Chasseur nocturne

Un chasseur de nuit est un avion de chasse destiné aux opérations d'interceptions de nuit. Développé pour contrer les raids des bombardiers de nuit, ce type d'avion améliore grandement son efficacité au cours de la Seconde Guerre mondiale grâce à l'adoption de radars embarqués. La navigation de ces appareils se fait entièrement aux instruments de vol. Le poids et l'encombrement des premiers radars embarqués requièrent des appareils capables de les transporter, qui sont fréquemment des bimoteurs nécessitant un équipage de deux ou trois hommes (le pilote, le navigateur et l'opérateur radar), notamment des chasseurs lourds voire des bombardiers modifiés. L'évolution technologique permit plus tard l'équipement de tous les avions de chasse en radars, et le rôle de chasse de nuit ne nécessite plus la création d'avions spécifiques. Depuis les années 1980, les pilotes et équipages réalisant des opérations de nuit sont équipés de lunettes à amplification lumineuse (vision de nuit).

Pour les articles homonymes, voir Chasse de nuit.
Un Douglas A-20 Havoc de l'armée américaine avec ses couleurs de chasseur nocturne en 1944.

Liste des chasseurs nocturnes

Première Guerre Mondiale

Royaume Uni

Seconde Guerre Mondiale

Allemagne

Italie

Japon

Union Soviétique

Royaume Uni

États-Unis

France

Guerre de Corée et après

Canada

Royaume Uni

États-Unis

France

Voir aussi

Références

  1. (en) Robert Craig Johnson, « COIN: French Counter-Insurgency Aircraft, 1946-1965 », sur The World at War From Versailles to the Cold War, (consulté le 20 janvier 2020).

Bibliographie

  • Gebhard Aders et Mister Kit, 1940-1945 Chasseurs de nuit de la Luftwaffe, vol. M 6108-9, éditions Atlas spécial Mach 1, , 48 p..
  • Portail de l’aéronautique
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.