Commentarii mathematici Helvetici

Commentarii mathematici Helvetici est une revue scientifique mathématique évaluée par les pairs, publiée par la Société mathématique européenne au nom de la Société mathématique suisse. La Société mathématique suisse commence la publication du journal en 1929. Elle continue à être propriétaire du journal et à le gérer ; la publication est actuellement prise en charge par la Société mathématique européenne, avec le soutien de la Schweizerische Akademie der Naturwissenschaften et de la Stiftung zur Förderung der mathematischen Wissenschaften in der Schweiz. Les articles du journal couvrent tous les aspects des mathématiques. Les rédacteurs en chef ont été Rudolf Fueter (1929-1949), Johann Jakob Burckhardt (de) (1950-1981), Pierre Gabriel (1982-1989), Hanspeter Kraft (de) (1990-2005), et Eva Bayer-Fluckiger (depuis 2006).

Commentarii mathematici Helvetici
Titre abrégé Comment. Math. Helv.
Discipline Mathématiques
Langue
Rédacteur en chef Eva Bayer-Fluckiger
Publication
Maison d’édition Société mathématique européenne au nom de la Société mathématique suisse
Période de publication depuis 1929
Facteur d’impact
d'après l'ISI
0,862 (20121)
Fréquence trimestriel
Accès ouvert accès libre aux numéros de plus de 5 ans
Indexation
ISSN (papier) 0010-2571
ISSN (web) 1420-8946
LCCN 30013731
CODEN COMHAX
OCLC 243417054
Liens

Contributions remarquables

  • 1931 : Heinz Hopf et son étudiant Rinow publient le théorème de Hopf-Rinow dans leur article : Hans Hopf et Willi Rinow, « Ueber den Begriff der vollständigen differentialgeometrischen Fläche », Commentarii mathematici Helvetici, vol. 3, , p. 209-225 (lire en ligne).
  • 1954 : René Thom introduit le cobordisme dans « Quelques propriétés globales des variétés différentiables », un article qui figure dans sa mention de la médaille Fields de 1958.
  • 1954 : Jean-Pierre Serre calcule la cohomologie mod 2 des espaces d'Eilenberg-Maclane.
  • 1955 : Jean-Pierre Serre formule son théorème de dualité dans son article « Un théorème de dualité ».
  • 1960 : Michel Kervaire introduit un invariant et exhibe une variété sans structure différentiable dans Michel Kervaire, « A manifold which does not admit any differentiable structure », Commentarii mathematici Helvetici, vol. 34, no 1, , p. 257-270 (DOI 10.1007/BF02565940, lire en ligne).
  • 1967 : Robert B. Brown et Alfred Gray donne une courte liste de produits vectoriels sous diverses hypothèses, y compris le produit vectoriel en dimension 7, dans Robert B. Brown et Alfred Gray, « Vector cross products », Commentarii mathematici Helvetici, vol. 42, no 1, , p. 222-236 (DOI 10.1007/BF02564418, lire en ligne).

Notes et références

    Lien externe

    • Portail des mathématiques
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.