Charles Louis de Lorraine

Charles Louis de Lorraine (mort à Auteuil le ) est un ecclésiastique issu de la maison de Guise, lignée cadette de la maison de Lorraine, qui fut abbé commendataire et évêque de Condom.

Charles Louis de Lorraine
Biographie
Naissance ?
Ordre religieux Ordre cistercien
Décès
Auteuil
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Condom
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de l'abbaye de Chaalis
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

Charles Louis est le fils illégitime du cardinal Louis III de Lorraine de la maison de Guise et de Charlotte des Essarts, une ancienne maîtresse du roi Henri IV[1].

Destiné à l'Église, il est prieur de Layrac (1621-1668) et successeur de son père comme abbé commendataire de l'abbaye de Chaalis en 1621. Il décide en 1658 d'échanger son abbaye avec le siège du diocèse de Condom occupé par l'évêque Jean d'Estrades[2] et il est finalement désigné comme évêque de Condom le , confirmé le et consacré en mars 1660 par Charles-François de La Vieuville, évêque de Rennes et prend possession le 17 juillet suivant. D'une prodigalité de grand seigneur; « il avait à un acte de naissance irrégulier ajouté le tort d'une vie irrégulière ». Il ne laisse dans son diocèse que le souvenir d'une mission en 1664 et meurt dans sa résidence d'Auteuil près de Paris le [3] et il est inhumé le 16 du même mois dans l'église d'Assy dans le diocèse de Meaux [4].

Notes et références

  1. Selon des documents trouvés à la mort du cardinal, son mariage aurait été autorisé par une dispense du pape Paul V en 1611
  2. Société historique de Gascogne, Revue de Gascogne : bulletin de la Société historique de Gascogne, t. 19 (1878) p. 263
  3. Société dunoise, Bulletin de la Société dunoise : archéologie, histoire, sciences et arts - 1875 (T3)-1880 p. 250
  4. Toussaint Du Plessis, Histoire de l'église de Meaux, avec des notes ou dissertations p. 450

Source

  • Portail du catholicisme
  • Portail du XVIIe siècle
  • Portail de la Lorraine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.