Clan Koga

La famille Koga (久我家, Koga-ke) est une branche du clan Minamoto, lequel descend de l'empereur Murakami. La famille Koga est une des familles kuge (nobles de cour), avec le rang de seigake.

Pour les articles homonymes, voir Koga.

Durant la restauration de Meiji, le chef de la famille est fait marquis (侯爵, kōshaku) dans le cadre du nouveau système nobiliaire de l'ère Meiji, le kazoku qui combine les kuge et les daimyos. Une des responsabilités de la famille est de protéger les courtisans de la cour[1].

Le kamon des Koga[2] est une représentation artistique de la gentiane d'automne.

Minamoto no Masazane, reconnu plus tard comme le fondateur de la famille, avait une villa à Koga, de nos jours dans le district de Fushimi-ku à Kyoto, dont le nom était « Koga-Daijō-Daijin ». Il existe encore un sanctuaire shinto appelé « Koga-jinja » (久我神社).

Source de la traduction

Notes et références

  1. George Bailey Sansom, Japan: A Short Cultural History, , p. 362.
  2. « Kamon du clan Koga », sur www.harimaya.com (consulté le 14 février 2020).

Voir aussi

Bibliographie

  • Takie Sugiyama Lebra, Above the Clouds, University of California Press, , 464 p. (ISBN 978-0520076020).
  • Bob Tadashi Wakabayashi, « Imperial Sovereignty in Early Modern Japan », Journal of Japanese Studies, vol. 17, no 1, , p. 25-57.
  • Portail de l'histoire du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.