Christian Grenier

Christian Grenier, né le à Paris, est un écrivain français de romans, de pièces de théâtre et de nouvelles pour la jeunesse. Ses domaines de prédilection sont la science-fiction et le policier.

Pour les articles homonymes, voir Grenier (homonymie).
Christian Grenier
Naissance
Paris, France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Biographie

Né le à Paris, de parents comédiens[1], Christian Grenier est plongé dès son enfance dans le théâtre et souhaitait devenir acteur. Ses parents s'y opposant, il choisit de suivre des études de lettres[1], qui l'amèneront finalement à la profession d'enseignant (professeur de français)[1],[2]. C'est dans un collège parisien qu'il animera des clubs d'astronomie, de science-fiction, et de théâtre[2], passions qu'il a découvertes très jeune — ce sont les progrès dans le domaine de la conquête de l'espace, depuis la fin des années 1950, qui le poussent à explorer ces univers qu'il transformera en science-fiction.

Il obtient le prix O.R.T.F. (Prix de la radio et de la télévision) en 1972 grâce à son troisième ouvrage La Machination, ce qui marque le réel début de sa carrière d'écrivain[2].

En 1975, Christian Grenier est co-fondateur avec son ami écrivain Robert Bigot, de la Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse[3].

Mis à contribution par les éditeurs, notamment dans les rôles de lecteur, correcteur et rewriter[1], il n'exerce finalement plus qu'en temps partiel, avant de quitter définitivement l'enseignement (et Paris par la même occasion), en 1990[2], pour se consacrer à l'écriture dans le Périgord[1] (Dordogne) ainsi qu'à sa femme et à ses deux enfants, nés en 1968 et 1970[1].

Œuvres

Christian Grenier a écrit la série de romans policiers Les Enquêtes de Logicielle, ainsi que des romans de science-fiction pour la jeunesse.

Aux éditions G.P.

  • La Machination, 1973 (Grand Prix de Littérature pour la Jeunesse de la CRPLF et Sélection JLP : Jeunes, Lectures, Promotion)
  • Le Satellite venu d'ailleurs, coll. Grand Angle, 1974
  • Cheyennes 6112, en collaboration avec William Camus, coll. Grand Angle, 1974 (Sélection J.L.P. : Jeunes, Lectures, Promotion)
  • Une squaw dans les étoiles, en collaboration avec William Camus, coll. Spirale, 1975 (réédité chez Gallimard Jeunesse, coll. Folio junior science-fiction, 1990)
  • Les Fleurs de l'espace, coll. Spirale, 1976, illustré par J.-J. Vayssières
  • Le Soleil va mourir, coll. Grand Angle, 1977 (réédité chez Pocket, coll. pocket junior roman, 2002)
  • Fleur de monstre, coll. La Bibliothèque Rouge et Or, 1990, illustré par Yves Beaujard

Chez Hachette Jeunesse

  • Virus LIV 3 ou La mort des livres, Hachette jeunesse, coll. Livre de poche jeunesse, 1998 (ISBN 2-01-321454-5)
  • Cycle du Multimonde
    1. La Musicienne de l'aube, 1996 (ISBN 2-01-209514-3)
    2. Les Lagunes du temps, 1997 (ISBN 2-01-209513-5)
    3. Cyberpark, 1997 (ISBN 2-01-209512-7)
    4. Mission en mémoire morte, 1997 (ISBN 2-01-209517-8)

Chez Nathan

  • Série Aïna
    1. Aïna, fille des étoiles, 1995 (ISBN 2-09-282158-X)
    2. Aïna et le secret des Oglonis, 1996 (ISBN 2-09-282173-3)
    3. Aïna et le pirate de la comète, 1997 (ISBN 2-09-282190-3)
    4. Kaha, supermaki !, 1997 (ISBN 2-09-282222-5)
    5. Aïna et l'Arbre-Monde, 1998 (ISBN 2-09-282273-X)
    6. Faut-il brûler Jeanne ?, 1999 (ISBN 2-09-282298-5)
  • Le Château des enfants gris, coll. Demi-Lune, 1996, illustré par Emmanuelle Lattion
  • Parfaite petite poupée, coll. Demi-Lune, 1997, illustré par Jean-Claude Götting
  • Contes et légendes des héros de la mythologie, 1998, illustré par Philippe Kaïlhenn
  • Les Surfeurs de l'inconnu, coll. Lune Noire, 2000, illustré par Guillaume Renon
  • Voyager dans l'espace, coll. Superscope, 2000
  • Août 44 : Paris sur Scène, coll. Les Romans de la mémoire, 2002, illustré par Gilles Scheid
  • La Boîte à Malix, coll. Demi-lune, 2002, illustré par Nico Pirate
  • La Fille de pleine lune, coll. Comète, 2003, illustré par Sylvain Bourrières

Chez Hatier G.T. Rageot

  • Sabotage sur la planète rouge, coll. Jeunesse-Poche anticipation, 1972, illustré par C Kraemer
  • Aïo Terre invisible, coll. Jeunesse-Poche anticipation, 1973, illustré par Michel Gay

Chez Rageot

Série Les Enquêtes de Logicielle

Autres romans

  • Sabotage sur la planète rouge, coll. Jeunesse-Poche anticipation, 1972, illustré par C Kraemer
  • La Fille de 3e B, coll. Cascade, 1995, illustré par Gilbert Raffin
  • Le Pianiste sans visage, coll. Cascade, 1995, illustré par Gilbert Raffin
  • Ecoland, coll. Métis, 2003, illustré par Magali Shmitzler

Essai

  • Je suis un auteur jeunesse, Hors Coll., 2004.

Chez Bayard jeunesse

  • Le Visiteur de l'an 2000, coll. Les Romans de Je Bouquine, 2002, illustré par Thomas Ehretsmann
  • Mercredi Mensonge, coll. Millézime, 2004, illustré par Olivier Voutch

Chez Magnard

  • Jeunesse et science-fiction, coll. Lecture en liberté, 1972

Chez Magnard jeunesse

  • Les Exilés du fleuve, coll. Les P'tits Intrépides, 2002, illustré par Benoît Perroud
  • Un amour de violoncelle, coll. P'tits Fantastiques, 2003, illustré par Alexandre Bonnefoy

Chez Milan

  • Le Satellite venu d'ailleurs, coll. Milan Poche Junior, 1999, illustré par Virginie Sanchez [réédition]
  • Le Seigneur des neuf soleils, coll. Milan Poche Junior, 2000, illustré par Frédéric Pillot [réédition]
  • L’Impossible Mlle Muche, coll. Milan Poche Junior, 2002, illustré par Frédéric Rébéna

Divers éditeurs

  • Face au Grand Jeu, Éditions La Farandole, 1975
  • Le Montreur d'étincelles, Robert Laffont, 1978 (réédité sous le titre Le seigneur des neuf soleils chez Milan ; en effet l'ouvrage a été épuisé et il n'a plus été au catalogue dès 1981, et Robert Laffont ne l'a jamais réédité)
  • Un Printemps sans cerises, Syros, 1995
  • Le Tyran, le luthier et le temps, L'Atelier du poisson soluble, 2003, illustré par François Schmidt
  • Ce soir-là, Dieu est mort, La Martinière jeunesse, coll. Confessions, 2005
  • Le Mal en patience, Syros, coll. Les uns et les autres, 2005
  • L’Éternité ! Mon amour, roman-DVD, Tertium, coll. Livres mains, 2007 [réédition]
  • Je suis la vigie et je crie, Thierry Magnier
  • Messier 51 ou l'impossible retour, Bibliothèque de l'amitié
  • 2115 : Terre en péril, Tertium, 2015.

Prix et distinctions

Christian Grenier a obtenu plusieurs prix[4], dont :

  • Prix du Salon de l'enfance 1976
  • Prix de la science-fiction française 1988
  • Prix Tam-Tam 1996[5] pour L'ordinatueur
  • Prix Tam-Tam 1997[5] pour Le Pianiste sans visage et La Fille de 3e B
  • Grand Prix de l'Imaginaire 1998[6], catégorie Roman pour la jeunesse, pour Le Cycle du Multimonde
  • Prix du Conte en 2003 pour Le Tyran, le Luthier et le temps
  • Prix Les Mordus du polar 2005 pour Simulator[7]

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la littérature française
  • Portail de la littérature d'enfance et de jeunesse
  • Portail du polar
  • Portail de la science-fiction
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.