Chester A. Lyons

Chester A. Lyons (souvent crédité Chester Lyons), A.S.C., né à Westfield (en) (État de New York) le , mort le à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie), est un directeur de la photographie américain.

Chester A. Lyons
Prise de vue pour Man and Maid (1925)
- Renée Adorée et Lew Cody -
Naissance
Westfield
État de New York, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Hollywood (Los Angeles)
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables The Circle (1925)
L'Isolé (1929)
Les Mains d'Orlac (1935)

Biographie

Chester A. Lyons débute comme chef opérateur en 1917. Il contribue en tout à quatre-vingts films américains, dont les trois-quarts muets, jusqu'en 1936. L'avant-dernier est Robin des Bois d'El Dorado (1936) de William A. Wellman, avec Warner Baxter. Le dernier est White Hunter d'Irving Pichel (avec Warner Baxter et Gail Patrick), sorti le , deux jours avant sa mort brutale, d'une crise cardiaque.

Il est surtout connu pour sa collaboration, à plusieurs reprises, avec trois réalisateurs. Le premier est Frank Borzage (ex. : The Circle en 1925, avec Eleanor Boardman, et L'Isolé (Lucky Star) en 1929, avec Janet Gaynor et Charles Farrell). Les deux autres sont Victor Schertzinger (ex. : Man and Maid (en) en 1925, avec Renée Adorée) et Jerome Storm, le plus souvent sur des films ayant pour vedette Charles Ray.

Filmographie partielle

Comme directeur de la photographie, sauf mention contraire

Lien externe

  • Portail du cinéma américain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.