Chapelle Notre-Dame-des-Fleurs de Plouharnel

La chapelle Notre-Dame-des-Fleurs est située rue Notre-Dame-des-Fleurs au bourg de la commune de Plouharnel dans le Morbihan[1].

Pour les articles homonymes, voir Chapelle Notre-Dame-des-Fleurs.
Chapelle Notre-Dame-des-Fleurs de Plouharnel
Vue générale.
Présentation
Destination initiale
Culte
Destination actuelle
Culte (Pardon,premier dimanche après l'Ascension)
Construction
XVIe siècle
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Rue Notre-Dame-des-Fleurs
Coordonnées
47° 35′ 46″ N, 3° 06′ 49″ O
Localisation sur la carte de France
Localisation sur la carte de Bretagne
Localisation sur la carte du Morbihan
Localisation sur la carte de l’arrondissement de Lorient

Historique

En breton, cette chapelle s’appelle Intron Varia er Bleu ; « bleu », en breton, désigne la fleur qui prépare et qui porte déjà le fruit. Notre-Dame des Fleurs est donc en réalité Notre-Dame de la fleur féconde[2] ou Notre-Dame des bourgeons à fleurs.

La construction de la chapelle remonte à la seconde moitié du XVIe siècle. En 1599, elle servait d'église paroissiale.

En 1765, la chapelle abrite tous les objets récupérés à la suite d'un naufrage survenu au large de Sainte-Barbe.

Le bâtiment fut endommagé lors de la Révolution, et eut à souffrir de la présence allemande sur les dunes lors de la Seconde Guerre mondiale.

La chapelle Notre-Dame-des-Fleurs fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Architecture

La chapelle est de forme rectangulaire. Elle possède des contreforts à retraits avec des pinacles, des crosses et des choux rampants. Le toit en ardoise est supporté par une charpente à entraits sculptés

L'extérieur

Un banc de pierre court le long de la façade sud. Les portes sud et ouest possèdent des linteaux en anse de panier. Le clocher est entouré de deux tourelles octogonales. L'une permet l'accès à la cloche ; la présence de la seconde s'explique par un souci d'offrir à l’œil, une symétrie. Le chevet de la chapelle est plat.

Le chœur

Le chœur a été mis en conformité avec la liturgie post-Vatican II en 2009. L'autel, inspiré des murs de la chapelle, et l'ambon ont été réalisés par Maître Guillaume, ébéniste d'art à Pont-Scorff[3].

La fenêtre à droite du chœur en regardant la verrière, est exceptionnelle par ses meneaux flamboyants en forme de fleur de lys.

Le Christ positionné sur une croix dressée en 2010 à droite du chœur, est daté du XVe siècle.

Les couleurs du vitrail de la verrière évoquent la nature en hommage à Notre-Dame des Fleurs..

La statue de saint Armel, patron de Plouharnel, est datée de 1577 et est classée monument historique.

Le bas-relief en albâtre

Le bas-relief en albâtre

La chapelle abrite un bas-relief en albâtre anglais du XVe siècle qui a été restauré en 2005. Ce bas-relief a été découvert dans la chapelle du Plaskaer, aujourd'hui détruite[4] ; il a survécu à la Révolution et à l'occupation allemande de la poche de Lorient durant la Deuxième Guerre mondiale. Cette sculpture représente un arbre de Jessé.

Références

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des monuments historiques français
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du Morbihan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.