Chapelle de Nassau (Bruxelles)

La chapelle de Nassau, dont le véritable nom est chapelle van Duvoorde, en mémoire de son fondateur, fut fondée en 1346 par Guillaume van Duvoorde, un important financier du XIVe siècle. Elle est dédiée à Saint Georges.

Chapelle van Duvoorde dite actuellement chapelle de Nassau, dédiée à Saint-Georges, incluse à Bruxelles dans la Bibliothèque royale de Belgique, 1346.
L'intérieur de la chapelle en 1933.

Guillaume van Duvoorde s'était fait construire dans le quartier du Coudenberg, habité par la Cour et des membres des Lignages de Bruxelles, un splendide palais à Bruxelles dont faisait partie cette chapelle.

N'ayant pas eu d'enfants légitimes, malgré ses douze bâtards, ce bien passa ensuite à la descendance de son neveu, la famille de Nassau.

Engelbert II de Nassau remania l'hôtel van Duvoorde vers 1500, mais laissa la chapelle presque inchangée en son style gothique du XIVe siècle; il devint au XVIIIe siècle le Palais de Charles-Alexandre de Lorraine.

Cette chapelle très gracieuse, même si l'on peut regretter l'absence de vitraux, est d'autant plus chère aux bruxellois, qu'elle a failli être totalement détruite par la construction de la nouvelle Bibliothèque royale. Mais elle fut sauvée in-extremis et insérée dans les nouveaux bâtiments; elle termine ainsi en beauté sa longue histoire, après avoir été au gré des siècles, entrepôt de brasserie, dépôt de sculptures, laboratoire de paléontologie, Mundanéum, salle de lecture d'archives.

Elle sert actuellement de salle d'exposition pour la Bibliothèque royale.

Mobilier et monuments funéraires

La chapelle possédait un riche mobilier dont il ne subsiste que le devantier d'autel qui est une broderie brabançonne en or nué datant du début du XVIe siècle qui était connue autrefois sous l'appellation « antependium de Grimbergen ».

Le monument funéraire de Philippe Dale, consistant en une dalle sculptée en pierre de touche, a été descellé à la fin du XIXe siècle.

Ces deux pièces sont conservées aux Musées royaux d'art et d'histoire de Bruxelles.

Un tableau d'Hugo van der Goes, aujourd'hui perdu, décorait les murs de la chapelle.

Liens internes

Bibliographie

  • Pierre Dumon, « La chapelle de Nassau », in: Brabant, revue trimestrielle de la Fédération touristique, n° 5, 1970, p. 28-32
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.