Christophorus

Christophorus est le magazine officiel du constructeur automobile allemand Porsche AG. Publié depuis 1952, c'est actuellement un bimestriel publié en 9 langues[1] :

  • Allemand
  • Anglais
  • Français
  • Italien
  • Espagnol
  • Russe
  • Chinois
  • Japonais
  • Coréen
Pour l’article homonyme, voir Christophorus Records.

Christophorus
Pays Allemagne
Langue Allemand, Anglais, Français, Italien, Espagnol, Russe, Chinois, Japonais, Coréen
Périodicité bimestriel
Genre Presse automobile
Prix au numéro EUR 38.00 ou USD 51.00 par an (6 numéros)
Fondateur Richard von Frankenberg et Erich Strenger
Date de fondation Juillet 1952
Ville d’édition Stuttgart

Propriétaire Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG
Directeur de publication Karen Schulze
Directeur de la rédaction Eckhard Eybl
Site web http://www.porsche.com/christophorus/

Cette publication n'est pas disponible en kiosque, mais uniquement par abonnement annuel auprès de l'éditeur. Tous les membres d'un Club Porsche officiel reçoivent aussi Christophorus[2].

Origine

Le magazine est mis sur pied en 1951 par le journaliste/pilote Richard von Frankenberg et le photographe/designer Erich Strenger (qui dessina aussi la plupart des posters historiques Porsche)[3]. Le numéro 1 est publié officiellement en juillet 1952, uniquement en allemand et tiré à 4,500 exemplaires[4].

La publication est traduite en anglais dès le numéro 18, et ne cesse de croitre depuis.

Ligne éditoriale

Véritable vitrine de la marque, Christophorus n'a pas vocation à présenter un avis objectif sur les automobiles Porsche. Contrairement à un magazine automobile classique, aucun retour n'est effectué sur la fiabilité, les coûts d'entretien et d'utilisation, etc. Les articles sont axés autour de ces thèmes :

  • Présentation des nouveaux modèles
  • Récits de voyages en Porsche
  • Revue technique des nouveautés (moteurs, suspensions, feinage, etc.
  • Activités compétition de l'usine et de ses clients.

Depuis sa création, le magazine apporte une attention toute particulière à l'esthétique et l'aspect graphique des reportages.

Un aperçu des articles des 10 dernières années est disponible gratuitement en PDF sur le site Internet de la publication[5].

D'où provient le nom "Christophorus" ?

Il se réfère à Christophe de Lycie, Saint Patron des voyageurs. Voici une réponse provenant du service presse de la marque en 2007[6] :

thanks for your question about the name of our Customer Magazine Christophorus.
Here is the story behind it: Christophorus, the official magazine for Porsche owners and enthusiasts, has remained true to its mission since racecar driver and journalist Richard von Frankenberg and graphic artist Erich Strenger founded it in 1952. For nearly 50 years, Christophorus has offered Porsche drivers and fans a spiritual home and considers itself a primary ambassador, mediator and communicator between Porsche and its worldwide customers. Christophorus is both a fascination and information medium.
Von Frankenberg aptly named the magazine after Christophorus – the legendary carrier of the Christ child and the patron saint of all drivers – when he created the first issue for the more than 1,000 Porsche owners around the world. Today, more than 260,000 copies of Christophorus are distributed worldwide in six different languages. The magazine is published six times a year (every other month beginning with January) and is distributed the last week of the month.
We hope this information was what you were looking for!

Références

  1. , Site officiel de la publication.
  2. , 356 Porsche Club France, "Un Christophorus Collector".
  3. , Liebe zu Ihm - Love for the Porsche, "History of the Porsche Christophorus Magazine".
  4. , Liebe zu Ihm - Love for the Porsche, "Statistics".
  5. , "Archive - Christophorus Magazine".
  6. , Forum Planet-9, "Question about Christophorus magazine".
  • Portail de l’automobile
  • Portail de la presse écrite
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.