Championnats d'Europe de judo 2011

La 60e édition des Championnats d'Europe de judo, la 25e depuis la réunification des compétitions masculine et féminine, se déroule du 21 au à Istanbul en Turquie. Le pays accueille pour la première fois de son histoire l'événement annuel, quelques mois après avoir accueilli les Championnats du monde par équipes à Antalya.

Championnats d'Europe de judo 2011
Généralités
Sport Judo
Organisateur(s) Union européenne de judo
Édition 60e
Lieu(x) Istanbul
Date 21 -
Nations 45[1]
Participants 422[1]
Épreuves 16
Site(s) Abdi İpekçi Arena

Palmarès
Meilleure nation France

Navigation

Appliquée pour la première fois lors des Championnats du monde 2010, l'ouverture des catégories de poids à deux quotas par nation est inaugurée lors de cette édition 2011 de la compétition continentale. La décision est prise le lors du 62e Congrès ordinaire de l'Union européenne de judo organisé à Kiev en Ukraine[2]. Il en résulte un record de participation puisque 422 judokas, 254 hommes et 168 femmes, s'alignent dans l'une des sept catégories de poids, contre 297 pour l'édition 2010.

Quatre fois titrée individuellement, la France retrouve la première place finale du tableau des médailles pour la première fois depuis l'édition 2007. Deux des trois champions du monde venant du continent et présents lors de ce championnat décrochent la victoire finale. Il s'agit du Français Teddy Riner et du Grec Ilías Iliádis qui remportent chacun leur deuxième médaille d'or européenne. Par ailleurs, seuls deux judokas conservent leur titre acquis l'année précédente : le Portugais João Pina et la Roumaine Alina Alexandra Dumitru.

Programme

  • Jeudi  :
    • moins de 48 kg femmes
    • moins de 52 kg femmes
    • moins de 57 kg femmes
    • moins de 60 kg hommes
    • moins de 66 kg hommes
  • Vendredi  :
    • moins de 63 kg femmes
    • moins de 70 kg femmes
    • moins de 73 kg hommes
    • moins de 81 kg hommes
  • Samedi  :
    • moins de 78 kg femmes
    • plus de 78 kg femmes
    • moins de 90 kg hommes
    • moins de 100 kg hommes
    • plus de 100 kg hommes
  • Dimanche  :
    • par équipes femmes
    • par équipes hommes


Participants

Nation Engagés Épreuves
Hommes Femmes Total
Albanie0111
Allemagne9112015
Andorre1122
Arménie5165
Autriche5276
Azerbaïdjan122149
Belgique3366
Biélorussie82107
Bosnie-Herzégovine3033
Bulgarie4265
Chypre3033
Croatie1344
Danemark1011
Espagne571212
Estonie6177
Finlande4265
France12132516
Géorgie141159
Grèce931210
Hongrie1061612
Irlande0111
Israël761311
Italie881613
Nation Engagés Épreuves
Hommes Femmes Total
Lettonie5166
Lituanie4155
Luxembourg0222
Macédoine1011
Moldavie92118
Monaco1011
Monténégro3144
Norvège1011
Pays-Bas691510
Pologne1161715
Portugal3587
République tchèque4266
Roumanie76137
 Grande-Bretagne1171814
Russie14122616
Serbie7297
Slovaquie1122
Slovénie37109
Suède2133
Suisse6175
Turquie14142816
Ukraine11122316

Tableau des médailles

Le tableau des médailles officiel ne prend pas en compte les deux compétitions par équipes et les pays à égalité sont départagés par leur nombre de cinquièmes et septièmes places[3].

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 France4239
2 Russie1258
3 Hongrie1203
- Portugal1203
5 Azerbaïdjan1102
- Pays-Bas1102
7 Autriche1012
- Roumanie1012
9 Ukraine1001
- Bosnie-Herzégovine1001
- Grèce1001
12 Géorgie0224
13 Espagne0112
14 Moldavie0101
15 Slovénie0033
16 Allemagne0022
- Italie0022
- Grande-Bretagne0022
19 Pologne0011
- République tchèque0011
- Estonie0011
- Turquie0011
- Lettonie0011
- Suède0011
Total14142856

Podiums

Femmes

Épreuves Or Argent Bronze
Moins de 48 kg
poids super-légers
Alina Alexandra Dumitru
Roumanie
Éva Csernoviczki
Hongrie
Frédérique Jossinet
France
Laëtitia Payet
France
Moins de 52 kg
poids mi-légers
Pénélope Bonna
France
Joana Ramos
Portugal
Ana Carrascosa
Espagne
Sophie Cox
Royaume-Uni
Moins de 57 kg
poids légers
Sabrina Filzmoser
Autriche
Telma Monteiro
Portugal
Irina Zabludina (en)
Russie
Corina Oana Caprioriu
Roumanie
Moins de 63 kg
poids mi-moyens
Gévrise Emane
France
Anicka Van Emden
Pays-Bas
Hilde Drexler
Autriche
Urska Zolnir
Slovénie
Moins de 70 kg
poids moyens
Edith Bosch
Pays-Bas
Cecilia Blanco
Espagne
Lucie Décosse
France
Erica Barbieri
Italie
Moins de 78 kg
poids mi-lourds
Audrey Tcheuméo
France
Lucie Louette
France
Luise Malzahn
Allemagne
Ana Velensek
Slovénie
Plus de 78 kg
poids lourds
Elena Ivashchenko
Russie
Anne-Sophie Mondière
France
Tea Donguzashvili
Russie
Lucija Polavder
Slovénie

Hommes

Épreuves Or Argent Bronze
Moins de 60 kg
poids super-légers
Georgii Zantaraia
Ukraine
Betkil Shukvani
Géorgie
Arsen Galstyan
Russie
Elio Verde
Italie
Moins de 66 kg
poids mi-légers
Miklós Ungvári
Hongrie
Tarian Karimov
Azerbaïdjan
Alim Gadanov
Russie
Colin Oates
Royaume-Uni
Moins de 73 kg
poids légers
João Pina
Portugal
Murat Kodsokov
Russie
Vanlioglu Hasan
Turquie
Jaromir Jezek
République tchèque
Moins de 81 kg
poids mi-moyens
Elnur Mammadli
Azerbaïdjan
Sergiu Toma
Moldavie
Ole Bischof
Allemagne
Sirazhudin Magomedov
Russie
Moins de 90 kg
poids moyens
Ilías Iliádis
Grèce
Kirill Denisov
Russie
Marcus Nyman
Suède
Varlam Liparteliani
Géorgie
Moins de 100 kg
poids mi-lourds
Amel Bekic
Bosnie-Herzégovine
Levan Zhorzholiani
Géorgie
Jevgeņijs Borodavko
Lettonie
Irakli Tsirekidze
Géorgie
Plus de 100 kg
poids lourds
Teddy Riner
France
Barna Bor
Hongrie
Martin Padar
Estonie
Janusz Wojnarowicz
Pologne

Par équipes

Les deux compétitions se déroulent le . Douze équipes masculines et douze équipes féminines s'alignent dans ce championnat par équipes. Chaque opposition propose un duel entre deux pays représentés par cinq judokas répartis par catégorie de poids : moins de 66 kg, moins de 73 kg, moins de 81 kg, moins de 90 kg et plus de 90 kg pour les hommes ; moins de 52 kg, moins de 57 kg, moins de 63 kg, moins de 70 kg et plus de 70 kg pour les femmes.

Après s'être défait de l'Espagne (5-0) et du Royaume-Uni (3-2), les Ukrainiens accèdent à la finale en écartant les Géorgiens, tenants du titre, en demi-finale. Lors de la finale, ils battent les Français, trois victoires contre deux. Le tournoi féminin voit la victoire finale de la France. Vainqueurs du Royaume-Uni (4-1) et de la Turquie (4-1), les Françaises s'imposent en finale trois victoires à deux contre l'Allemagne[4]. Les quatre premières nations classées obtiennent leur qualification pour l'épreuve par équipes prévue quelques mois plus tard lors des Championnats du monde 2011, se tenant à Paris. La France étant qualifiée d'office en tant que pays organisateur, une place qualificative est attribuée au cinquième pays dans chaque classement final puisque les deux équipes de France montent sur le podium.

Épreuves Or Argent Bronze
Hommes Ukraine
Serhiy Drebot
Volodymyr Soroka
Artem Vasylenko
Roman Gontyuk
Stanislav Bondarenko
France
David Larose
Benjamin Darbelet
Loïc Piétri
Matthieu Dafreville
Teddy Riner
Géorgie
Shalva Khardava
Nugzari Tatalashvili
Avtandil Tchrikishvili
Varlam Liparteliani
Zviadi Khanjaliashvili

Allemagne
Robert Kopiske
Christopher Voelk (en)
Sven Maresch (cs)
Christoph Lambert
Dimitri Peters

Femmes France
Pénélope Bonna
Automne Pavia
Gévrise Emane
Lucie Décosse
Anne-Sophie Mondière
Allemagne
Romy Tarangul
Viola Waechter
Claudia Malzahn
Iljana Marzok (de)
Luise Malzahn
Turquie
Aynur Samat
Nazlican Ozerler
Selda Karadag
Busra Katipoglu
Gulsah Kocaturk

Ukraine
Mariia Buiok
Tetiana Levytska
Oksana Didenko
Nataliya Smal
Iryna Kindzerska

Notes et références

  1. (en) Statistiques officielles des Championnats d'Europe 2011, sur judo-world.net, site de l'Union européenne de judo. Consulté le 24 avril 2011.
  2. (en) « EJU to follow IJF decision for two competitors at European Championships », sur eju.net, 2 décembre 2010. Consulté le 24 avril 2011.
  3. (en) Tableau des médailles officiel des Championnats d'Europe de judo 2011, sur judo-world.net, site de l'Union européenne de judo. Consulté le 24 avril 2011.
  4. (en)[PDF] Résultats officiels complets des Championnats d'Europe de judo par équipes 2011, sur eju.net. Consulté le 24 avril 2011.

Liens externes

  • Portail du judo
  • Portail de l’Europe
  • Portail des années 2010
  • Portail d'Istanbul
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.