Composite dentaire

En dentisterie, un composite (ou résine composite) est un matériau utilisé pour obturer et reconstituer les dents. Son avantage principal étant de pouvoir imiter la couleur blanchâtre d'une dent. Ce matériau est plus récent que l'amalgame.

Pour les articles homonymes, voir Composite.
Composite dentaire

Au départ, il était surtout utilisé pour des raisons esthétiques sur les dents antérieures. Mais des progrès importants permettent désormais une utilisation beaucoup plus large, complémentaire avec l'amalgame. Il est constitué de charges minérales noyées dans une matrice organique.

Avantages

Inconvénients

  • Nécessite l'utilisation de la digue dentaire (le matériau ne tolère pas la contamination) et normalement d'un mordançage préalable
  • Nécessite une meilleure hygiène de la part du patient.
  • Risque d'intolérance, surtout au niveau gingival; risque d'inflammation.
  • Contraction de polymérisation (photo-amorcée) qui crée une marge non étanche (récidive de carie possible).
  • Surface difficile à polir, ce qui peut être inconfortable pour le patient.
  • l'infiltration du "flowable composite" dans le réseau de fissures crées
    Au niveau de la santé concernant les composites dentaires : instabilité ionique, relargage de bisphénol A.[réf. nécessaire]

Notes et références

    Voir aussi

    • Portail de la médecine
    • Portail de la chimie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.