Coiffure (Japon)

Le Japon a développé au cours des siècles des styles de coiffures. Les périodes anciennes laissaient les cheveux longs et libres. Pendant la période Edo, la diversité et complexité des coiffures se sont accélérées. Leurs cheveux sont tirés, huilés et arrangés en de nombreux types de chignons (mage) ajoutés de peignes, d'épines, d'arrangements floraux. Les coiffures suivent également des règles précises dans le domaine du théâtre Kabuki sous la forme de perruques (Katsura)[1].

Shimada

Partie de la coiffure

  • mae gami : les cheveux au-dessus du front
  • bin : les cheveux sur les côtés du visage
  • tabo : les cheveux dans le cou
  • mage : le chignon

Outils

  • Kogai: barre pour enrouler les cheveux
  • Kotoji: épingle longue pour fermer
  • Kushi: peignes
  • Kanzashi: épingle de décoration
  • Bira: Ornement
  • Tegara: bande de soie

Styles de coiffure

  • Maegami (前髪) mèches sur le front des jeunes femmes avant leur maturité [2]
  • Taregami () les cheveux longs et raides sont laissés libres. (période Heian)
  • Shimada Mage (島田髷) les cheveux longs sont bouclés à l'arrière. Un peigne est inséré à l'arrière. L'avant est aplati avec de l'huile. Habituellement les femmes non mariées (période Edo)
  • Taka Shimada
  • Tsubushi Shimada
  • Hyogo mage
  • Maru mage utilisé par les femmes mariées
  • Uiwata style of Shimada Mage, porté par les filles des habitants de Yoshiwara.
  • Chon mage pour les hommes au début de l'ère Meiji. Le dessus du front est rasé et les cheveux sont ramenés au-dessus en boucle

Notes et références

  1. The Kabuki Theatre of Japan, A.C. Scott, (ISBN 0-486-40645-8)
  2. Asian folklore studies, Volume 65, Asian Folklore Institute, Society for Asian Folklore, Nanzan Daigaku. Jinruigaku Kenkyūjo, Nanzan Shūkyō Bunka Kenkyūjo, p.74, 2006
  • Portail du Japon
  • Portail de la mode
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.