgiqueSpa-Francorchamps Phil Hill Ferrari Phil Hill Richie GintherRésumé
98 Grand Prix de FranceReims Giancarlo Baghetti Ferrari Phil Hill Phil HillRésumé
99 Grand Prix de Grande-BretagneAintree Wolfgang von Trips Ferrari Phil Hill Tony BrooksRésumé
100 Grand Prix d'AllemagneNürburgring Stirling Moss Lotus-Climax Phil Hill Phil HillRésumé
101 Grand Prix d'ItalieMonza Phil Hill Ferrari Wolfgang von Trips Giancarlo BaghettiRésumé
102 Grand Prix des États-UnisWatkins Glen Innes Ireland Lotus-Climax Jack Brabham Jack BrabhamRésumé

Classement des pilotes

ClassementPilotePaysVoitureNombre
de points
1erPhil Hill États-UnisFerrari34 (38)
2eWolfgang von Trips AllemagneFerrari33
3eStirling Moss Royaume-UniLotus-Climax21
4eDan Gurney États-UnisPorsche21
5eRichie Ginther États-UnisFerrari16
6eInnes Ireland Royaume-UniLotus-Climax12
7eJim Clark Royaume-UniLotus-Climax11
8eBruce McLaren Nouvelle-ZélandeCooper-Climax11
9eGiancarlo Baghetti ItalieFerrari9
10eTony Brooks Royaume-UniBRM-Climax6
11eJack Brabham AustralieCooper-Climax4
12eJohn Surtees Royaume-UniCooper-Climax4
13eJackie Lewis Royaume-UniCooper-Climax3
14eOlivier Gendebien BelgiqueFerrari3
15eJoakim Bonnier SuèdePorsche3
16eGraham Hill Royaume-UniBRM-Climax3
17eRoy Salvadori Royaume-UniCooper-Climax2


Classement des constructeurs

ClassementPaysVoitureNombre
de points
1er ItalieFerrari40
2e Royaume-UniLotus-Climax32
3e AllemagnePorsche22
4e Royaume-UniCooper-Climax14
5e Royaume-UniBRM-Climax7


Liste des Grands Prix disputés cette saison ne comptant pas pour le championnat du monde de Formule 1

Nom Circuit Date Vainqueur Constructeur
IIe Lombank Trophy Snetterton Jack Brabham Cooper-Climax
IXe Glover Trophy Goodwood John Surtees Cooper-Climax
XXIe Grand Prix de Pau Pau Jim Clark Lotus-Climax
IIIe Grand Prix de Bruxelles Parc du Heysel Jack Brabham Cooper-Climax
IIe Grand Prix de Vienne Aspern Stirling Moss Lotus-Climax
VIe Aintree 200 Aintree Jack Brabham Cooper-Climax
XIe Grand Prix de Syracuse Syracuse Giancarlo Baghetti Ferrari
XIXe Grand Prix de Naples Posillipo Giancarlo Baghetti Ferrari
IXe London Trophy Crystal Palace Roy Salvadori Cooper-Climax
VIe Silver City Trophy Brands Hatch Stirling Moss Lotus-Climax
Solituderennen Solitude Innes Ireland Lotus-Climax
VIIe Kanonloppet Karlskoga Stirling Moss Lotus-Climax
IIe Grand Prix du Danemark Roskilde 26– Stirling Moss Lotus-Climax
XVe Grand Prix de Modène Modène Stirling Moss Lotus-Climax
IIIe Flugplatzrennen Zeltweg Innes Ireland Lotus-Climax
VIIIe Gold Cup Oulton Park Stirling Moss Ferguson-Climax
Ve Lewis-Evans Trophy Brands Hatch 1er octobre Tony Marsh BRM-Climax
Ier Coppa Italia Vallelunga Giancarlo Baghetti Porsche
Ve Grand Prix du Rand Kyalami Jim Clark Lotus-Climax
Ier Grand Prix du Natal Westmead Jim Clark Lotus-Climax
VIIIe Grand Prix d'Afrique du Sud East London Jim Clark Lotus-Climax
  • Portail de la Formule 1
  • Portail des années 1960
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.