Claire Zalc

Claire Zalc
Fonction
Directrice
Institut d'histoire moderne et contemporaine
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Directeurs de thèse
Gérard Noiriel, Michel Lescure (d)
Distinction

Claire Zalc est une historienne française[1].

Biographie

Née le 8 mars 1971[2], Claire Zalc est une ancienne élève de l'École normale supérieure (L1991)[3], agrégée d'histoire en 1994[2].

Elle soutient en 2002 sa thèse de doctorat en histoire, intitulée Immigrants et indépendants. Parcours et contraintes. Les petits entrepreneurs étrangers dans le département de la Seine (1919-1939), sous la direction de Gérard Noiriel.

Directrice de recherche au CNRS, elle est rattachée à l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (IHMC)[4] et enseigne à l'École normale supérieure[5].

Elle est habilitée à diriger des recherches depuis le 9 décembre 2015, où elle a présenté ses travaux "Identifications et appartenances. Pour une histoire sociale des interactions", avec un mémoire inédit intitulé "Des relations de pouvoir ordinaires. Les dénaturalisations sous Vichy", qui a donné lieu à une publication, Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy, aux Éditions du Seuil[2].

En , elle signe une tribune d'universitaires indignés de ce que la Fondation Feltrinelli, réputée de gauche, invite Alain de Benoist et Florian Philippot[6].

Depuis 2018, elle dirige l'IHMC.

Distinction

Ouvrages

  • Anne-Sophie Bruno et Claire Zalc (dir.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France XIXe-XXe siècles, Paris, Publibook, 2006, 275 p.
  • Claire Lemercier et Claire Zalc, Méthodes quantitatives pour l'historien, Paris, La Découverte, coll. « Repères », , 128 p. (lire en ligne)
  • Laure Blévis, Hélène Lafont-Couturier, Nanette Snoep et Claire Zalc (dir.), 1931 : les étrangers au temps de l’exposition coloniale, Paris, Gallimard, 2008, 192 p. 
  • Claire Zalc, Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France, Paris, Perrin, 2010, 330 p. Cet ouvrage a obtenu le Prix André Conquet, prix d’excellence consulaire d’histoire économique, décerné en juin 2012.
  • Nicolas Mariot et Claire Zalc, Face à la persécution : 991 Juifs dans la guerre, Paris, Éditions Odile Jacob, , 302 p. (lire en ligne)
  • Claire Zalc, Tal Bruttmann, Ivan Ermakoff et Nicolas Mariot, Pour une microhistoire de la Shoah, vol. 52, Éditions du Seuil, coll. « Le genre humain », , 320 p.
  • Claire Zalc, Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy, Paris, Éditions du Seuil, collection "L'univers historique", 2016, 400 p.

Notes et références

  1. École normale supérieure (Département de sciences sociales), « Présentation de Claire Zalc », sur http://www.sciences-sociales.ens.fr (consulté le 5 février 2014)
  2. « Curriculum Vitae - IHMC », sur www.ihmc.ens.fr (consulté le 22 janvier 2018)
  3. http://www.archicubes.ens.fr/lannuaire#annuaire_chercher?identite=Claire+Zalc.
  4. CNRS, « Description administrative de la personne - Claire Zalc », sur https://web-ast.dsi.cnrs.fr, (consulté le 5 février 2014)
  5. Sébastien Roselé, « Les historiens Claire Zalc et Nicolas Mariot racontent aux lycéens la rafle des juifs lensois », sur http://www.lavoixdunord.fr, (consulté le 5 février 2014)
  6. « Fondation Feltrinelli: «nous sommes indignés par votre aveuglement politique» », sur blogs.mediapart.fr, .
  7. CNRS, « Médailles de bronze - Les lauréats 2013 », sur http://www.cnrs.fr, (consulté le 5 février 2014)

Liens externes

  • Portail de l’historiographie
  • Portail de la politique française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.