Chemins de fer départementaux de l'Oise

Les chemins de fer départementaux de l'Oise étaient un ensemble de lignes de chemins de fer secondaires à voies métriques, soumis à la réglementation des voies ferrées d'intérêt local, concédées par le département de l'Oise à la fin du XIXe ou au début du XXe siècle à diverses sociétés privées.

Chemins de fer départementaux de l'Oise

Un train de l'EFC, avant 1915

Situation Oise (Hauts-de-France, France)
Type Chemin de fer secondaire
Entrée en service 1879
Fin de service 1961
Écartement des rails voie métrique
Propriétaire Département de l'Oise


Carte du réseau
Plaque de constructeur et de propriétaire de la locomotive 130T n°25 Haine-Saint-Pierre préservée par le CFBS, qui circulait sur le Noyon-Guiscard-Lassigny
Le terminus de Formerie : on voit le train en provenance de Milly derrière la clôture, à gauche du cliché. Au fond, le bâtiment de la Compagnie du Nord sur la ligne Amiens - Rouen
La gare de Guiscard, à gauche du cliché
La gare de Conchy-les-Pots sur le Noyon - Lassigny - Montdidier
Locomotive 130T n°25 Haine-Saint-Pierre du Noyon-Guiscard-Lassigny, préservée par le CFBS

Ces lignes étaient destinées à mailler le territoire départemental de manière à permettre le déplacement des personnes et le transport des marchandises vers des bourgs et leurs marchés, ou vers les gares des « grandes » lignes de chemins de fer.

Lignes


Compagnie du chemin de fer d'Hermes à Beaumont (HB)

Persan-Beaumont - Hermes : 32 km[1] (1879 - 1958)

Compagnie du chemin de fer de Méru à La Bosse (ML)

Méru - Labosse : 32 km (1905 - 1934)

Compagnie des Chemins de fer de Milly à Formerie et de Noyon à Guiscard et Lassigny

Milly-sur-Thérain - Formerie : 32 km (1894 - 1935) (MF)
Noyon - Guiscard - Ham : 25 km (1895 - 1955)[2] (NGL)
Noyon - Lassigny - Rollot - Montdidier : 33 km (1895 - 1955)[3]

Société du Chemin de fer d'intérêt local de Bussy à Ercheu

Bussy - Ercheu : 13 km (1897 - 1953)[4]

Compagnie du Chemin de fer d'Estrées à Froissy (EF)
(puis : Compagnie du Chemin de fer d'Estrées à Froissy et Crèvecœur - EFC)

Ligne Estrées-Saint-Denis - Froissy - Crèvecœur-le-Grand : 55 km (1895 - 1961)

Lignes d'autres réseaux secondaires dans le département

Certaines lignes du réseau départemental de l'Oise se terminaient hors du département, plusieurs lignes de réseaux départementaux voisins pénétraient dans l'Oise.

C'était le cas des lignes suivantes :

Notes et références

  1. Dont 2 km dans le Val-d'Oise
  2. Dont 3 km dans le département de la Somme
  3. Dont la section Rollot - Montdidier dans le département de la Somme
  4. Dont 1 km dans le département de la Somme

Bibliographie

  • Daniel Delattre, Les Chemins de fer de l'Oise, éd. Delattre : Grandvilliers, 1987.
  • Henri Domengie et José Banaudo, Les Petits trains de jadis : Nord de la France, t. 4, Breil-sur-Roya, ed. du Cabri, , 251 p. (ISBN 2-908816-29-6), p. 44-59
  • Encyclopédie générale des transports, éd. de l'ormet 1997
  • Christian Schnabel, Images de trains, t. VII, Paris, ed. La Vie du Rail, , 158 p. (ISBN 2-902808-91-7, présentation en ligne)
  • Daniel Delattre (dir.), Emmanuel Delattre, Odette Delattre et Laëtitia Delattre-Rigaux, Les chemins de fer de l'Oise au début du XXe siècle, Grandvilliers, ed. Delattre, , 168 p. (ISBN 978-2-915907-84-1, présentation en ligne), p. 64-70, 79-87, 133-144, 154-163

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Claude Wagner, Voies métriques en Picardie : Histoire des voies ferrés d'intérêt local dans l'Oise, Auray, Éd. LR Press, , 280 p. (ISBN 978-2-903651-74-9).


  • Portail du chemin de fer
  • Portail de l’Oise
  • Portail des transports en commun
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.