Cheb Sahraoui

Mohammed Sahraoui (en arabe محمد الصحراوي), connu sous le nom de scène de Cheb Sahraoui puis Sahraoui, est un chanteur algérien de raï né à Tlemcen le . Il est influencé par le père du raï moderne Messaoud Bellemou. Il est le premier chanteur qui a exporté le raï aux États-Unis et formé un duo fameux avec Chaba Fadela[1].

Cheb Sahraoui
Nom de naissance Mohammed Sahraoui
Naissance
Tlemcen, Algérie
Activité principale Auteur, compositeur, interprète
Genre musical Raï
Instruments Synthétiseur
Années actives Depuis 1978
Influences Messaoud Bellemou

Biographie

Début

Cheb Sahraoui entame sa carrière musicale dès son jeune âge. Il est un pianiste hautement qualifiée qui a étudié au conservatoire de la musique d'Oran pendant quatre ans, il a été le premier artiste de raï à incorporer un synthétiseur dans ses arrangements. Son premier succès, "Ana Mahlali Noum" est sorti en 1978.

Le duo Fadéla-Sahraoui

Son premier succès « N’sel Fik » voit le jour en 1983 aux côtés de son épouse et chanteuse Chaba Fadela. Très vite il devient célèbre et enchaîne d'autres tubes comme « Ma Andi Zhar Maak ». Le duo a eu un aura international pendant plus d'une décennie et demie.

En 1986, le public européen le découvre pour la première fois au mythique concert de Bobigny aux côtés de la star du raï à l’époque Cheb Khaled. Mais il est le premier artiste de raï qui a fait une tournée en Amérique du Nord, il a constamment élargi les traditions musicales du raï.

En 1994 et suite à l'assassinat du chanteur Cheb Hasni, Sahraoui a émigré en France avec quelques autres chanteurs.

Carrière solo

A la fin des années 90 Cheb Sahraoui devenue Sahraoui tout court entame une nouvelle carrière en solo, son premier album "Un Homme Libre (A Free Man)", est sorti en 2000. Il a relancé sa carrière musicale en chantant des classiques du raï et des Beatles à Oran.

Notes et références

  1. « France / Hommage au raï », sur Info Soir,
  • Portail de l’Algérie
  • Portail de la musique
  • Portail des musiques du monde
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.