Cherry Bowl

Le Cherry Bowl était un match annuel d'après-saison de football américain de niveau universitaire joué dans le Pontiac Silverdome à Pontiac, Michigan.

Il s'agissait d'une notable tentative d'amener un bowl d'après saison dans la ville assez frisquette de Michigan. Il n'y eut cependant que deux matchs joués en 1984 et 1985[1]. Quelques années plus tard le Motor City Bowl (actuellement connu sous le nom de Little Caesars Pizza Bowl) connaitra plus de succès. Le Cherry Bowl n'était pas financièrement viable ce qui explique son abandon après deux années.

Le Bowl connut cependant un très bon départ avec une assistance de plus de 70 000 spectateurs lors du match inaugural opposant l'Army aux locaux de Michigan State Spartans. C'était la première apparition des Black Knights de l'Army dans un bowl.

En 1985, les organisateurs ambitieux promirent un prix de 1 200 000 dollars par équipe, soit le cinquième plus haut payout des bowls universitaires.

Le milieu des années 80s fut une période de bouleversements dans le milieu du football universitaire. La fin du contrôle par la NCAA des droits de télévision engendra une augmentation du nombre de matchs retransmis ce qui malheureusement pour les organisateurs fit chuté le prix payé par les chaines de télévision pour acquérir le droit de retransmettre leurs matchs. Cela n'avait pas été anticipé par les organisateurs du Cherry Bowl. L'équipe locale de Michigan State Spartans ne participant pas au bowl de 1985, l'assistance chuta à environ 51 858 spectateurs. Les négociations avec General Motors pour que l'entreprise devienne le sponsor du nom du bowl n'aboutissant pas, les organisateurs étant incapables de régler le payout, le tout cumulé avec une dette d'1 million de dollars, le Cherry Bowl cessa ses activités[2].

Logo du Bowl









Palmarès

DatesVainqueursPerdants
Army Black Knights10Michigan State Spartans06
Maryland Terrapins35Syracuse Orangemen18

Le MVP de 1984 fut le senior Quarterback des Army Black Knights, Nate Sassaman. Il joua tout le match malgré des bessures encourues pendant le troisième quart-temps (une blessure aux ischio-jambiers et une côte froissée nécessitant le port d'une veste de protection).

Références

  1. (en) Foldesy, Jody. "Bowls burgeon as big business", The Washington Times. 21 décember 1997. Page A1.
  2. (en) The Fifty-Year Seduction: How Television Manipulated College Football, from the Birth of the Modern NCAA to the Creation of the BCS, by Keith Dunnavant, 2004, pg. 197

Articles connexes

  • Portail du football américain
  • Portail du sport universitaire
  • Portail des universités américaines
  • Portail du Michigan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.