Chris Heaton-Harris

Christopher Heaton-Harris (né le ) est un homme politique du Parti conservateur britannique. Il a été élu député (MP) pour Daventry en mai 2010 et était auparavant membre du Parlement européen (MEP) pour les Midlands de l'Est de 1999 à 2009 [1]. Le 25 juillet 2019, il a été nommé ministre d'État aux Transports.

Chris Heaton-Harris

Chris Heaton-Harris en 2019.
Fonctions
Ministre d'État aux Transports
En fonction depuis le
(7 mois et 15 jours)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson I et II
Prédécesseur Michael Ellis
Sous-secrétaire d'État parlementaire à la sortie de l'Union européenne

(8 mois et 25 jours)
Premier ministre Theresa May
Gouvernement May II
Prédécesseur Steve Baker
Successeur James Cleverly
Député britannique
En fonction depuis le
(9 ans, 10 mois et 5 jours)
Élection 6 mai 2010
Réélection 7 mai 2015
8 juin 2017
12 décembre 2019
Circonscription Daventry
Législature 55e, 56e, 57e et 58e
Prédécesseur Tim Boswell
Député européen

(10 ans, 1 mois et 3 jours)
Élection 10 juin 1999
Réélection 10 juin 2004
Circonscription East Midlands
Législature 5e et 6e
Groupe politique PPE-DE
Successeur Emma McClarkin
Biographie
Nom de naissance Christopher Heaton-Harris
Date de naissance
Lieu de naissance Epsom (Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur

Jeunesse et éducation

Né le 28 novembre 1967, Heaton-Harris a fréquenté la Tiffin Grammar School for Boys de Kingston upon Thames [2].

Il a travaillé pour l'entreprise familiale à New Covent Garden Market, avant de succéder à son père à la présidence de What4 Ltd, jusqu'à son élection au Parlement européen. Aux Élections générales britanniques de 1997 il s'est présenté dans un siège sûr des Travaillistes de Leicester Sud, arrivant deuxième. Il était le candidat du parti conservateur pour ce siège lors de l'élection partielle de Leicester South de 2004 et est arrivé troisième derrière le Libéral Démocrate Parmjit Singh Gill et le candidat travailliste.

Parlement européen

Heaton-Harris a été élu au Parlement européen en 1999 en tant que député européen des Midlands de l'Est et a été réélu en 2004. Il a été whip en chef des conservateurs au Parlement européen de 2001 à mars 2004.

Il a siégé au comité du marché intérieur, chargé de la "coordination au niveau communautaire des législations nationales dans le domaine du marché intérieur et de l'union douanière" ainsi que de la délégation de l'Amérique centrale et de la délégation de la Bulgarie.

Il a été membre fondateur de la Campagne pour la réforme parlementaire, un groupe transnational de députés européens qui milite pour des réformes au sein du parlement. Son manifeste comprend la création d'un siège pour le Parlement (à Bruxelles), la réforme du système des dépenses des députés européens et l'amélioration du débat au sein du Parlement.

Il a également été chargé de porter le cas de Marta Andreasen, chef comptable de la Commission européenne, en août 2002 et a été impliqué dans la lutte contre la fraude, la mauvaise gestion et le gaspillage au sein de la Commission européenne et d'autres institutions européennes.

Immédiatement avant de démissionner en 2009, Heaton-Harris était le président de l'Intergroupe Sports, un groupe d'environ 40 députés européens qui s'intéressent au sport et aux questions sportives.

À partir de mai 2006, il a sollicité un soutien au sein du Parlement européen pour une lettre à la FIFA exigeant que l'Équipe d'Iran de football soit expulsée de la Coupe du monde de football de 2006 en raison des commentaires du président iranien sur la Shoah comme mensonge[3].

Heaton-Harris se décrit comme un " eurosceptique féroce" [4].

Député britannique

Chris Heaton-Harris était membre de la liste A conservatrice et a été choisi pour succéder à Tim Boswell en tant que candidat au siège conservateur sûr de Daventry en juin 2006 [5]. Il a remporté le siège aux élections générales de 2010, avec une majorité de 19 188 voix.

En mars 2012, Heaton-Harris aurait été l'un des députés conservateurs à avoir critiqué le coprésident du parti Sayeeda Warsi lors d'une réunion du comité de 1922, à la suite de la gestion par Warsi de la défection de Roger Helmer, député européen, à l'UKIP.

Heaton-Harris a présidé l'European Research Group, un groupe de députés eurosceptiques, de 2010 à novembre 2016.

Après la démission de Boris Johnson et les démissions suivantes des ministres conservateurs, Heaton-Harris a été nommé le 9 juillet 2018 l'un des trois sous-secrétaires d'État parlementaires au Département de la sortie de l'Union européenne.

Vie privée

Heaton-Harris est marié et père de deux enfants. C'est un arbitre de football qualifié [6].

Résultats électoraux

Références

  1. (en) « About Chris », Chris Heaton-Harris MP (consulté le 9 juillet 2018)
  2. A & C Black, « HEATON-HARRIS, Christopher », Who's Who 2017, Bloomsbury Publishing, (consulté le 29 octobre 2017)
  3. « EU member wants Iran out of World Cup » [archive du ], MSNBC,
  4. « Chris Heaton Harris: windfarm opponent and Eurosceptic », Telegraph,
  5. « ConservativeHome's Seats & Candidates blog: Where are the original A-Listers now? The 18 who have been selected for Conservative seats », conservativehome.blogs.com
  6. « CHRIS HEATON-HARRIS - MEMBER OF PARLIAMENT FOR DAVENTRY », conservatives.com (consulté le 25 octobre 2017)
  7. (en) BBC News, « UK results 2019 », sur bbc.com (consulté le 2 janvier 2020)

Liens externes

  • Portail de la politique britannique
  • Portail de l’Union européenne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.