Claudine Longet

Claudine Longet, née à Paris le , est une chanteuse et actrice française, populaire aux États-Unis dans les années 1960 et 1970.

Pour les articles homonymes, voir Longet.
Claudine Longet
Claudine Longet en 1969.
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de
Nom de naissance
Claudine Georgette Longet
Nationalité
Activités
Autres informations
Label
Genre artistique
Prononciation

Biographie

Claudine Longet est née à Paris le [1]. Elle s'installe aux États-Unis à l'âge de 19 ans[1]. Elle doit en partie sa renommée à son mariage avec le chanteur américain Andy Williams, rencontré en s'arrêtant sur le bord d'une route de Las Vegas pour lui venir en aide. Elle était, à l'époque, danseuse aux Folies Bergère dans cette ville. Ils se marient le . Leur union vit naître trois enfants, Noelle, Christian et Robert au cours des huit années qui suivirent.[1]. Claudine Longet participe aux émissions de variété d'Andy Williams et obtient des rôles dans quelques séries télévisées américaines des années 1960, avant d'apparaître aux côtés de Peter Sellers dans le film La Party, réalisé en 1968 par Blake Edwards. Elle y interprète la chanson Nothing to Lose d'Henry Mancini[2]. Longet enregistre cinq albums composés de reprises pour A&M Records entre 1967 et 1970, puis deux albums pour Barnaby, le label d'Andy Williams[3]. Après son divorce, Claudine Longet entame une liaison avec le champion de ski alpin Wladimir Spider Sabich. Cette liaison se terminera tragiquement par le décès de Spider Sabich d'une hémorragie péritonéale le à Aspen dans le Colorado. D'après Claudine Longet, Spider était en train de lui montrer comment se servir de son revolver lorsque le coup serait parti. Elle est condamnée à un mois de prison ferme et deux ans avec sursis pour homicide involontaire[4]. Une expertise de l'arme du crime montra que le cran de sûreté était défectueux[5].

La chanson Claudine inspirée à Mick Jagger par ces événements devait paraître sur l'album Emotional Rescue des Rolling Stones, mais est écartée avant la commercialisation du disque[4]. Jusqu'alors uniquement disponible sur quelques albums pirates, Claudine compte désormais parmi les 12 morceaux inédits des Rolling Stones de l'édition De Luxe de l'album Some Girls.

Vie privée

L'union entre Andy Williams et Claudine Longet dure 14 ans. Claudine Longet se marie avec son avocat Ron Austin en 1986[4].

Discographie

Albums

  • Claudine (1967, A&M)
  • The Look of Love (1967, A&M)
  • Love Is Blue (1968, A&M)
  • Colours (1969, A&M)
  • Run Wild, Run Free (1970, A&M)
  • We've Only Just Begun (1971, Barnaby Records)
  • Let's Spend the Night Together (1972, Barnaby Records)

Compilations

  • Sugar Me (1993, Vivid sound)
  • The Very Best of Claudine Longet (2000, Varèse)
  • Cuddle Up with Claudine Longet (2003, Vampi Soul)
  • Hello Hello: The Best of Claudine Longet (2005, Rev-Ola)

Théâtre

Références

  1. (en)Jason Ankeny, « Claudine Longet Biography », AllMusic.
  2. François Gorin, « Claudine Longet, œil de biche et dizzy listening », Télérama, 21 novembre 2014.
  3. Christophe Conte, « Claudine Longet - Cuddle up with... », Les Inrockuptibles, 30 juin 2003.
  4. Marc Lambron, « Fabrice Gaignault revient sur l'affaire Claudine Longet », Le Point, 15 avril 2010.
  5. Miss Longet Weeps at an Autopsy Report on Sabich
    « Testimony by an expert firearms witness called by the prosecution reiterates that the safety catch on the gun that killed Mr. Sabich was broken. The witness, Lieut. Robert E. Nicoletti of the Denver police, said under cross‐examination that he did not like the gun, a German‐made imitation of the Luger, because it jams, the safety is poor and the ejector is flimsy. »

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de la musique
  • Portail du théâtre
  • Portail des années 1960
  • Portail des années 1970
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.