Championnats du monde de biathlon 2020

Les Championnats du monde de biathlon 2020, cinquante-sixième édition des Championnats du monde de biathlon, ont lieu à Antholz-Anterselva, en Italie, du 13 au 23 février 2020[1].

Championnats du monde de biathlon 2020
Généralités
Sport Biathlon
Organisateur(s) Union internationale de biathlon
Édition 56e
Lieu(x) Antholz-Anterselva, Italie
Date du 13 au 23 février 2020
Épreuves 12

Navigation

Marte Olsbu Røiseland réussit l'exploit inédit d'être médaillée dans la totalité des épreuves auxquelles participent les femmes, soit sept médailles en sept courses : un 100% sur les relais avec la Norvège, (dames, mixte et mixte simple), l'or sur le sprint, le bronze de la poursuite et de l'individuel, et pour finir, une victoire magistrale dans la mass-start après une folle remontée, pour un total de cinq médailles d'or. Dorothea Wierer est l'autre « grande dame » de ces mondiaux avec deux titres (la poursuite et l'individuel), le bronze du relais mixte avec l'Italie et l'argent de la mass-start, ce qui la met sur la voie d'un deuxième succès consécutif au classement général de la Coupe du monde. La Norvégienne et l'Italienne se sont partagé tous les titres individuels.

Chez les hommes, les Français sont les seuls à compter des médailles dans toutes les épreuves. Ils remportent notamment le relais hommes pour la première fois depuis les championnats du monde 2001, Émilien Jacquelin est champion du monde de la poursuite et Martin Fourcade égale Ole Einar Bjørndalen en gagnant son onzième titre dans une épreuve individuelle, s'imposant pour la quatrième fois dans l'Individuel aux Mondiaux. Quentin Fillon Maillet remporte pour sa part deux médailles d'argent qui s'ajoutent à l'or du relais. Battu au sprint dans la poursuite par Émilien Jacquelin, puis par Martin Fourcade dans l'individuel, Johannes Thingnes Bø achève les Mondiaux par une belle victoire dans la mass-start, en étant le seul à réaliser un 20 sur 20 au tir. Ces Mondiaux permettent par ailleurs à Martin Fourcade et Hanna Öberg de remporter en Coupe du monde les deux premiers petits globes de cristal de la saison, ceux de l'individuel.

Au tableau des médailles, la Norvège et la France terminent loin devant, la nation scandinave à la première place avec six titres et onze médailles, suivie par l'équipe championne du monde du relais masculin, avec trois titres et huit médailles, uniquement gagnées par les hommes à l'exception du relais mixte simple avec Anaïs Bescond associée à Émilien Jacquelin pour le bronze

Calendrier

 Heure Horaire locale de l'épreuve (UTC +1)
Calendrier des épreuves
Épreuves
ou évènements
M J V S D L M M J V S D
12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
Février 2020
Cérémonies d'ouverture et de clôture
Hommes
Individuel
(20 km)
14 h 15
Sprint
(10 km)
14 h 45
Poursuite
(12,5 km)
15 h 15
Mass Start
(15 km)
15 h 00
Relais
(4 × 7,5 km)
14 h 45
Femmes
Individuel
(15 km)
14 h 15
Sprint
(7,5 km)
14 h 45
Poursuite
(10 km)
13 h 00
Mass Start
(12,5 km)
12 h 30
Relais
(4 × km)
11 h 45
Mixte
Relais
(4 × km)
14 h 45
Relais simple
(km F + 7,5 km H)
15 h 15

Déroulement des championnats

Lors de la première course des Mondiaux 2020, la Norvège conserve son titre du relais mixte avec Marte Olsbu Røiseland, Tiril Eckhoff, Tarjei Bø et Johannes Thingnes Bø. La formation qui totalise 7 pioches, passe toute la course en tête en compagnie de l'Italie, et Johannes Bø fait la différence au dernier tir face à Dominik Windisch[2]. Alors que la République tchèque prend la médaille de bronze avec le plus petit nombre de pioches (seulement deux au total), la course de l'équipe de France est ruinée dès le premier relais de Julia Simon qui part effectuer un tour de pénalité après avoir usé ses trois pioches au tir couché et se retrouve au fond du classement. Avec Justine Braisaz, les françaises totalisent huit des neuf pioches de leur équipe. Martin Fourcade et Quentin Fillon Maillet sont ensuite les deux plus rapides des relais masculins et solides au tir pour amener leur formation à la septième place[3].

Après cinq titres mondiaux gagnés avec les relais norvégiens (femmes, mixte et mixte simple) Marte Olsbu Røiseland gagne le 14 février sa première médaille d'or individuelle en s'imposant à l'arrivée du sprint féminin, avec une faute au tir et le deuxième meilleur temps à ski. Elle devance Susan Dunklee qui ne rate pas une cible. Lucie Charvátová prend la troisième place et monte sur le premier podium de sa carrière avec un 9 sur 10 au tir[4].

Du coté du sprint masculin le 15 février, Aleksandr Loginov, auteur d'un 10 sur 10, gagne son premier titre mondial en devançant de 6 secondes Quentin Fillon Maillet, une faute au tir couché mais auteur du meilleur temps à ski, alors que Martin Fourcade prend le bronze avec un sans-faute, montant ainsi sur son 26e podium aux championnats du monde[5].

Le 16 février devant son public, Dorothea Wierer remporte le deuxième titre mondial de sa carrière après celui de la mass-start en 2019. Partie sixième après le sprint, elle rejoint rapidement Marte Olsbu Røiseland et les deux coureuses s'expliquent en tête de la course. Au dernier tir, Wierer manque une cible et Røiseland deux : l'italienne s'envole vers la victoire, alors que la Norvégienne est rattrapée dans le dernier tour par Denise Herrmann qui prend la médaille d'argent à 9 secondes de Wierer[6].

Dans la poursuite masculine qui suit, Aleksandr Loginov fait la course en tête, mais il commet une faute au dernier tir debout, Émilien Jacquelin, 6e après le sprint, auteur d'un 20 sur 20 qui lui a permis de se replacer parmi les prétendants au podium, sort en tête du pas de tir en compagnie de Johannes Thingnes Bø : la victoire se joue entre eux, Jacquelin ne se laisse pas décrocher dans la dernière boucle, puis prend le meilleur sur le champion olympique norvégien au sprint[7]. Il gagne ainsi son premier titre mondial, sa première victoire individuelle en Coupe du monde, et n'est que le quatrième champion du monde français après Patrice Bailly-Salins, Raphaël Poirée et Martin Fourcade qui se classe 4e de cette course[8].

Dorothea Wierer poursuit son brillant parcours sur ses terres en remportant l'individuel le 18 février, son troisième titre mondial qui lui permet de conforter son avance en tête du classement général de la Coupe du monde. L'Italienne de 29 ans commet deux fautes sur ses deux premiers tirs, puis efface ces deux minutes de pénalité en se montrant la deuxième plus rapide sur les skis (derrière Denise Herrmann qui commet quatre fautes et se classe 12e), ce qui lui permet de devancer Vanessa Hinz (une seule faute) de deux secondes à l'arrivée. Marte Olsbu Røiseland termine troisième à 15 secondes, et monte ainsi sur son quatrième podium en quatre courses disputées. Quatrième de cette course, Hanna Öberg s'adjuge le petit globe de cristal de l'individuel, alors que Justine Braisaz occupait la tête de ce classement avant de se classer 19e.

Le 19 février, Martin Fourcade remporte sa 82e victoire internationale et son onzième titre mondial individuel pour égaler le total record d'Ole Einar Bjørndalen. Il s'impose dans l'individuel avec un 19 sur 20, manquant la toute dernière cible au tir debout, avant de passer la ligne d'arrivée avec un geste de rage pour ce qu'il qualifiera à postériori d'une « erreur de cadet ». Dossard N°30, il est à la merci de Johannes Bø parti 54e, mais ce dernier, après une erreur sur son premier tir couché, en commet une deuxième sur le dernier tir debout, sort du pas de tir avec 38 secondes de retard sur Fourcade, et passe la ligne d'arrivée à 57 secondes, pour prendre la médaille d'argent. Dominik Landertinger complète le podium. Son quatrième titre mondial de l'individuel permet à Fourcade de s'adjuger le petit globe de la spécialité pour la 5e fois, et son 32e trophée de cristal en tout[9].

Le lendemain, dans le relais mixte simple, Marte Olsbu Røiseland et Johannes Thingnes Bø conservent le titre qu'ils avaient gagné aux Mondiaux d'Östersund 2019. Ainsi les deux norvégiens sont les seuls champions du monde de la discipline, inscrite pour la première fois au programme l'année précédente. Røiseland remporte ici sa cinquième médaille en cinq épreuves disputées (3 or, 2 bronze). ils font quasiment toute la course en tête. Le duo allemand (Franziska Preuß, Erik Lesser) se montre solide pour aller chercher la médaille d'argent. Pour la troisième place, le bronze se dessine pour la France grâce à des bons relais d'Anaïs Bescond et à une bonne conclusion d'Émilien Jacquelin, qui ne commet aucune faute au tir dans le dernier relais[10].

A l'arrivée du relais 4 x6 km féminin Marte Olsbu Røiseland gagne son quatrième titre et sa sixième médaille en six courses disputées à Anterselva. Elle est même l'artisane de la victoire norvégienne, puisque Tiril Eckhoff est partie tourner sur l'anneau de pénalité avant de lui passer le relais. Røiseland est alors la plus rapide sur les skis, et effectue deux passages sans-faute sur le pas de tir pour se débarrasser de ses dernières rivales et franchir la ligne d'arrivée détachée. Dans une course où l'Italie a compté plus d'une minute d'avance après les deux premiers relais de Lisa Vittozzi et Dorothea Wierer, la Suède perd aussi toute chance au dernier tir debout quand Hanna Öberg s'en va observer un tour de pénalité alors qu'elle jouait la victoire ou le podium. Denise Herrmann emmène l'Allemagne à la deuxième place en prenant le meilleur dans la dernière boucle sur Olena Pidhrushna, quatrième relayeuse de l'équipe d'Ukraine en bronze pour avoir compté le moins de pioches parmi les six premières équipes à l'arrivée[11]. .

Le relais 4 x 7,5 km masculin est remporté par la France qui attendait ce titre depuis 2001. Émilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet se montrent particulièrement solides au tir (seulement quatre pioches), pour s'imposer après un mano à mano avec l'équipe d'Allemagne qui se dénoue au dernier tir debout, quand Benedikt Doll, en confrontation avec Quentin Fillon Maillet, part tourner sur l'anneau de pénalité. L'équipe de Norvège, repoussée loin en raison des errements de son quatuor sur le pas de tir, revient en course pour le podium avec Johannes Bø, qui finit par déborder Benedikt Doll dans le dernier tour pour obtenir la médaille d'argent[12].

Les Mondiaux 2020 s'achèvent le dimanche 23 février avec les deux mass-start. Dans la compétition féminine, Marte Olsbu Røiseland réussit l'exploit exceptionnel d'être médaillée dans la totalité des épreuves. Après les titres collectifs des relais dames, mixte et mixte simple, et au niveau individuel, de l'or dans le sprint et du bronze dans la poursuite et l'individuel, elle conclut en beauté en s'imposant dans la mass-start. Accusant un retard d'une minute à mi-course en raison de deux erreurs sur les tirs couchés, elle revient progressivement vers l'avant, à la faveur de deux sans-fautes aux tirs debout, tandis que toutes les biathlètes du groupe de tête commettent des erreurs. Neuvième à l'entrée du pas de tir lors du dernier passage devant les cibles, elle se retrouve en deuxième position à la sortie, quatorze secondes derrière Dorothea Wierer. Dans le dernier tour, la Norvégienne fait parler sa vélocité, rattrapant puis dépassant l'Italienne pour franchir la ligne d'arrivée avec une vingtaine de secondes d'avance. Røiseland et Wierer sont les deux grandes biathlètes de ces championnats du monde. Hanna Öberg remporte se seule médaille en prenant le bronze[13].

Dans la course masculine, Johannes Bø est le seul des trente concurrents à réaliser un 20 sur 20, il remporte donc très largement sa seule médaille d'or individuelle à Antholz-Anterselva. A 42 secondes, Quentin Fillon Maillet vient prendre la médaille d'argent malgré trois erreurs aux tirs, mais en réalisant le meilleur temps à ski. Émilien Jacquelin s'adjuge sa quatrième médaille en battant Tarjei Bø au sprint pour la médaille de bronze. Martin Fourcade est pénalisé par trois erreurs au tir et termine la course en septième position, perdant des points par rapport à ses rivaux directs (Johannes Bø et Quentin Fillon Maillet) au classement général de la Coupe du monde[14].

Tableau des médailles

  • Pays organisateur (Italie)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Norvège63211
2 France3238
3 Italie2204
4 Russie1012
5 Allemagne0415
6 États-Unis0101
7 République tchèque0022
8 Autriche0011
» Suède0011
» Ukraine0011
Total12121236

Athlètes multi-médaillés

  • Athlète du pays organisateur (Italie)
Rang Athlète Or Argent Bronze Total
1 Marte Olsbu Røiseland5027
2 Johannes Thingnes Bø3306
3 Dorothea Wierer2204
4 Émilien Jacquelin2024
5 Martin Fourcade2013
6 Tiril Eckhoff2002
7 Quentin Fillon Maillet1203
8 Tarjei Bø1102
9 Aleksandr Loginov1012
10 Denise Herrmann0202
» Vanessa Hinz0202
» Franziska Preuß0202
13 Erik Lesser0112

Podiums

Hommes

Épreuves Or Argent Bronze
Individuel
20 km
résultats détaillés
Martin Fourcade Johannes Thingnes Bø Dominik Landertinger
Sprint
10 km
résultats détaillés
Aleksandr Loginov Quentin Fillon Maillet Martin Fourcade
Poursuite
12,5 km
résultats détaillés
Émilien Jacquelin Johannes Thingnes Bø Aleksandr Loginov
Mass Start
15 km
résultats détaillés
Johannes Thingnes Bø Quentin Fillon Maillet Émilien Jacquelin
Relais
4 × 7,5 km
résultats détaillés
France Norvège Allemagne

Femmes

Épreuves Or Argent Bronze
Individuel
15 km
résultats détaillés
Dorothea Wierer Vanessa Hinz Marte Olsbu Røiseland
Sprint
7,5 km
résultats détaillés
Marte Olsbu Røiseland Susan Dunklee Lucie Charvátová
Poursuite
10 km
résultats détaillés
Dorothea Wierer Denise Herrmann Marte Olsbu Røiseland
Mass Start
12,5 km
résultats détaillés
Marte Olsbu Røiseland Dorothea Wierer Hanna Öberg
Relais
4 × 6 km
résultats détaillés
Norvège Allemagne Ukraine

Mixte

Épreuves Or Argent Bronze
Relais
2 x 6 km F + 2 x 6 km H
résultats détaillés
Norvège Italie République tchèque
Relais simple
résultats détaillés
Norvège Allemagne France

Résultats détaillés

Hommes

Individuel (20 km)

Top 10 de l'individuel masculin[15]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Martin Fourcade49 min 43 s 11 (0+0+0+1)
Johannes Thingnes Bø50 min 40 s 12 (1+0+0+1)+ 57 s
Dominik Landertinger51 min 5 s 21 (0+0+0+1)+ 1 min 22 s 1
4 Jakov Fak51 min 13 s 31 (0+1+0+0)+ 1 min 30 s 2
5 Benjamin Weger52 min 8 s 62 (0+1+1+0)+ 2 min 25 s 5
6 Tarjei Bø52 min 16 s 73 (0+1+0+2)+ 2 min 33 s 6
7 Quentin Fillon Maillet52 min 17 s 74 (1+1+2+0)+ 2 min 34 s 6
8 Leif Nordgren52 min 47 s 40 (0+0+0+0)+ 3 min 4 s 3
9 Johannes Dale53 min 3 s 24 (1+2+0+1)+ 3 min 20 s 1
10 Sebastian Samuelsson53 min 18 s 42 (0+1+1+0)+ 3 min 35 s 3

Sprint (10 km)

Top 10 du sprint masculin[16]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Aleksandr Loginov 22 min 48 s 1 0 (0+0)
Quentin Fillon Maillet 22 min 51 s 6 1 (1+0) + 6 s 5
Martin Fourcade 23 min 7 s 6 0 (0+0) + 19 s 5
4 Tarjei Bø 23 min 10 s 6 0 (0+0) + 22 s 5
5 Johannes Thingnes Bø 23 min 12 s 0 1 (1+0) + 23 s 9
6 Émilien Jacquelin 23 min 17 s 9 1 (0+1) + 29 s 8
7 Arnd Peiffer 23 min 27 s 8 0 (0+0) + 39 s 7
8 Philipp Horn 23 min 32 s 5 2 (1+1) + 44 s 4
9 Felix Leitner 23 min 40 s 2 0 (0+0) + 52 s 1
10 Dmytro Pidruchnyi 23 min 44 s 5 1 (0+1) + 56 s 4

Poursuite (12,5 km)

Top 10 de la poursuite masculine[17]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Émilien Jacquelin 31 min 15 s 2 0 (0+0+0+0)
Johannes Thingnes Bø 31 min 15 s 6 2 (1+1+0+0) + 0 s 4
Aleksandr Loginov 31 min 29 s 1 1 (0+0+0+1) + 23 s 9
4 Martin Fourcade 32 min 1 s 5 2 (0+0+1+1) + 46 s 3
5 Arnd Peiffer 32 min 9 s 1 1 (1+0+0+0) + 53 s 9
6 Tarjei Bø 32 min 27 s 7 2 (1+0+0+1) + 1 min 12 s 5
7 Quentin Fillon Maillet 32 min 41 s 1 6 (4+0+1+1) + 1 min 25 s 9
8 Simon Desthieux 32 min 42 s 1 1 (1+0+0+0) + 1 min 26 s 9
9 Felix Leitner 32 min 48 s 2 2 (0+0+1+1) + 1 min 33 s
10 Vetle Sjåstad Christiansen 33 min 13 s 6 1 (0+0+1+0) + 1 min 58 s 4 1

Mass Start (15 km)

Top 10 de la mass start masculine[18]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Johannes Thingnes Bø 38 min 9 s 5 0 (0+0+0+0)
Quentin Fillon Maillet 38 min 51 s 5 3 (1+0+1+1) + 42 s 0
Émilien Jacquelin 39 min 4 s 5 2 (1+0+1+0) + 55 s 0
4 Tarjei Bø 39 min 5 s 1 2 (0+0+1+1) + 55 s 6
5 Simon Desthieux 39 min 13 s 2 1 (0+0+0+1) + 1 min 3 s 7
6 Felix Leitner 39 min 16 s 2 3 (1+1+1+0) + 1 min 6 s 7
7 Martin Fourcade 39 min 22 s 6 3 (1+1+0+1) + 1 min 13 s 1
8 Johannes Dale 39 min 26 s 6 3 (0+0+2+1) + 1 min 17 s 1
9 Julian Eberhard 39 min 29 s 1 4 (0+2+2+0) + 1 min 19 s 6
10 Johannes Kühn 39 min 34 s 7 4 (1+0+2+1) + 1 min 25 s 2

Relais 4 x 7,5 km

Top 10 du Relais masculin[19]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
France
Émilien Jacquelin
Martin Fourcade
Simon Desthieux
Quentin Fillon Maillet
1 h 12 min 35 s 9
18 min 5 s 5
17 min 52 s 6
18 min 15 s 2
18 min 22 s 6
0 + 4 (0+0 0+4)
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 2
Norvège
Vetle Sjåstad Christiansen
Johannes Dale
Tarjei Bø
Johannes Thingnes Bø
1 h 12 min 57 s 4
18 min 43 s 8
18 min 18 s 1
18 min 6 s 6
17 min 48 s 9
1 + 12 (0+3 1+9)
0 + 0 / 1 + 3
0 + 0 / 0 + 3
0 + 1 / 0 + 2
0 + 2 / 0 + 1
+ 21 s 5
Allemagne
Erik Lesser
Philipp Horn
Arnd Peiffer
Benedikt Doll
1 h 13 min 12 s 1
18 min 4 s 9
17 min 52 s 6
18 min 3 s 2
19 min 11 s 4
1 + 8 (0+3 1+5)
0 + 0 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 1
0 + 3 / 1 + 3
+ 36 s 2
4 Russie
Evgeniy Garanichev
Matvey Eliseev
Nikita Porshnev
Aleksandr Loginov
1 h 14 min 20 s 6
19 min 1 s 0
18 min 3 s 9
19 min 1 s 1
18 min 14 s 6
0 + 9 (0+5 0+4)
0 + 1 / 0 + 2
0 + 2 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 2
+ 1 min 44 s 7
5 Slovénie
Miha Dovžan
Jakov Fak
Klemen Bauer
Rok Tršan
1 h 14 min 21 s 7
18 min 54 s 0
18 min 8 s 7
18 min 19 s 6
18 min 59 s 4
0 + 8 (0+5 0+3)
0 + 2 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 1
0 + 1 / 0 + 2
0 + 0 / 0 + 0
+ 1 min 45 s 8
6 Autriche
Felix Leitner
Simon Eder
Julian Eberhard
Dominik Landertinger
1 h 15 min 4 s 4
18 min 42 s 8
18 min 19 s 6
19 min 12 s 3
18 min 49 s 7
2 + 12 (0+4 2+8)
0 + 1 / 0 + 3
0 + 1 / 0 + 1
0 + 2 / 2 + 3
0 + 0 / 0 + 1
+ 2 min 28 s 5
7 Italie
Lukas Hofer
Thomas Bormolini
Daniele Cappellari
Dominik Windisch
1 h 15 min 7 s 9
18 min 23 s 7
18 min 42 s 7
19 min 32 s 6
18 min 28 s 9
0 + 9 (0+4 0+5)
0 + 1 / 0 + 3
0 + 0 / 0 + 1
0 + 2 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 1
+ 2 min 32 s 0
8 États-Unis
Leif Nordgren
Sean Doherty
Paul Schommer
Jake Brown
1 h 15 min 8 s 8
18 min 44 s 8
18 min 30 s 6
19 min 14 s 6
18 min 38 s 8
0 + 5 (0+1 0+4)
0 + 0 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 2
0 + 1 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 2
+ 2 min 32 s 9
9 Biélorussie
Anton Smolski
Mikita Labastau
Raman Yaliotnau
Sergey Bocharnikov
1 h 15 min 16 s 3
18 min 52 s 1
18 min 33 s 9
18 min 48 s 3
19 min 2 s 0
0 + 6 (0+4 0+2)
0 + 2 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 1
+ 2 min 40 s 4
10 Suède
Peppe Femling
Jesper Nelin
Martin Ponsiluoma
Sebastian Samuelsson
1 h 16 min 4 s 8
19 min 57 s 2
18 min 39 s 6
18 min 24 s 5
19 min 3 s 5
2 + 10 (2+6 0+4)
2 + 3 / 0 + 1
0 + 1 / 0 + 2
0 + 1 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 1
+ 3 min 28 s 9

Femmes

Individuel (15 km)

Top 10 de l'individuel féminin[20]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Dorothea Wierer43 min 7 s 72 (1+1+0+0)
Vanessa Hinz43 min 9 s 91 (0+0+0+1)+ 2 s 2
Marte Olsbu Røiseland43 min 23 s 52 (0+1+0+1)+ 15 s 8
4 Hanna Öberg43 min 46 s 42 (1+0+0+1)+ 38 s 7
5 Franziska Preuß44 min 11 s 12 (2+0+0+0)+ 1 min 3 s 4
6 Monika Hojnisz-Starega44 min 17 s 82 (0+0+0+2)+ 1 min 10 s 1
7 Christina Rieder44 min 28 s 31 (0+0+0+1)+ 1 min 20 s 6
8 Markéta Davidová44 min 38 s 43 (1+1+1+0)+ 1 min 30 s 7
9 Galina Vishnevskaya44 min 39 s 10 (0+0+0+0)+ 1 min 31 s 4
10 Eva Kristejn Puskarčíková44 min 40 s 31 (0+0+1+0)+ 1 min 32 s 6

Sprint (7,5 km)

Top 10 du sprint féminin[21]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Marte Olsbu Røiseland21 min 13 s 11 (0+1)
Susan Dunklee21 min 19 s 90 (0+0)+ 6 s 8
Lucie Charvátová21 min 34 s 41 (1+0)+ 21 s 3
4 Olena Pidhrushna21 min 38 s 71 (1+0)+ 25 s 6
5 Denise Herrmann21 min 43 s 63 (2+1)+ 30 s 5
6 Lisa Vittozzi21 min 50 s 72 (2+0)+ 37 s 6
7 Dorothea Wierer21 min 52 s 12 (1+1)+ 39 s
8 Franziska Preuß21 min 53 s 92 (1+1)+ 40 s 8
9 Ivona Fialková21 min 57 s 31 (0+1)+ 44 s 2
10 Aita Gasparin21 min 57 s 50 (0+0)+ 44 s 4

Poursuite (10 km)

Top 10 de la poursuite féminine[22]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Dorothea Wierer 29 min 22 s 1 (0+0+0+1)
Denise Herrmann 29 min 31 s 5 3 (1+0+1+1) + 9 s 5
Marte Olsbu Røiseland 29 min 35 s 8 3 (1+0+0+2) + 13 s 8
4 Hanna Öberg 29 min 44 s 3 2 (0+0+2+0) + 22 s 3
5 Vanessa Hinz 29 min 48 s 8 1 (0+1+0+0) + 26 s 8
6 Ivona Fialková 29 min 57 s 7 2 (2+0+0+0) + 35 s 7
7 Franziska Preuß 30 min 2 s 6 2 (0+1+0+1) + 40 s 6
8 Lisa Theresa Hauser 30 min 13 s 4 1 (0+0+0+1) + 51 s 4
9 Baiba Bendika 30 min 25 s 2 2 (2+0+0+0) + 1 min 3 s 2
10 Aita Gasparin 30 min 29 s 4 1 (0+1+0+0) + 1 min 7 s 4

Mass Start (12,5 km)

Top 10 de la mass start féminine[23]
Rang Biathlète Temps Fautes Écart
Marte Olsbu Røiseland 39 min 14 s 0 2 (1+1+0+0)
Dorothea Wierer 39 min 34 s 7 3 (1+0+1+1) + 20 s 7
Hanna Öberg 39 min 40 s 1 3 (1+0+0+2) + 26 s 1
4 Monika Hojnisz-Starega 39 min 43 s 1 2 (0+0+1+1) + 29 s 1
5 Julia Simon 39 min 59 s 1 2 (0+0+0+2) + 45 s 1
6 Ekaterina Yurlova-Percht 40 min 6 s 0 2 (0+0+1+1) + 52 s 0
7 Tiril Eckhoff 40 min 14 s 2 4 (0+1+1+2) + 1 min 0 s 2
8 Franziska Preuß 40 min 14 s 3 3 (0+0+2+1) + 1 min 0 s 3
9 Lisa Theresa Hauser 40 min 16 s 5 2 (0+1+1+0) + 1 min 2 s 5
10 Anaïs Bescond 40 min 35 s 3 3 (0+0+1+2) + 1 min 21 s 3

Relais 4 x 6 km

Top 10 du Relais féminin[24]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Norvège
Synnøve Solemdal
Ingrid Landmark Tandrevold
Tiril Eckhoff
Marte Olsbu Røiseland
1 h 7 min 5 s 7
17 min 4 s 5
16 min 31 s 6
17 min 5 s 5
16 min 24 s 1
1 + 9 (0+4 1+5)
0 + 1 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 2
0 + 3 / 1 + 3
0 + 0 / 0 + 0
Allemagne
Karolin Horchler
Vanessa Hinz
Franziska Preuß
Denise Herrmann
1 h 7 min 16 s 4
17 min 33 s 6
16 min 28 s 9
16 min 40 s 1
16 min 33 s 8
0 + 9 (0+4 0+5)
0 + 1 / 0 + 3
0 + 0 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 2
+ 10 s 7
Ukraine
Anastasiya Merkushyna
Yuliia Dzhima
Vita Semerenko
Olena Pidhrushna
1 h 7 min 24 s 1
17 min 0 s 6
16 min 38 s 5
17 min 14 s 6
16 min 30 s 4
0 + 8 (0+4 0+4)
0 + 1 / 0 + 1
0 + 2 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 2
0 + 0 / 0 + 1
+ 18 s 4
4 République tchèque
Jessica Jislová
Markéta Davidová
Lucie Charvátová
Eva Kristejn Puskarčíková
1 h 7 min 36 s 8
17 min 5 s 2
16 min 28 s 0
17 min 8 s 1
16 min 55 s 5
0 + 10 (0+4 0+6)
0 + 0 / 0 + 2
0 + 0 / 0 + 1
0 + 3 / 0 + 3
0 + 1 / 0 + 0
+ 31 s 1
5 Suède
Elvira Öberg
Mona Brorsson
Linn Persson
Hanna Öberg
1 h 7 min 50 s 6
17 min 5 s 9
17 min 12 s 3
16 min 29 s 6
17 min 2 s 8
1 + 11 (0+5 1+6)
0 + 2 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 2
0 + 0 / 0 + 1
0 + 1 / 1 + 3
+ 44 s 9
6 Suisse
Elisa Gasparin
Selina Gasparin
Aita Gasparin
Lena Häcki
1 h 7 min 52 s 8
16 min 58 s 8
17 min 3 s 5
16 min 59 s 1
16 min 51 s 4
0 + 11 (0+7 0+4)
0 + 1 / 0 + 0
0 + 3 / 0 + 2
0 + 1 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 2
+ 47 s 1
7 Pologne
Kinga Zbylut
Monika Hojnisz-Starega
Kamila Żuk
Magdalena Gwizdoń
1 h 7 min 56 s 0
16 min 51 s 1
16 min 30 s 9
16 min 37 s 2
17 min 56 s 6
0 + 6 (0+2 0+6)
0 + 0 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 1
0 + 2 / 0 + 2
+ 50 s 3
8 Russie
Ekaterina Yurlova-Percht
Irina Starykh
Svetlana Mironova
Larisa Kuklina
1 h 8 min 8 s 3
16 min 47 s 9
16 min 45 s 0
17 min 20 s 0
17 min 15 s 4
1 + 11 (0+2 1+9)
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 3
0 + 0 / 1 + 3
0 + 2 / 0 + 2
+ 1 min 2 s 6
9 Canada
Emily Dickson
Emma Lunder
Megan Bankes
Nadia Moser
1 h 9 min 19 s 4
17 min 21 s 2
16 min 36 s 4
17 min 35 s 4
17 min 46 s 4
1 + 12 (0+4 1+8)
0 + 1 / 0 + 2
0 + 2 / 0 + 0
0 + 0 / 1 + 3
0 + 1 / 0 + 3
+ 2 min 13 s 7
10 Italie
Lisa Vittozzi
Dorothea Wierer
Federica Sanfilippo
Michela Carrara
1 h 9 min 35 s 1
16 min 23 s 6
16 min 0 s 9
18 min 22 s 9
18 min 47 s 7
3 + 12 (1+7 2+5)
0 + 1 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 0
0 + 2 / 2 + 3
1 + 3 / 0 + 2
+ 2 min 29 s 4

Mixte

Relais 2 x 6 km F + 2 x 6 km H

Top 10 du Relais mixte[25]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Norvège
Marte Olsbu Røiseland
Tiril Eckhoff
Tarjei Bø
Johannes Thingnes Bø
1 h 2 min 27 s 7
16 min 30 s 7
16 min 29 s 5
14 min 46 s 10
14 min 41 s 4
0+7 (0+2 0+5)
0+0 0+1
0+2 0+0
0+0 0+2
0+0 0+2
Italie
Lisa Vittozzi
Dorothea Wierer
Lukas Hofer
Dominik Windisch
1 h 2 min 43 s 3
16 min 31 s 9
16 min 40 s 6
14 min 34 s 1
14 min 56 s 7
0+6 (0+3 0+3)
0+2 0+0
0+1 0+1
0+0 0+0
0+0 0+2
+ 15 s 6
République tchèque
Eva Kristejn Puskarčíková
Markéta Davidová
Ondřej Moravec
Michal Krčmář
1 h 2 min 58 s 5
16 min 44 s 4
16 min 27 s 4
14 min 39 s 6
15 min 7 s 1
0+2 (0+1 0+1)
0+1 0+0
0+0 0+0
0+0 0+0
0+0 0+1
+ 30 s 8
4 Allemagne
Franziska Preuß
Denise Herrmann
Arnd Peiffer
Benedikt Doll
1 h 3 min 16 s 9
17 min 5 s 6
16 min 36 s
14 min 47 s 4
14 min 47 s 9
1+11 (0+1 1+10)
0+1 0+2
0+0 1+3
0+0 0+3
0+0 0+2
+ 49 s 2
5 Ukraine
Anastasiya Merkushyna
Yuliia Dzhima
Artem Pryma
Dmytro Pidruchnyi
1 h 3 min 23 s 8
16 min 46 s 6
16 min 52 s 9
14 min 40 s 7
15 min 3 s 6
1+7 (0+0 1+7)
0+0 0+0
0+0 0+2
0+0 0+2
0+0 1+3
+ 56 s 1
6 Russie
Irina Starykh
Ekaterina Yurlova-Percht
Matvey Eliseev
Aleksandr Loginov
1 h 3 min 27 s 1
17 min 23 s 2
16 min 36 s 2
15 min 1 s
14 min 26 s 7
0+8 (0+4 0+4)
0+0 0+3
0+1 0+0
0+3 0+1
0+0 0+0
+ 59 s 4
7 France
Julia Simon
Justine Braisaz
Martin Fourcade
Quentin Fillon Maillet
1 h 3 min 36 s 3
17 min 44 s 9
16 min 55 s 8
14 min 36 s 1
14 min 19 s 5
1+9 (1+6 0+3)
1+3 0+2
0+3 0+0
0+0 0+1
0+0 0+0
+ 1 min 8 s 6
8 Autriche
Lisa Hauser
Katharina Innerhofer
Felix Leitner
Dominik Landertinger
1 h 4 min 6 s 9
16 min 45 s 2
17 min 30 s
14 min 57 s 2
14 min 54 s 5
1+7 (0+1 1+6)
0+0 0+1
0+0 1+3
0+0 0+2
0+1 0+0
+ 1 min 39 s 2
9 Finlande
Mari Eder
Kaisa Mäkäräinen
Tero Seppälä
Olli Hiidensalo
1 h 4 min 7 s 2
17 min 11 s 9
16 min 52 s 2
14 min 55 s 6
15 min 7 s 5
0+10 (0+6 0+4)
0+3 0+1
0+1 0+2
0+1 0+1
0+1 0+0
+ 1 min 39 s 5
10 Suisse
Selina Gasparin
Lena Häcki
Benjamin Weger
Serafin Wiestner
1 h 4 min 18 s 2
16 min 43 s 1
16 min 50 s 3
14 min 46 s 3
15 min 58 s 5
2+14 (0+6 2+8)
0+1 0+1
0+2 0+3
0+1 0+1
0+2 2+3
+ 1 min 50 s 5

Relais Simple

Top 10 du Relais mixte simple[26]
Rang Biathlètes Temps
(par biathlète)
Pén. + Pioches
(par biathlète)
Écart
Norvège
Marte Olsbu Røiseland
Johannes Thingnes Bø
Marte Olsbu Røiseland
Johannes Thingnes Bø
34 min 19 s 9
8 min 17 s 7
7 min 32 s 1
8 min 15 s 1
10 min 15 s
0 + 6
0 + 1 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 3
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 0
Allemagne
Franziska Preuß
Erik Lesser
Franziska Preuß
Erik Lesser
34 min 37 s 5
8 min 28 s 5
7 min 16 s 2
8 min 16 s 7
10 min 36 s 1
0 + 5
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 2
0 + 1 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 1
+ 17 s 6
France
Anaïs Bescond
Émilien Jacquelin
Anaïs Bescond
Émilien Jacquelin
34 min 49 s 7
8 min 23 s 9
7 min 38 s 1
8 min 21 s
10 min 26 s 7
0 + 4
0 + 0 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 1
0 + 1 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 0
+ 29 s 8
4 Suède
Hanna Öberg
Sebastian Samuelsson
Hanna Öberg
Sebastian Samuelsson
34 min 55 s 1
8 min 23 s 3
7 min 38 s
8 min 7 s 8
10 min 46 s
0 + 7
0 + 0 / 0 + 1
0 + 1 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 2
0 + 0 / 0 + 2
+ 35 s 2
5 Suisse
Lena Häcki
Benjamin Weger
Lena Häcki
Benjamin Weger
35 min 0 s 5
8 min 19 s
7 min 24 s 2
8 min 21 s 6
10 min 55 s 7
0 + 9
0 + 2 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 1
0 +1 / 0 + 1
0 + 2 / 0 + 2
+ 40 s 6
6 Autriche
Lisa Theresa Hauser
Simon Eder
Lisa Theresa Hauser
Simon Eder
35 min 14 s 4
8 min 26 s 7
7 min 28 s 8
8 min 40 s 3
10 min 38 s 6
0 + 4
0 + 0 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 0
0 + 3 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 0
+ 54 s 5
7 Russie
Larisa Kuklina
Matvey Eliseev
Larisa Kuklina
Matvey Eliseev
35 min 20 s 4
8 min 36 s 3
7 min 28 s 1
8 min 34 s 4
10 min 41 s 6
0 + 6
0 + 1 / 0 + 1
0 + 0 / 0 + 1
0 + 2 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 0
+ 1 min 0 s 5
8 Canada
Emma Lunder
Scott Gow
Emma Lunder
Scott Gow
35 min 23 s 3
8 min 31 s 9
7 min 25 s 1
8 min 20 s 1
11 min 6 s 2
0 + 7
0 + 2 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 0
0 + 0 / 0 + 0
0 + 1 / 0 + 2
+ 1 min 3 s 4
9 Italie
Dorothea Wierer
Lukas Hofer
Dorothea Wierer
Lukas Hofer
35 min 35 s 2
8 min 47 s 6
7 min 17 s 4
8 min 34 s 4
10 min 55 s 8
1 + 13
0 + 3 / 0 + 2
0 +0 / 0 + 2
0 + 0 / 1 + 3
0 + 1 / 0 + 2
+ 1 min 15 s 3
10 Ukraine
Anastasiya Merkushyna
Dmytro Pidruchnyi
Anastasiya Merkushyna
Dmytro Pidruchnyi
35 min 47 s 1
8 min 40 s 2
7 min 17 s 2
8 min 37 s
11 min 12 s 7
0 + 8
0 + 0 / 0 + 1
0 + 1 / 0 + 0
0 + 2 / 0 + 0
0 + 3 / 0 + 1
+ 1 min 27 s 2

Références

  1. Mirko Hominal, « Biathlon / Mondiaux 2020 à Antholz : On connait les dates (ski-nordique.net) », sur ski.nordique.net, (consulté le 1er avril 2018)
  2. Jean-Baptiste Duluc, « La Norvège conserve son bien, la France passe à côté », sur Eurosport.fr, (consulté le 14 février 2020)
  3. Mirko Hominal, « Antholz - La Norvège rigole, la France grimace », sur ski-nordique.net, (consulté le 14 février 2020)
  4. Ski Chono, « Mondiaux : la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland reine du sprint, les Françaises en retrait », (consulté le 14 février 2020)
  5. Eurosport, « Loginov frustre Fillon Maillet, Fourcade assure », (consulté le 15 février 2020)
  6. (en) IBU, « Dorothea Wierer wins IBU WCH Pursuit Gold in home stadium », (consulté le 17 février 2020)
  7. (en) IBU, « Emilien Jacquelin sprints to IBU WCH Pursuit Gold », (consulté le 17 février 2020)
  8. L'Équipe, « Championnats du monde : Émilien Jacquelin sacré en poursuite », (consulté le 17 février 2020)
  9. L'Équipe, « Mondiaux : Martin Fourcade s'impose sur l'individuel et remporte son 11e titre mondial », (consulté le 19 février 2020)
  10. Jean-Baptiste Duluc, « Bronzés, les Bleus décrochent leur 5e médaille », sur Eurosport, (consulté le 20 février 2020)
  11. Mirko Hominal, « Antholz - Roeiseland offre le titre à la Norvège », sur ski-nordique.net, (consulté le 22 février 2020)
  12. Nordic Magazine, « Biathlon - Antholz : Les bleus champions du monde 19 ans après », sur nordicmag.info, (consulté le 22 février 2020)
  13. Jean-Baptiste Duluc, « L'insatiable Roeiseland encore titrée, Simon y a cru », sur eurosport.fr, (consulté le 23 février 2020)
  14. R. Do., « Mondiaux : Johannes Boe s'impose sur la mass start devant Quentin Fillon Maillet et Émilien Jacquelin », sur lequipe.fr, (consulté le 23 février 2020)
  15. (en) « Final result - Men 20 km individual », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 19 février 2020)
  16. (en) « Final Result Men 10km sprint », sur ibu, (consulté le 15 février 2020)
  17. (en) « Final Result Men 12,5km pursuit », sur ibu, (consulté le 16 février 2020)
  18. (en) « Final result - Men 15 km mass start », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 23 février 2020)
  19. (en) « Final result - Men 4x7.5 km relay », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 22 février 2020)
  20. (en) « Final result Women 15 km individual », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 18 février 2020)
  21. (en) « Final result women 7,5 km sprint », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 14 février 2020)
  22. (en) « Final result women 10 km pursuit », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 16 février 2020)
  23. (en) « Final result women 12.5 km mass start », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 23 février 2020)
  24. (en) « Final result women 4x6 km relay », sur ibu.blob.core.windows.net, (consulté le 22 février 2020)
  25. IBU, « 4x6 Mixed relay (W+M) - Final », sur biathlonworld.com, (consulté le 14 février 2020)
  26. IBU, « Single Mixed Relay - Final », sur biathlonworld.com, (consulté le 20 février 2020)
  • Portail du biathlon
  • Portail des années 2020
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.