Chemin de Stevenson

Le chemin de Stevenson est le nom donné au chemin de grande randonnée no 70 (GR 70), en référence au parcours effectué à travers les Cévennes, en compagnie d'une ânesse, par l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson à l'automne 1878.

GR 70
Carte du trajet original de Stevenson.
Localisation
Massif
Adresse
Désignation
Autre nom
Chemin de Stevenson
Type
Tracé
Point de départ
Extrémité
Longueur
207 km
Alt. maximale
Pic de Finiels (1 699 m)

Le voyage de Stevenson

En 1878, Stevenson a 28 ans et rêve d'embrasser la carrière d'écrivain. S'il a déjà publié quelques nouvelles et un récit de voyage[1], ses écrits demeurent assez confidentiels et sont bien loin de toucher le grand public ainsi que le fera son premier succès populaire, L'Île au trésor, cinq ans plus tard. Sa vie personnelle est plutôt compliquée : issu d'un milieu aisé, il est financièrement dépendant de son père Thomas, lequel voit d'un assez mauvais œil la vie de bohème que mène son fils ainsi que ses ambitions littéraires ; côté cœur, en pleine époque victorienne, il fréquente Fanny Osbourne, une femme mariée (mais séparée de son mari) et mère de deux enfants. Lorsqu'en cette dernière repart en Californie, Stevenson sombre dans la déprime.

Pour se changer les idées, il part en voyage dans le sud de la France et finit par s'installer au Monastier en Haute-Loire, dans une petite pension, où il réside plusieurs semaines, multipliant promenades et petites excursions dans les environs.

C'est à la mi-septembre qu'il conçoit le projet de traverser à pied les Cévennes.

En 1879, est publié Travels with a Donkey in the Cévennes (Voyage avec un âne dans les Cévennes), récit de sa randonnée dans le pays des Camisards.

L'itinéraire du GR

L'itinéraire du GR 70, correspondant à peu près à celui de Stevenson en 1878, est le suivant.

Étapes indicativesLieux traversésDistance
selon TopoGuides GR 70
Le Puy-en-VelayLe Monastier-sur-Gazeille[2] Coubon 19,3 km
Le Monastier-sur-Gazeille[3]Le Bouchet-Saint-Nicolas Courmarcès, Saint-Martin-de-Fugères, Goudet, Montagnac, Ussel, Bargettes 23,9 km
Le Bouchet-Saint-NicolasLangogne Landos, Jagonas, Arquejol, Pradelles 27,2 km
LangogneCheylard-l'Évêque Saint-Flour-de-Mercoire, Sagnerousse, Fouzillac 15,9 km
Cheylard-l'ÉvêqueLa Bastide-Puylaurent Luc, Rogleton, (Abbaye Notre-Dame-des-Neiges)[4] 26,5 km
La Bastide-PuylaurentLe Bleymard Chasseradès, Les Alpiers 29,3 km
Le BleymardLe Pont-de-Montvert col Santel, station de ski du mont Lozère, sommet de Finiels, Finiels 19,3 km
Le Pont-de-MontvertFlorac sommet du Bougès, col du Sapet, (Mijavols)[5], Bédouès 28,5 km
FloracSaint-Germain-de-Calberte Saint-Julien-d'Arpaon, gare de Cassagnas, col de la Pierre Plantée 32,4 km
Saint-Germain-de-CalberteSaint-Jean-du-Gard[6] Saint-Étienne-Vallée-Française, col de Saint-Pierre 21,6 km
Saint-Jean-du-GardAlès[7] col d'Uglas, croix de Sauvage 24 km
Total
(variante par ND-des-Neiges)
267,9 km
272,9 km

Notes et références

  1. An Inland Voyage, 1878, voyage en canoë sur l'Oise à travers la Belgique et la France.
  2. Cette étape ne fait pas à proprement parler partie du GR 70, mais outre l'intérêt que présente la ville du Puy, il se trouve qu'elle emprunte le sentier historique de Saint Jean-François Régis par le GR 430.
  3. Point de départ de Stevenson.
  4. Variante possible de km empruntant les GR 7 et GR 72.
  5. Variante possible hors GR.
  6. Fin du trajet de Stevenson.
  7. Étape initialement prévue par Stevenson mais qu'il fut forcé d'annuler en raison de l'état de son ânesse. Il effectua donc ce trajet jusqu'à Alès en diligence. Cette étape ne fait pas, comme la première, non plus partie du GR 70, mais se justifie par Alès.

Voir aussi

Logo de l'association « Sur le chemin de Robert Louis Stevenson ».

Bibliographie

  • Le Chemin de Stevenson, Lepère éditions, coll. « Grands chemins d'Europe », 2013 (ISBN 978-2-9151-5639-3) : guide pratique de randonnée comprenant des extraits choisis des carnets de voyage de Stevenson.
  • Le Chemin de Stevenson, Paris, FFRandonnée/Chamina, coll. « Topo-guide », (réimpr. avril 2019), 128 p. (ISBN 978-2-7514-1049-9)
  • Hervé Bellec (ill. Bruno Colliot), Sur le chemin de Stevenson, Rennes, Ouest-France, coll. « Itinéraires et découvertes », , 141 p. (ISBN 978-2-7373-3951-6)

Liens externes

  • Portail de la randonnée
  • Portail du Gard
  • Portail de la Lozère et du Gévaudan
  • Portail du tourisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.