Christian Hubin

Christian Hubin, né à Marchin, (Belgique) le , est un poète belge de langue française. Son œuvre est publiée essentiellement par les éditions José Corti.

Pour les articles homonymes, voir Hubin.
Christian Hubin
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Biographie

Originaire de Marchin, Christian Hubin entame une licence en Philosophie et Lettres à l'université de Liège en 1959. Après obtention de cette dernière, il commence une carrière de professeur qui le mènera à Namur et Dinant.

En parallèle à sa carrière, Christian Hubin rencontre de nombreux écrivains et poètes avec qui il entretient une correspondance, notamment : Armel Guerne, Achille Chavée, Jean Malrieu, Edmond Humeau, Frédéric Jacques Temple, Jacques Izoard, André Hardellet, Pierre Dhainaut, Pierre della Faille, Julien Gracq, Lorand Gaspar, Severo Sarduy, Claude Louis-Combet, Valère Novarina, Pierre-Albert Jourdan, Raoul Vaneigem, Francis Edeline.

Il reçoit également de nombreux prix parmi lesquels :

Œuvres

Bibliographie
  • Orphéon, F.D.R., coll.Lettres 55, 1962.
  • Epitomé, F.D.R., coll Lettres 55, 1962.
  • Études pour les deux mains, Ray Graf, 1964.
  • Soleils de nuit, Marche Romane, 1964.
  • Messe pour une fin du monde, Le Thyrse, 1969 ; 1re édition hors commerce, 1965.
  • Le chant décapite la nuit, Fagne, coll. « Espaces », 1968.
  • Prélude à une apocalypse ; éd. définitive, Encres Vives, 1970.
  • Terre ultime, Fagne, coll. « Espaces », 1970.
  • Traverse-pierre, E. Thomas, coll. « Plein chant », 1971.
  • En marge du poème, Vodaine, coll. « Le temps de dire », 1972.
  • Coma des sourdes veillées, Les Lettres belges, 1973.
  • Alliages, Atelier de l’Agneau, 1974.
  • La parole sans lieu, La Fenêtre Ardente, 1975.
  • Dans le blanc, Thierry Bouchard, 1978.
  • Eclaireur, Fond de la Ville, 1979.
  • Regarder sans voir (récit), Puyraimond, 1979.
  • Afin que tout soit de retour, Thierry Bouchard, 1981.
  • À perte de vue, précédé de L’enracinée, Sud, 1983.
  • La fontaine noire, Thierry Bouchard, 1983.
  • Le point radiant, Hautécriture, 1986 ; rééd. José Corti, 1998.
  • Personne, José Corti, 1986 ; rééd. 1998.
  • La forêt en fragments, José Corti, 1987.
  • Hors, José Corti, 1989.
  • Continuum, José Corti, 1991.
  • Parlant seul, José Corti, 1993.
  • Ce qui est, José Corti, 1995.
  • Maintenant, José Corti, 1998.
  • Eclipses, Labor, coll. « Espace Nord », 1999.
  • Tombées, José Corti, coll. « Merveilleux », 2000.
  • Venant, José Corti, 2002.
  • Le sens des perdants, José Corti, 2002.
  • Laps, José Corti, 2004.
  • Où contre, Sauramps, 2006.
  • Dont bouge, José Corti, 2006.
  • Greffes, José Corti, 2010.
  • Neumes, L'Étoile des limites, 2012.
  • Crans, L'Étoile des limites, 2014.
  • Rouleaux, L'Étoile des limites, 2015.
  • Face du son, L'Étoile des limites, 2017 (Prix Louise Labé 2018).
Livres d'Artistes
  • Musique, avec 6 eaux-fortes originales de Marc Laffineur, éditeur, 1964.
  • Prélude à une apocalypse, 5 bois gravés de Marc Laffineur, éditeur, 1966.
  • La salutation aux présences, avec 8 encres de Chine de Marc Pessin, coll. « Le verbe et l’empreinte », 1984.
  • Grattages, avec 2 gravures de Claude Faivre. Rencontres, 2000.
  • Le désemparé, acrylique de B. Gilbert. Coll. « Tête à texte », 2004.
  • Sous-tend, graphismes de Jacques Clauzel. Coll. « Tête à texte », 2006.
  • Sans partir, graphismes de François-Xavier Fagniez. Rencontres, 2006.
  • Avec, gravure (51 ex.) et dessin (50 ex.) de Gilles du Bouchet. Trames, 2006.
  • Serrant, peintures de Jacques Bibonne. Poliphile, 2008.
  • Infra, gravure de Gilles du Bouchet. Trames, 2009.
  • Squame, frontispice de Claude Faivre. La Proue, 2009.
  • Neumes, tirage sur vélin d'Arches avec une gravure de Farhad Ostovani, L'Etoile des limites, 2012.
  • Tacts, gravure de Gérard Truilhé. Trames, 2015.

Sur l'auteur

  • Eric Brogniet, Christian Hubin : Le lieu et la formule, Éditions Luce Wilquin, 2003.
  • Christian Hubin, numéro double préparé par Pierre Romnée (direction Pierre-Yves Soucy), Le courrier du centre international d'études poétiques, n° 227-228, Bibliothèque royale, Bruxelles, juillet-, 96 pages.
  • Christian Hubin - sans commencement, coll. « Une saison en poésie », catalogue d'exposition conçu par Philippe Blanc, avec des poèmes de Christian Hubin, et des textes de Pierre Romnée, Jacques Ancet, Marc Blanchet, Richard Blin, Yves Bonnefoy, Jacques Brault, Pierre Chappuis, Chantal Colomb, Pierre Dhainaut, Franc Ducros, Bertrand Fillaudeau, Madeleine Gagnon, Jacques Garelli, Julien Gracq, Hubert Haddad, François Huglo, Claude-Louis Combet, Jean-Baptiste Lysland, Jean Malrieu, Robert Martreau, Pierre Morency, Roger Munier, Bernard Noël, Valère Novarina, François Poirié, Gaston Puel, James Sacré, Salah Stétié, Esther Tellermann, Jean-Claude Valière, Bernard Vargaftig, Patrick Wateau, Logan E. Whalen, Bibliothèque municipale de Charleville-Mézières, , 311 pages.
  • revue NU(e) : numéro 54 (191 p.) coordonné par Éric Dazzan et consacré à Christian Hubin avec de nombreux textes inédits et des contributions, notamment d'Yves Bonnefoy, Gaston Puel, Jacques Garelli, Bernard Noël, Valère Novarina, Esther Tellermann, Yves Leclair, Jacques Ancet, Gérard Martin, Michael Bishop, Richard Blin, etc., .

Références

Liens externes

  • Portail de la littérature francophone
  • Portail de la poésie
  • Portail de la Wallonie
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.