Clair de lune (Hugo)

Clair de lune est un poème de Victor Hugo faisant partie du recueil Les Orientales[1].

Pour les articles homonymes, voir Clair de lune (homonymie).

Dans ce poème, l'auteur engagé dénonce la barbarie des Turcs envers les grecs, qui alors luttaient pour leur indépendance. Le chef de file des romantiques était comme beaucoup d'auteurs du côté des grecs (martyrisés). Comme nombre de ses confrères, il ne connaissait cette guerre qu'à travers les musées, les textes, etc. Dans son poème, Hugo parle d'une sultane qui entend des bruits et se pose plusieurs questions pour en connaître l'origine. « Qui trouble ainsi les flots près du sérail des femmes ? ». Elle découvrira à la fin du poème que ce sont des Turcs jetant à la mer des sacs remplis de Grecs vivants.

Notes

  1. Dixième poème du recueil, Clair de lune est daté du 2 septembre 1828. Œuvres poétiques complètes. Éditions de la Fontaine au Roy. 1995. Page 111
  • Portail de la poésie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.