Choristodera

Les Choristodera (choristodères en français) forment un ordre éteint de diapsides aquatiques ou semi-aquatiques, vivant en eau douce[1],[2].

Ils ont vécu dans l'hémisphère nord, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, à partir du Jurassique jusqu'au début du Miocène, avec une grande variété d’espèces durant le Crétacé et le Paléocène[3].

Leur position phylogénétique est encore incertaine.

Description

Trois grands types de morphologies sont distingués chez les choristodères :

  • des animaux de type lézard, de petite taille, une trentaine de centimètres, positionnés en position basale parmi les choristodères ;
  • des animaux franchement aquatiques, un peu plus grands, avec un cou extrêmement long à très nombreuses vertèbres cervicales, une longue queue et des membres relativement courts. Ils ressemblent par convergence évolutive à certains grands reptiles marins comme les plésiosaures ou les nothosaures ; ils sont regroupés dans la famille des Hyphalosauridae ;
  • des animaux montrant une ressemblance superficielle avec certains crocodiles, comme les gavials actuels, avec un museau long et effilé à dents pointues et une base du crâne très élargie (crâne cordiforme). Ce sont les plus grands choristodères avec une longueur de 2 à 5 mètres dont 30 à 70 centimètres pour le crâne[3]. Les plus grands, et les plus célèbres, sont les genres Simoedosaurus et Champsosaurus. Ils sont regroupés dans le sous-ordre des Neochoristodera qui englobe deux familles, les Simoedosauridae et les Champsosauridae.

Classification

La compilation réalisée par Mikko Haaramo en 2015[4], fournit le cladogramme suivant :


Choristodera 

? Irenosaurus



? Khurendukhosaurus



? Lazarussuchus


unnamed

? Actiosaurus




Cteniogenidae / Cteniogenys


unnamed

Pachystropheus


 Monjurosuchidae 

Philydrosaurus



Monjurosuchus



 Hyphalosauridae 

Shokawa



Hyphalosaurus



 Neochoristodera 
 Simoedosauridae 

Ikechosaurus



Tchoiria



Simoedosaurus



 Champsosauridae 

Eotomistoma



Champsosaurus








Notes et références

Références

  1. (en) Cope, E.D., 1876, "On some extinct reptiles and Batrachia from the Judith River and Fox Hills beds of Montana", Proceedings of the Academy of Natural Sciences, Philadelphia, 1876, p. 340-359
  2. (en) Cope, E.D., 1884, "The Choristodera", American Naturalist, vol. 18, 1884, p. 815–817
  3. (en) Matsumoto, R. & Evans, S.E., Choristoderes and the freshwater assemblages of Laurasia, J. Iberian Geol., vol. 36, no 2, 2010, p. 253–274
  4. (en) Mikko Haaramo, « †Choristodera », Mikko's Phylogeny Archive, (consulté le 5 octobre 2017)

Références taxinomiques

(en) Référence Paleobiology Database : Choristodera Cope, 1876

  • Portail de la paléontologie
  • Portail de l’herpétologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.