Championnats du monde de relais mixte de biathlon 2006

Les Championnats du monde de biathlon 2006 se tiennent le à Pokljuka (Slovénie). Seule l'épreuve de relais mixte eut lieu cette année-là en raison des Jeux olympiques d'hiver de 2006, où se déroule toutes les autres épreuves (la mass start faisant son entrée au programme olympique).

Championnats du monde de relais mixte de biathlon 2006
Généralités
Sport Biathlon
Organisateur(s) Union internationale de biathlon
Édition 44e
Lieu(x) Pokljuka, Autriche
Date
Épreuves 1

Navigation

Déroulement

Pour la deuxième fois le relais mixte est disputé aux Championnats du monde, après 2005 à Khanty-Mansiysk.

L'épreuve de relais mixte se déroule par équipes de 4 biathlètes. Les premiers et troisièmes relayeurs sont des femmes tandis que les deux autres relayeurs sont des hommes. 26 équipes (certains pays présentent 2 équipes) concourent pour ces deuxièmes championnats du monde de relais mixte.

Avant le début de la compétition, la neige tombe abondamment et les températures sont glaciales. Le jour de la course, d'importantes rafales de vent pertubent les biathlètes, au point que les équipes cumulent 143 tours de pénalité à l'arrivée, un record[1]. C'est l'équipe 2 de Russie qui s'impose devant l'Allemagne 1 et la France 1 de Raphaël Poirée, qui leur assure le podium.

Les résultats

Epreuve Or Argent Bronze
12 mars : Relais 4 x 6 km Russie II
Anna Bogali
Sergei Tchepikov
Irina Malgina
Nikolay Kruglov
Norvège I
Linda Tjörhom
Halvard Hanevold
Tora Berger
Ole Einar Björndalen
France I
Florence Baverel-Robert
Vincent Defrasne
Sandrine Bailly
Raphaël Poirée

Le tableau des médailles

Médailles Pays
1 Russie 1 0 0 1
2 Norvège 0 1 0 1
3 France 0 0 1 1

Références

  1. (en) Five memorable moments at Pokljuka : Magda, Tim, Gabi, Anton and the wind, sur biathlonworld.com, le 30 novembre 2018
  • Portail du biathlon
  • Portail des années 2000
  • Portail de la Slovénie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.