Chinthe

Le Chinthe (birman ခြင်္သေ့, tɕʰìɴðe̯ ; môn ဇါဒိသိုၚ်, /cɛ̀atìˀsaŋ/ ; shan သၢင်ႇသီႈ, /sʰaaŋ2 sʰi3/) est une créature semblable à un lion communément présente à l'entrée des stûpas et temples bouddhistes en Birmanie et dans d'autres pays d'Asie du Sud-Est. Presque toujours par paire, il a pour fonction de protéger la pagode. Il est parfois représenté avec un visage humain[1] (Manussiha).

Un chinthe figure sur le drapeau de la Région de Sagaing.
Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Chinthe gardant l'entrée sud de Mandalay Hill, en Birmanie (2007).

Le Chinthe, respecté et aimé des birmans, figurait dans la décoration des trônes de leurs rois. Avant l'introduction des pièces de monnaie, certains des poids de bronze utilisés pour peser les marchandises étaient en forme de chinthe[2]. Aujourd'hui encore, un chinthe figure sur les armoiries de la Birmanie, sur les billets en kyat (la monnaie birmane) et sur le drapeau de la Région de Sagaing.

Manussiha

Manussiha

Manussiha (birman မနုဿီဟ, manothiha, Shan မၼုၵ်ႉသီႇႁႃႉ manuk siha, du pâli manussa : homme et siha : lion) est une créature thérianthrope mi-lion mi-homme, habituellement gardienne des angles d'un stûpa. Sa tête et son torse sont humains et le reste félin, un peu comme un sphinx.

Voir aussi

Notes et références

  • Portail de la Birmanie
  • Portail des créatures et animaux légendaires
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.