Colette Cosnier

Colette Cosnier est une universitaire et féministe française née le à La Flèche et décédée le à Rennes.

Colette Cosnier
Biographie
Naissance
Décès
(à 79 ans)
Rennes
Nationalité
Formation
Université de Rennes (doctorat) (jusqu'en )
Activité
Universitaire
Conjoint
André Hélard (d) (depuis )
Autres informations
A travaillé pour
Archives conservées par

Biographie

Née à la Flèche, elle est fille unique. Elle s'inscrit à la faculté des lettres de Rennes. Elle consacre sa thèse, qu'elle obtient à l'université de Rennes en 1963, à la pièce de Thomas Corneille, L’Amour à la mode. Elle se passionne pour le théâtre. Elle est assistante à l’Institut d’études théâtrales, où elle côtoie théoriciens et auteurs de pièces. Elle publie deux pièces de théâtre en 1970 et en 1975[1]. Elle enseigne la littérature à l'université Rennes 2 à partir de 1973[2]. Elle est l'une des premières à consacrer ses cours aux écrivaines[3].

En 1993, elle revient sur son enfance et écrit un roman sur ses grands-parents, Les Gens de l’office[1].

En 2001, elle publie Le silence des filles. De l'aiguille à la plume. Dans cet ouvrage, elle montre la difficulté pour les femmes au XIXe et XXe siècles à partir des journaux d'Anaïs Nin, Caroline Brame, Geneviève Bréton, Amélie Weiler, Lucile Le Verrier, Eugénie de Guérin, Marie Bashkirtseff, Marie Lenéru de devenir créatrices[4].

Une rue porte son nom à Rennes dans le Quartier Nord - Saint-Martin à partir de 2018[2].

Ses archives sont conservées au Centre des archives du féminisme.

Publications

  • Colette Cosnier, Rennes pendant le procès Dreyfus, Rennes, Ouest France, , 151 p. (ISBN 2-85882-728-1)
  • Colette Cosnier, Marie Bashkirtseff, Un portrait sans retouches, Rennes, Éditions Horay, , 151 p. (ISBN 2-85882-728-1)
  • Colette Cosnier et Dominique Irvoas-Dantec, Parcours de femmes à Rennes, Rennes, Apogée, , 175 p. (ISBN 2-84398-096-8)
  • Colette Cosnier, Le silence des filles : de l'aiguille à la plume, La Flèche, Brodard et Taupin, , 332 p. (ISBN 978-2-7535-0812-5)
  • Colette Cosnier, Hugo et le Mont-Blanc, Chamonix, Guérin, , 308 p. (ISBN 978-2-7535-0812-5)
  • Colette Cosnier, Henriette d'Angeville : la dame du Mont-Blanc, Chamonix, Guérin, , 303 p. (ISBN 2-911755-97-9)
  • Colette Cosnier, Les dames de Femina , Rennes, Presses universitaires de Rennes, , 308 p. (ISBN 978-2-7535-0812-5)
  • Colette Cosnier, Parcours de femmes au Mans, Rennes, Apogée, , 143 p. (ISBN 978-2-84398-333-7)


Roman

  • Colette Cosnier, Les gens de l'office : à l'Hôtel de France en 1900, Le Mans, Cénomane, , 254 p. (ISBN 2-905596-43-0)

Pièces de théâtre

  • Colette Cosnier, Marion du Faouët, la catin aux cheveux rouges, Rennes, P. J. Oswald, , 112 p.
  • Colette Cosnier, Le Village ensorcelé, pièce en un acte, Paris, Magnard, , 128 p. (ISBN 2-213-60823-7)

Références

  1. Philippe-Jean Catinchi, « Colette Cosnier, spécialiste de l’histoire des femmes, est morte à 79 ans », Le Monde, (lire en ligne, consulté le 3 mars 2019)
  2. « PORTRAIT. Colette Cosnier, féministe rennaise, aura sa rue », dans Ouest-France, le 22 mars 2018, consulté sur www.ouest-france.fr le 23 mars 2018
  3. Jeanne Nicolle-Annic, « Rennes. Colette Cosnier entre au Centre des archives du féminisme », Ouest-France, (lire en ligne)
  4. Alice Primi, « Colette Cosnier, Le silence des filles. De l'aiguille à la plume, Paris, Fayard, 2001,332 p., 134 F. », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 48-4bis, no 5, , p. 135 (ISSN 0048-8003 et 1776-3045, DOI 10.3917/rhmc.485.0135, lire en ligne, consulté le 3 mars 2019)

Liens externes

  • Portail de Rennes
  • Portail des femmes et du féminisme
  • Portail des universités françaises
  • Portail de la littérature française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.