Claude Gruson

Claude Gruson (né le 12 août 1910 à Paris, et mort le 4 avril 2000 à Paris) est un haut fonctionnaire et économiste français.

Claude Gruson
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Religion

Études

Il est le fils d'Abel Gruson (employé de commerce) et de Jeanne Morel[1]. Il intègre l'École polytechnique en 1929, dont il sort dans le Corps des mines. Il se présente au concours de l'Inspection des finances où il est reçu en 1936.

Carrière

Il crée en 1948 avec son camarade de promotion de l'Inspection, François Bloch-Lainé, le Service des études économiques et financières (SEEF) du ministère des Finances. Il est directeur général de l'INSEE de 1961 à 1967.

Il rejoint le privé (Compagnie Bancaire) en 1969.

Il mène parallèlement une carrière de chercheur associé, à la VIe section de l’École pratique des hautes études où il fut élu directeur d’études en 1956 (puis directeur d'études à l'EHESS, quand cette section prend son autonomie). Il sera trésorier de la MSH Paris de 1968 à 1999.

Autres positions

Il préside le Bureau d'informations et prévisions économiques (BIPE) (1969-1989)[1].

Ouvrages

C. Gruson est l'auteur de nombreux ouvrages et essais de politique économique.

  • Renaissance du plan, Seuil, 1971.
  • Programmer l'espérance (conversations avec Philippe Dominique), Stock, 1976.
  • [avec François Bloch-Lainé] Hauts fonctionnaires sous l'Occupation, Editions Odile Jacob, 1996, 283 p, (ISBN 2-7381-0419-3)

Notes et références

  1. « Claude Gruson | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 26 décembre 2019)

Lien externe

  • Portail de l’économie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.