Comté de Cork

Le comté de Cork (en anglais County Cork ; en irlandais Contae Chorcaí) est une circonscription administrative de la République d'Irlande. Il est situé au sud-ouest de l'île d'Irlande, dans la province du Munster.

Comté de Cork
(en) County Cork
(ga) Contae Chorcaí

Blason

Localisation du en Irlande.
Administration
Pays Irlande
Province Munster
Région statistique Southern and Eastern
Autorité régionale South-West
Capitale Cork
Immatriculation C
Démographie
Population 542 868 hab. (2016)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Superficie 749 900 ha = 7 499 km2
Liens
Site web (en) www.corkcoco.ie

    C'est le plus grand comté d'Irlande (7 499 km2) et le plus peuplé (518 128 habitants) après celui de Dublin. Il est caractérisé par une interface atlantique fort découpée.

    La ville de Cork est depuis des siècles le principal port d'Irlande. Il relie en effet l'île à la France (Roscoff, Le Havre) et au Royaume-Uni (Swansea). Il l'a toujours été, puisqu'il était également le point de départ de nombreux paquebots pour l'Amérique, jusque dans les années 1960. C'est également de ce port que 3 millions[réf. souhaitée] d'Irlandais émigrèrent au XIXe siècle vers le Nouveau Monde. Ce port a été un facteur de développement économique et commercial incontestable pour ce comté, mais aussi pour toute l'Irlande.

    Démographie

    Principaux centres de population
    Rang Ville Population (2016)[1]

    Cork
    (capitale du comté)
    Cobh
    1Cork208 669
    2Ballincollig18 621[2]
    3Carrigaline15 770
    4Cobh12 800
    5Midleton12 496
    6Mallow12 459
    7Youghal7 963
    8Bandon6 957
    9Fermoy6 585
    10Blarney & Tower6 014
    11Passage West5 843
    12Kinsale5 281
    13Carrigtwohill5 080
    14Clonakilty4 592

    Histoire

    Richard St George Mansergh-St George
    1776-1780
    par Thomas Gainsborough
    National Gallery of Victoria

    Richard St George Mansergh-St George (1757–1798), rejoint le 4e Régiment au début de la guerre d'indépendance américaine. Il participe aux batailles de Brandywine et de Germantown, où il reçoit une balle dans la tête. En 1785, il quitte l'armée et se retire dans les domaines de sa famille dans le comté de Cork. Il a été assassiné au début de la rébellion irlandaise de 1798. Thomas Gainsborough réalisa son portrait en 1776-1780. Il est aujourd'hui conservé à la National Gallery of Victoria de Melbourne[3].

    De nombreux soulèvements ont pris naissance à Cork, y compris lors de la guerre d'indépendance irlandaise (1919 à 1922) et de la guerre civile irlandaise ; le comté a alors reçu le surnom de comté rebelle (Rebel County), toujours en usage notamment lors de manifestations sportives.

    Géographie

    Villes du Comté

    Îles du Comté

    Comtés limitrophes

    Tourisme

    • Le domaine du château de Blarney et sa pierre d'éloquence
    • Le village ferroviaire de Railiway
    • La réserve naturelle de Fota
    • Les moulins de poudre royale
    • Le Heritage Centre de Jameson
    • Le parc du pays de Millstreet
    • Le Heritage Centre de Skibbereen
    • La maison de Longueville
    • Le Queenstown Heritage Centre de Cobh
    • Crosshaven
    • Kinsale
    • Innishannon
    • Mizen Head
    • Le parc forestier de Gougane Barra
    • Schull

    Notes

    1. (en) « Population Density and Area Size 2016 », Central Statistics Office (consulté le 26 décembre 2017)
    2. « Census 2016 Sapmap Area: Electoral Division Ballincollig », sur Census 2016, Central Statistics Office (consulté le 26 décembre 2017)
    3. Notice de la National Gallery of Victoria

    Lien externe

    • Portail de l’Irlande
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.