Champions du monde poids lourds-légers de boxe anglaise

Liste[1] des champions du monde de boxe poids lourds-légers reconnus par les organisations suivantes :

  • La WBA[2] (World Boxing Association), fondée en 1921 et succédant à la NBA (National Boxing Association) en 1962,
  • La WBC[3] (World Boxing Council), fondée en 1963,
  • L'IBF[4] (International Boxing Federation), fondée en 1983,
  • La WBO[5] (World Boxing Organization), fondée en 1988.

Avant 1921, les champions du monde étaient reconnus en tant que tel par le public sans qu’il n’y ait d’organisme particulier pour gérer l’attribution de ce titre.

Mise à jour : 31 janvier 2020

Gain du titre Perte du titre Champion Reconnaissance Défenses
Marvin Camel États-Unis WBC 0

Le 1er championnat du monde des lourds légers organisé par la WBC le 12 août 1979 entre Marvin Camel et Mate Parlov s’est terminé par un match nul. Camel remporte le titre lors de la revanche.

Carlos De León Porto Rico WBC 1
Ossie Ocasio Porto Rico WBA 3

Ocasio devient le 1er champion du monde des lourds-légers WBA en battant le 13 février 1982 Robbie Williams.

S.T. Gordon États-Unis WBC 1
Carlos De León Porto Rico WBC 3
Marvin Camel États-Unis IBF 0

De la même manière que pour le titre WBC, Camel devient le 1er champion du monde des lourds-légers IBF en battant le 13 décembre 1983 Roddy McDonald.

Lee Roy Murphy États-Unis IBF 3
Piet Crous Afrique du Sud WBA 1
Alfonso Ratliff États-Unis WBC 0
Dwight Muhammad Qawi États-Unis WBA 1
Bernard Benton États-Unis WBC 0
Carlos De León Porto Rico WBC 3
Evander Holyfield États-Unis WBA 2
Rickey Parkey États-Unis IBF 1
Evander Holyfield États-Unis WBA & IBF 3

Holyfield unifie les titres WBA & IBF en battant Parkey le 15 mai 1987.

Evander Holyfield États-Unis Unanime (WBA, WBC, IBF) 0

Holyfield bat Carlos De León et devient le 1er champion du monde unifié des lourds-légers. Il laisse ensuite ses titres vacants pour combattre en poids lourds.

Taoufik Belbouli Tunisie WBA 0

Belbouli est destitué par la WBA pour ne pas avoir remis à temps son titre en jeu.

Carlos De León Porto Rico WBC 1
Glenn McCrory Royaume-Uni IBF 1
Robert Daniels États-Unis WBA 2
Boone Pultz États-Unis WBO 0

Pultz devient le 1er champion du monde des lourds-légers WBO en battant le 3 décembre 1989 Magne Havnaa.

Jeff Lampkin États-Unis IBF 1

Lampkin est destitué par l’IBF pour ne pas avoir remis à temps son titre en jeu.

Magne Havnaa Norvège WBO 2

Havnaa laisse son titre WBO vacant.

Massimiliano Duran Italie WBC 1
Bobby Czyz États-Unis WBA 2

Czyz est destitué par la WBA pour ne pas avoir remis à temps son titre en jeu.

Anaclet Wamba France WBC 7

Wamba est destitué par la WBC pour ne pas avoir remis à temps son titre en jeu et annonce sa retraite le 30 décembre 1994.

James Warring États-Unis IBF 2
Tyrone Booze États-Unis WBO 1
Alfred Cole États-Unis IBF 5

Cole laisse son titre IBF vacant pour combattre en poids lourds.

Markus Bott Allemagne WBO 0
Nestor Giovannini Argentine WBO 1
Orlin Norris États-Unis WBA 4
Dariusz Michalczewski Pologne WBO 0

Michalczewski laisse son titre vacant pour défendre sa ceinture WBO des mi-lourds remportée le 10 septembre 1994.

Ralf Rocchigiani Allemagne WBO 6
Nate Miller États-Unis WBA 4
Marcelo Dominguez Argentine WBC 5
Adolpho Washington États-Unis IBF 0
Uriah Grant Jamaïque IBF 0
Carl Thompson Royaume-Uni WBO 2
Imamu Mayfield États-Unis IBF 1
Fabrice Tiozzo France WBA 4
Juan Carlos Gómez Cuba WBC 10

Gomez laisse son titre WBC vacant pour combattre en poids lourds.

Arthur Williams États-Unis IBF 0
Johnny Nelson Royaume-Uni WBO 13

Nelson annonce sa retraite le 22 septembre 2006. La ceinture WBO revient alors à Enzo Maccarinelli qui était devenu champion par intérim de la catégorie après avoir battu l’ancien champion WBC Marcelo Fabian Domínguez le 8 juillet 2006.

Vassiliy Jirov Kazakhstan IBF 6
Virgil Hill États-Unis WBA 0
Jean-Marc Mormeck France WBA 4
Wayne Braithwaite Guyana WBC 3
James Toney États-Unis IBF 0

Toney laisse son titre IBF vacant pour combattre en poids lourds.

Avril 2005 Kelvin Davis États-Unis IBF 0

Davis laisse son titre IBF vacant pour combattre en poids lourds.

Jean-Marc Mormeck France WBA & WBC 0

Mormeck unifie les titres WBA & WBC en battant Braithwaite le 2 avril 2005.

O'Neil Bell Jamaïque IBF 2
O'Neil Bell Jamaïque WBA, WBC & IBF 0

O'Neil Bell unifie les titres WBA, WBC & IBF en battant Mormeck le 7 janvier 2006 puis est destitué par l’IBF pour ne pas avoir affronté le challenger imposé par cette organisation.

31 mars 2006 17 mars 2007 O'Neil Bell Jamaïque WBA, WBC 0
22 septembre 2006 8 mars 2008 Enzo Maccarinelli Royaume-Uni WBO 4
26 novembre 2006 26 mai 2007 Krzysztof Włodarczyk Pologne IBF 0
17 mars 2007 17 novembre 2007 Jean-Marc Mormeck France WBA & WBC 0
26 mai 2007 11 décembre 2008 Steve Cunningham États-Unis IBF 1
17 novembre 2007 8 mars 2008 David Haye Royaume-Uni WBA & WBC 1
8 mars 2008 19 juin 2008 David Haye Royaume-Uni WBA, WBC & WBO 0

Haye laisse ses titres WBA, WBC & WBO vacants pour combattre en poids lourds.

24 juin 2008 27 septembre 2008 Firat Arslan Allemagne WBA 1
27 septembre 2008 30 octobre 2012 Guillermo Jones Panama WBA 2

Jones est destitué pour ne pas avoir affronté son challenger officiel dans le délai imparti.

24 octobre 2008 21 novembre 2009 Giacobbe Fragomeni Italie WBC 1
11 décembre 2008 18 octobre 2009 Tomasz Adamek Pologne IBF 2

Adamek laisse son titre vacant le 18 octobre 2009 pour affronter en poids lourds le 24 octobre son compatriote Andrew Golota, ceinture IBF International en jeu.

Février 2009 29 août 2009 Victor Emilio Ramírez Argentine WBO 1
29 août 2009 14 août 2015 Marco Huck Allemagne WBO 13
21 novembre 2009 15 janvier 2010 Zsolt Erdei Hongrie WBC 0

Erdei laisse son titre WBC vacant pour combattre en poids mi-lourds.

15 mai 2010 27 septembre 2014 Krzysztof Włodarczyk Pologne WBC 6
5 juin 2010 1er octobre 2011 Steve Cunningham États-Unis IBF 1
1er octobre 2011 Septembre 2015 Yoan Pablo Hernández Cuba IBF 4

Hernández est destitué par l'IBF en septembre 2015.

30 octobre 2012 17 mai 2013 Denis Lebedev Russie WBA 1
17 mai 2013 18 octobre 2013 Guillermo Jones Panama WBA 0

Jones bat Lebedev le 17 mai 2013 mais il est convaincu de dopage à l'issue du combat et finalement destitué le 18 octobre 2013.

18 octobre 2013 21 mai 2016 Denis Lebedev Russie WBA 4
27 septembre 2014 Août 2015 Grigory Drozd Russie WBC 1

Drozd est considéré par la WBC comme champion en repos en août 2015 laissant ainsi le titre vacant.

14 août 2015 17 septembre 2016 Krzysztof Głowacki Pologne WBO 1
21 mai 2016 3 décembre 2016 Denis Lebedev Russie WBA & IBF 0
28 mai 2016 28 mars 2017 Tony Bellew Royaume-Uni WBC 1

Bellew est considéré par la WBC comme champion émérite le 28 mars 2017. Le combat prévu entre Mairis Briedis et Marco Huck le 1er avril 2017 se transforme en combat pour le titre principal de la fédération[6].

17 septembre 2016 27 janvier 2018 Oleksandr Usyk Ukraine WBO 3
3 décembre 2016 3 février 2018 Murat Gassiev Russie IBF 2
1er avril 2017 27 janvier 2018 Mairis Briedis Lettonie WBC 1
27 janvier 2018 21 juillet 2018 Oleksandr Usyk Ukraine WBO & WBC 1
3 février 2018 21 juillet 2018 Murat Gassiev Russie WBA & IBF 0
21 juillet 2018 Juin 2019 Oleksandr Usyk Ukraine WBA, WBC, IBF & WBO 1

Usyk laisse ses ceintures vacantes en juin 2019 pour poursuivre sa carrière en poids lourds.

15 juin 2019 En cours Mairis Briedis Lettonie WBO
15 juin 2019 En cours Yunier Dorticos Cuba IBF
15 novembre 2019 En cours Arsen Goulamirian France WBA
31 janvier 2020 En cours Ilunga Makabu République démocratique du Congo WBC

Notes et références

  1. Cette liste ne recense que les champions principaux des fédérations et non les champions dits régulier, par intérim ou au repos
  2. (en) WBA Light Welterweight Champion (boxrec.com)
  3. (en) WBC Light Welterweight Champion (boxrec.com)
  4. (en) IBF Light Welterweight Champion (boxrec.com)
  5. (en) WBO Light Welterweight Champion (boxrec.com)
  6. (en) Briedis-Huck now for full WBC title, Bellew made emeritus champ (boxingscene.com)

Liens externes

  • Portail de la boxe anglaise
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.