Cire de carnauba

La carnaúba est une cire issue des feuilles d'un palmier du nord-est du Brésil, le Copernicia prunifera. Elle se trouve généralement sous la forme de copeaux jaunes-bruns, cassants, très odorants. Cette cire est obtenue par le battage des feuilles de Copernicia prunifera, suivi d'un raffinage et parfois d'un blanchiment.

Cire de carnauba
Le copernicia prunifera.
Identification
No CAS 8015-86-9
No ECHA 100.029.451
No CE 232-399-4
No E E903
Propriétés chimiques
Indice d’iode approximativement 13[1]
Indice de saponification 80[2]
Propriétés physiques
fusion 83 °C ± 2 °C[2]
Solubilité peu soluble dans les solvants gras à 25 °C, assez soluble à 45 °C[1]
Masse volumique 0,9900,999 g·cm-3[1]
Point d’éclair 282 °C[3]
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1,4500[1]
Précautions
SIMDUT[3]

D2B,
NFPA 704[3]

 
Directive 67/548/EEC


Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Composition

La cire de carnauba contient principalement des esters d'acides gras (80-85 %), des alcools gras (10-15 %) des acides (3-6 %) et des chaines hydrocarbonées (1-3 %). Une particularité de la cire de carnauba est la présence d'un fort taux d'esters de diols (environ 20 %), d'acides gras hydroxylés (environ 6 %) et d'acide cinnamique (environ 10 %), un antioxydant.

Utilisations

La cire de carnauba est un ingrédient très utilisé dans les cosmétiques, en particulier dans les mascaras. Elle est également utilisée dans la composition de cirages, de cires automobiles, de confiseries (Smarties, Tic-Tac, M&M's, Dragibus, Boule magique,...) où elle apporte une surface brillante ainsi que pour le lustrage des comprimés dragéifiés. On la trouve fréquemment associée à la cire d'abeille, indépendamment de l'application. Elle est autorisée comme additif alimentaire sous le numéro E903 comme agent d'enrobage[4]. Elle est aussi utilisée pour la finition d'aspect dans le tournage des bois.

Caractéristiques techniques

  • Point de fusion : 78 à 85 °C, l'un des plus hauts parmi les cires d'origines naturelles[réf. souhaitée].
  • Dureté très élevée, l'une des plus hautes parmi les cires d'origines naturelles[réf. souhaitée].
  • Cassante.
  • Quasiment insoluble dans l'eau.

Notes et références

  1. Merck Index, 13th Edition, 1859
  2. William P. Cottom "Waxes" in Kirk‑Othmer Encyclopedia of Chemical Technology, John Wiley & Sons, NY.
  3. « Carnauba wax », sur ull.chemistry.uakron.edu (consulté le 24 octobre 2009)
  4. Codex Alimentarius (1989) Noms de catégorie et système international de numérotation des additifs alimentaires. CAC/GL 36-1989, p1-35.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de la chimie
  • Portail de la botanique
  • Alimentation et gastronomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.