Cologny

Cologny /kɔlɔɲi/ est une commune suisse du canton de Genève.

Cologny

Vue du centre de Cologny.

Héraldique
Administration
Pays Suisse
Canton Genève
Communes limitrophes Genève, Chêne-Bougeries, Vandoeuvres, Collonge-Bellerive
Maire Bernard Girardet (PLR)
2019-2020
NPA 1223
N° OFS 6617
Démographie
Gentilé Colognotes
Population
permanente
5 574 hab. (31 décembre 2018)
Densité 1 519 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 57″ nord, 6° 10′ 52″ est
Altitude 431 m
Min. 374 m
Max. 489 m
Superficie 3,67 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Genève
Cologny
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Cologny
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Cologny
Liens
Site web www.cologny.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

    Armoiries

    La colonne qui figure sur les armoiries de Cologny et qui leur donne le caractère d'armes parlantes, rappelle celle du Port Noir où débarquèrent les Suisses le 1er juin 1814. Leur description héraldique est : "porte: d'azur à la colonne d'argent, le fût chargé de la date 1814 de sable, posée sur une champagne d'argent."

    Ces armoiries ont été adoptées par le Conseil municipal de la commune de Cologny le 4 avril 1922[3].

    Géographie

    Cologny est une commune essentiellement résidentielle, située sur un coteau dominant le lac Léman. C'est une des communes les plus riches du canton de Genève[4].

    Selon l'Office fédéral de la statistique, Cologny mesure 3,67 km2[2]. 78 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 17,60 % à des surfaces agricoles, 4,10 % à des surfaces boisées et 0,30 % à des surfaces improductives.

    La commune comprend les quartiers de Frontenex, Grange-Canal, La Gradelle et Ruth. Elle est limitrophe de Collonge-Bellerive, Choulex (5 m.), Vandœuvres, Chêne-Bougeries et Genève.

    Préhistoire

    La station palafittique de Cologny-La Belotte a livré du matériel archéologique attribuable à la période du Bronze ancien, avec des pilotis datés par dendrochronologie de 1805-1778 av. J.-C.[5] .

    Démographie

    Selon l'Office fédéral de la statistique, Cologny compte 5 574 habitants fin 2018[1]. Sa densité de population atteint 1 519 hab./km2.

    Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Cologny entre 1850 et 2018[6] :

    Politique et administration

    Le Conseil administratif est composé de 3 Conseillers administratifs, dont l'un est nommé Maire pour une année. Les 3 Conseillers se répartissent les dicastères pour la législature de 5 ans. Le conseil municipal est composé de 21 membres. Il est dirigé par un bureau composé d'un président, d'un vice-président et d'un secrétaire. Des commissions, dans lesquelles les partis élus au Conseil municipal sont représentés par 1 ou 2 commissaires, proportionnellement à leur nombre de sièges en plénière, traitent des sujets particuliers: finances, bâtiments, affaires sociales, etc.

    Élections du conseil administratif (15 mars et 3 avril 2020)

    L'élection de l'exécutif ne sera pas soumise au vote car il y a autant de candidatures déposées que de sièges à pourvoir. Il s'agit donc d'un élection tacite. Pascal Hornung, Catherine Pahnke et Bernard Girardet entreront en fonction le [7].

    Membres du conseil administratif (législature 2015-2020) [8]

    L'exécutif de la commune, entré en fonction le se compose de la façon suivante:

    Membre du conseil administratif actuel (législature 2015-2020)
    Identité Étiquette Fonction Dicastères
    Bernard Girardet PLR Maire Sports (délégué)
    Constructions (délégué)
    Entretien des bâtiments (délégué)
    Routes, canalisations et espaces publics (délégué)
    Catherine Pahnke PLR Vice-maire Sécurité (déléguée)
    Finances (déléguée)
    Communication, manifestations et information (déléguée)
    Ecole et Informatique (déléguée)
    Défense militaire et économique. (délégué)
    Cristina Juge Hors-partis Conseillère administrative Social (déléguée)
    Culture (déléguée)
    Urbanisme (déléguée)
    Environnement, agriculture et énergie (déléguée)
    Administration et archives (déléguée)
    Etat-civil (déléguée)
    Déléguée à la petite enfance (déléguée)

    Conseil municipal (législature 2020-2025) [9]

    À la suite des élections municipales du 15 mars 2020, le conseil municipal, composé de 21 membres (ainsi que d'un bureau avec un président, un vice-président et un secrétaire), est renouvelé, et est représenté de la manière suivante:

    Parti Voix Suffrages en % +/- Sièges +/-
    Parti libéral-radical
    (PLR)
    77948,66 % 4,92
    11 / 21
    1
    HORS PARTIS69143,17 % 3,66
    9 / 21
    0
    ALTERNATIVE COLOGNY1337,97 % 7,97
    1 / 21
    1

    Liste des maires puis des conseillers administratifs

    Entre 1800 et 1983, la commune de Cologny n'avait pas de Conseil administratif mais seulement des maires et des adjoints élus par la population.

    Liste des maires successifs[10]
    (de 1800 à 1983)
    Période Identité Étiquette Qualité
    1800 1825 Horace Boissier    
    1825 1834 Charles Turrettini    
    1834 1844 Adolphe Boissier    
    1844 1847 Charles Turretini    
    1847 1862 Auguste Turretini    
    1862 1878 Emile Gautier    
    1878 1879 Gustave Ador PLS -Conseiller fédéral de 1917 à 1919 et président de la Confédération en 1919
    -Conseiller national de 1889 à 1902 et de 1902 à 1917 et Président de 1901 et 1902; Conseiller aux États 1878 à 1880
    -Conseiller d'État du canton de Genève de 1885 à 1907
    1879 1882 Jules Boissier    
    1882 1885 Gustave Ador PLS  
    1885 1899 Emile Boissier    
    1899 1910 Edmond Chenevière    
    1910 1918 Gustave Boissier    
    1918 1927 Edouard Bordier    
    1927 1945 Paul Naville    
    1945 1951 Gabriel Chauvet    
    1951 1963 William Herren    
    1963 1975 Emile Gampert    
    1975 1983 Jean-Pierre Vallon    


    Dès 1983, la commune se dote d'un Conseil administratif constitué de trois membres.

    Liste des conseillers administratifs successifs
    (depuis 1983)[11]
    Période Identité Étiquette Qualité
    Olivier Gampert   Maire en 1983-1984 et 1986-1987
    Pierre Munier   Maire en 1984-1985
    Eric Girardet   Maire en 1985-1986, 1987-1988, 1990-1991, 1991-1992 et 1994-1995
    Georges-André Cuendet   Maire en 1988-1989, 1993-1994, 1995-1996 et 1998-1999
    Pierre-Yves Gerber   Maire en 1989-1990, 1992-1993 et 1996-1997
    Jean-Claude Martin PLS Maire en 1997-1998, 1999-2000 et 2002-2003
    Jean Murith PLS puis
    PLR
    Maire en 2000-2001, 2003-2004, 2006-2007 et 2009-2010
    Roger Meylan Hors-partis Maire en 2001-2002, 2005-2006 et 2008-2009
    Pierre-Yves Vallon PLS puis
    PLR
    Maire en 2004-2005, 2007-2008, 2010-2011 et 2011-2012
    Cristina Juge Hors-partis Maire en 2013-2014 et 2018-2019
    en cours Bernard Girardet PLR Maire en 2012-2013, 2014-2015, 2015-2016 et depuis le
    en cours Catherine Pahnke PLR Maire en 2016-2017 et 2017-2018
    en cours Pascal Hornung Hors-partis  

    Économie

    Cologny compte quelques PME, un certain nombre de commerces et des sociétés de services. Le World Economic Forum (Forum économique mondial) ainsi que la Fondation Martin Bodmer y ont leur siège. Seuls 15 % des Colognotes travaillent sur le territoire communal, essentiellement dans le secteur des services, notamment le commerce et la restauration.

    École

    L'école au centre du village, construite entre 1980 et 1983, s'appelle « école du Manoir ». Il y a à peu près 150 élèves répartis sur 3 étages (3 classes à l'étage, 3 classes au rez-de-chaussée supérieur et 1 classe au rez-de-chaussée inférieur). La directrice de l'école est Madame Michèle Dechamboux qui est aussi la directrice des écoles de Pré-Picot (également sise sur la commune de Cologny, mais gérée par la Ville de Genève), de Puplinge, de Vandoeuvres et de Choulex.

    Habitants célèbres

    De nombreuses personnalités, personnalités du monde des affaires ou du spectacle, oligarques russes ou encore membres de la famille royale saoudienne, ont habité ou habitent à Cologny. Parmi elles, on peut citer :

    Littérature

    Cologny est cité dans Belle du Seigneur d'Albert Cohen comme le lieu de résidence d'Ariane, Adrien, Antoinette et Hippolyte Deume : "La lettre est à adresser à madame Adrien Deume, Cologny." (Solal s'adressant à Mangeclous.)[14]

    La Fondation Martin Bodmer a son siège et musée à Cologny.

    Administration communale

    La mairie de Cologny se trouve dans le bâtiment du Gerdil, acheté par la commune en 1944[15], sis route de La-Capite 24, 1223 Cologny. La majorité des services communaux se trouvent dans ce bâtiment.

    Le poste de la police municipale de Cologny se trouve au chemin de la Mairie 15, 1223 Cologny ; il n'est ouvert au public que le matin.

    Les inventaires des archives communales sont publiés en ligne sur la plateforme intercommunale[16].

    Voir aussi

    Liens externes

    Références

    1. « Population résidente du canton de Genève, selon l'origine et le sexe, par commune, en mars 2017 », sur Site officiel de l’État de Genève.
    2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
    3. « Armoiries | Cologny », sur cologny.ch (consulté le 12 novembre 2017)
    4. Cologny, Paradis des super riches
    5. Pierre Corboud, «La contribution des sites littoraux préhistoriques genevois à la connaissance des fluctuations du niveau du Léman», Archéologie genevoise 2014-2015 (Patrimoine et architecture, Série archéologie n° 3), Genève, février 2017, pp. 7-17.
    6. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
    7. « Élection des exécutifs communaux (premier tour) du 15 mars 2020 - Candidatures - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le 22 mars 2020)
    8. http://www.cologny.ch/discours-et-allocutions
    9. https://www.ge.ch/elections/20200315/CM/Cologny/
    10. http://cologny.ch/maires
    11. http://cologny.ch/conseil-administratif-0
    12. Sophie des Déserts « Drahi City », Vanity Fair n°36, juin 2016, pages 72-79.
    13. Aurélie Raya et François Labrouillère, « Kim Jong-nam, crime de lèse-majesté », Paris Match, semaine du 23 février au 1er mars 2017, p. 62-67.
    14. Albert Cohen, Belle du Seigneur, Folio, 1968 (réédition 2013), p. 285
    15. « Délibérations, séance du 15.05.1944 - archives communales genevoises », sur ge.archivescommunales.ch (consulté le 6 novembre 2019)
    16. https://ge.archivescommunales.ch/
    • Portail de Genève et son canton
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.