Chawan

Un chawan (茶碗, « bol de thé ») est un bol utilisé pour la préparation et la consommation du thé. Il existe de nombreux types de chawan utilisés dans la cérémonie du thé, et le choix de leur utilisation dépend de nombreuses considérations. En plus d'être utilisé pour le thé chinois, il est utilisé pour le matcha (thé vert en poudre) dans la cérémonie japonaise du thé.

Ne doit pas être confondu avec Gaiwan.

Histoire

Jian chawan avec vernis « fourrure de lièvre », dynastie Song (960–1279)[1]

Styles régionaux et classification

Deux bols modernes de « thé fin ».

Japon

Karamono

Karamono (唐物) se réfère généralement à des styles de chawan originaires de Chine. Ces bols sont conçus pour boire du thé. Il est à noter que dans tous les cas, les noms sont japonais.

  • Tenmoku (天目, porcelaine Jian)
    • Haikatsugi
    • Yohen
    • Kensan
    • Yuteki
    • Taihisan
  • Seiji (青磁, céladon)
  • Hakuji (白磁, blanc de Chine)
  • Sometsuki (porcelaine bleue et blanche)

Kōraimono

Thé vert japonais dans un senchawan moderne.

Kōraimono (高麗物) se réfère généralement à des styles de chawan originaires de Corée. Les chawan coréens sont d'abord des bols de thé adaptés pour le thé quand ils sont entrés au Japon, un peu comme les bouteilles d'huile chinoises sont devenus des chaki. Les bols coréens étaient appréciés de Sen no Rikyū en raison de leur rude simplicité[2].

  • Iji
  • Mishima
  • Kaki-no-heta
  • Kinsan
  • Ido
  • Gōki
  • Goshō Maru
  • Totoya
  • Katade Komogai
  • Kohiki
  • Amamori
  • Hagame
  • Sōhaku
  • Gohon
  • Tamagote
  • Sōba
  • Unkaku
  • Wari-kodai
  • Iraho

Wamono

Wamono (和物) peut se référer à tout ce qui est traditionnellement japonais, ou fabriqué au Japon. Dans le cas des chawans, il se réfère à des styles développés au Japon.

Les Wamono chawan peuvent encore être répartis par emplacement et par four :

Provincial
  • Karatsu
  • Asahi
  • Oku-gorai
  • Iga
  • Hagi
  • Seto (瀬戸)
  • Setoguro (瀬戸黒)
  • Izumo
  • Shigaraki
  • Oribe (織部)
  • Shonzui
  • Genpin
  • Shino (志野)
  • Satsuma
Raku (four)

Les rakus sont également connus sous le nom raku-yaki (楽焼).

  • Chojiro I
  • Kōetsu
  • Nonko

Liens externes

Notes et références

  1. « Tea bowl (China) (91.1.226) », Heilbrunn Timeline of Art History, New York, The Metropolitan Museum of Art,
  2. Sadler, A.L. Cha-No-Yu: The Japanese Tea Ceremony. Tokyo: Tuttle, 1962, 67.
  • Portail du Japon
  • Portail de la céramique
  • Portail du thé
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.