Circuit de Zandvoort

Le circuit de Zandvoort (en néerlandais : Circuit Park Zandvoort) est un circuit automobile néerlandais tracé entre les dunes au sud du parc national Zuid-Kennemerland, dans la commune de Zandvoort (Hollande-Septentrionale), à une vingtaine de kilomètres à l'ouest d'Amsterdam.

Circuit de Zandvoort
Circuit Park Zandvoort
Caractéristiques générales
Lieu Zandvoort, Hollande-Septentrionale
Pays-Bas
Type Permanent
Coordonnées 52° 23′ 20″ nord, 4° 32′ 34″ est
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Construction 1939
Ouverture 7 août 1948
Architecte Hans Hugenholtz
Homologation FIA Degré 2
Sens Horaire
Stands Garages permanents
Événements
Grand Prix automobile des Pays-Bas
Masters de Formule 3
Blancpain GT World Challenge Europe
Dimensions
Nombre de virages 14
Longueur 4,252 km
Meilleur tour (2017 lors d'une démonstration)
Temps 1 min 19 s 511[1]
Pilote Max Verstappen
Écurie Red Bull Racing
Modèle Red Bull RB8

Histoire

Premières années

Le Grand Prix des Pays-Bas de 1969 à Zandvoort.

Bien qu'il y ait eu quelques courses à Zandvoort avant la Seconde Guerre mondiale, la première course sur le tracé urbain a lieu le . Le circuit permanent est établi après la guerre, principalement conçu par John Hugenholtz. Le tracé utilise en grande partie des voies de communications construites par l'occupant allemand.

Le circuit est officiellement inauguré le . En 1949, il accueille le Grand Prix de Zandvoort, qui, l'année suivante, devient le Grand Prix automobile des Pays-Bas. D'une longueur originelle de 4,193 km, des travaux de sécurisation sont effectués en 1973 qui amènent la longueur du tracé à 4,226 km, puis en 1980 à une longueur de 4,252 km. Le virage le plus célèbre du circuit est le Tarzanbocht (« virage de Tarzan ») qui fournit d'excellentes occasions de dépassement. L'origine présumée de son nom viendrait d'un personnage local surnommé Tarzan, propriétaire d'un potager dans les dunes et qui voulait bien l'abandonner si les concepteurs du circuit nommaient le virage voisin de son nom. Le circuit est inclus dans le championnat du monde de Formule 1 en 1952.

Temps récents

Le circuit Zandvoort en 2018.

Le circuit est abandonné par la Formule 1 en 1985 après trente Grands Prix. L'organisateur se retire des affaires, laissant le circuit en désuétude. Appartenant à la commune de Zandvoort, il n'est pas utilisé pendant un certain temps ; une partie du tracé est revendue à une société de parc de maisons mobiles, Vendorado, en 1987. Un plan de sauvegarde du circuit est réalisé et un nouveau tracé de 2,6 km est créé durant l'été de 1989 pour des courses de club.

En 1995, le circuit de Zandvoort obtient le soutien du gouvernement néerlandais et commence à établir les bases d'un circuit de Grand Prix international. Ce projet, fini en 2001, voit la réalisation d'un nouveau tracé de 4,180 kilomètres de long, de nouveaux stands, ainsi qu'une tribune le long de la ligne droite. Un des événements principaux tenu sur le circuit, avec le DTM, est le Masters de Formule 3 voyant concourir les meilleurs pilotes des différents championnats européens de Formule 3. Le A1 Grand Prix y a couru la première épreuve de son championnat en 2006, 2007 et 2008.

Retour de la F1 en 2020

Le retour du Grand Prix des Pays-Bas au calendrier du championnat du monde de Formule 1 à compter de la saison 2020 et après 35 ans d'absence est annoncé le [2]. Il sera couru sur le circuit de Zandvoort. Pour cette occasion, la piste est rénovée et modifiée à plusieurs endroits, avec notamment deux bankings (virages relevés) dont le dernier virage avant la ligne des stands (anciennement virage « Bosuit »), relevé à 18°, qui prend le nom du pilote néerlandais Arie Luyendyk, double vainqueur des 500 miles d'Indianapolis[3].

La ligne des stands photographiée en 2006.

Mémoire

Dans l'histoire du circuit, plusieurs accidents mortels interviennent, notamment celui de Piers Courage pendant le Grand Prix des Pays-Bas 1970 et de Roger Williamson pendant le Grand Prix des Pays-Bas 1973.

Palmarès en Formule 1

Année Pilote Écurie Date Résultats
1952 Alberto Ascari Ferrari 17 août Résultats
1953 Alberto Ascari Ferrari 7 juin Résultats
1955 Juan Manuel Fangio Mercedes 19 juin Résultats
1958 Stirling Moss Vanwall 26 mai Résultats
1959 Joakim Bonnier BRM 31 mai Résultats
1960 Jack Brabham Cooper Car Company-Climax 6 juin Résultats
1961 Wolfgang von Trips Ferrari 22 mai Résultats
1962 Graham Hill BRM 20 mai Résultats
1963 Jim Clark Lotus-Climax 23 mai Résultats
1964 Jim Clark Lotus-Climax 24 mai Résultats
1965 Jim Clark Lotus-Climax 18 juillet Résultats
1966 Jack Brabham Brabham-Repco 24 juillet Résultats
1967 Jim Clark Lotus-Ford 4 juin Résultats
1968 Jackie Stewart Matra-Ford 23 juin Résultats
1969 Jackie Stewart Matra-Ford 21 juin Résultats
1970 Jochen Rindt Lotus-Ford 21 juin Résultats
1971 Jacky Ickx Ferrari 20 juin Résultats
1973 Jackie Stewart Tyrell-Ford 29 juillet Résultats
1974 Niki Lauda Ferrari 23 juillet Résultats
1975 James Hunt Hesketh-Ford 22 juillet Résultats
1976 James Hunt McLaren-Ford 29 août Résultats
1977 Niki Lauda Ferrari 28 août Résultats
1978 Mario Andretti Lotus-Ford 27 août Résultats
1979 Alan Jones Williams-Ford 26 août Résultats
1980 Nelson Piquet Brabham-Ford 31 août Résultats
1981 Alain Prost Renault 30 août Résultats
1982 Didier Pironi Ferrari 3 juillet Résultats
1983 René Arnoux Ferrari 28 août Résultats
1984 Alain Prost McLaren-TAG 26 août Résultats
1985 Niki Lauda McLaren-TAG 25 août Résultats

Meilleurs temps

Année Longueur Pilote Écurie Meilleur tour en course
1952-1971 4,193 km Jacky Ickx Ferrari 1 min 19 s 230 (1970)
1973-1979 4,226 km Gilles Villeneuve Ferrari 1 min 19 s 438 (1979)
1980-1985 4,252 km Alain Prost McLaren-TAG 1 min 16 s 538 (1985)

Jeux vidéo

Le circuit est disponible dans le jeu 3D Grand Prix sorti en 1984 ainsi que plus récemment dans Assetto Corsa.

Notes et références

Annexes

Liens externes


  • Portail du sport automobile
  • Portail de la Formule 1
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail des Pays-Bas
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.