Complot des Fieschi

Le Complot des Fieschi (en italien : la congiura dei Fieschi) est un complot ourdi à Gênes le par Giovanni Luigi Fieschi, dit Gianluigi, appartenant à la maison des Fieschi, afin d'éliminer le prince amiral Andrea Doria et les principaux membres de son entourage.

Pour l'attentat de 1835 contre Louis-Philippe, voir Giuseppe Fieschi et Machine infernale.

D'une part, le complot est considéré comme une action purement individuelle due à la jalousie envers la puissance des Doria, d'autre part elle apparaît comme une action afin de restaurer l'ancienne liberté de la république, une tentative d'éliminer le tyran Doria.

L'historiographie actuelle interprète le fait comme un aboutissement des contrastes entre les maisons nobles qui se disputent le pouvoir : la noblesse « nuova » opposée à la « vecchia » des familles plus anciennes de la République de Gênes.

Histoire

Littérature

Cette tentative de complot advenue le a fait l'objet d'œuvres littéraires :

  • L'histoire de cette conspiration a été écrite en italien par Agostino Mascardi (it), 1629,
  • La conjuration du comte Jean-Louis de Fiesque écrite par Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz.
  • Friedrich Schiller a mis sur la scène la Conjuration de Fieschi (Die Verschwörung des Fiesco zu Genua) (1783).
  • Jacques-François Ancelot a écrit, en 1824, une tragédie Fiesque inspirée de cette page d'histoire.

Film

La congiura dei Fieschi est un film muet italien réalisé par Ugo Falena, inspiré de Die Verschwörung des Fiesco zu Genua (1782) de Friedrich von Schiller.

Liens externes

  • Portail de l’histoire
  • Portail de la Renaissance
  • Portail de Gênes
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.