Concours Eurovision de la chanson 2006

Le Concours Eurovision de la chanson 2006 fut la cinquante-et-unième édition du concours. Il se déroula les jeudi 18 et samedi , à Athènes, en Grèce. Il fut remporté par la Finlande, avec la chanson Hard Rock Hallelujah, interprétée par le groupe Lordi. La Russie termina deuxième et la Bosnie-Herzégovine, troisième[1].

Concours Eurovision de la chanson 2006

Feel The Rhythm

Dates
Demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu OAKA Indoor Hall
Complexe olympique d'Athènes, Athènes
Grèce
Présentateur(s) Maria Menounos
Sákis Rouvás
Superviseur exécutif Svante Stockselius
Télédiffuseur hôte ERT
Ouverture Demi-finale : Medley et Love Shine a Light par Maria Menounos et Sákis Rouvás
Finale : The Song of Life par Foteini Darra et My Number One par Helena Paparizou
Entracte Demi-finale : I'm in Love with You par Sákis Rouvás
Finale : Mambo par Helena Paparizou
Participants
Nombre de participants 37
Débuts Arménie
Retour Aucun
Retrait Autriche
Hongrie
Serbie-et-Monténégro
  • Pays participants qualifiés pour la finale
  • Pays participants non qualifiés pour la finale
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2006
Résultat
Chanson gagnante Hard Rock Hallelujah
par Lordi
Finlande
Système de vote Chaque pays attribua 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à ses 10 chansons favorites.
Nul point Aucun

Organisation

La Grèce, qui avait remporté l'édition 2005, se chargea de l’organisation de l’édition 2006[2].

Deux ans auparavant, Athènes avait accueilli les Jeux olympiques d’été. La capitale grecque disposait donc de nombreuses salles adéquates[3]. Ce fut finalement l’Olympic Indoor Arena qui fut retenue[1].

Pays participants

Trente-sept pays participèrent au cinquante-et-unième concours.

L’Autriche et la Hongrie se retirèrent. L’Arménie fit ses débuts[4].

La Serbie-et-Monténégro devait initialement participer, mais une vive controverse éclata durant la procédure de sélection nationale. Il y eut des tensions entre les télédiffuseurs serbe et monténégrin et des divergences flagrantes dans l’attribution des points par les jurys, lors de la finale[4]. Au terme de celle-ci, ce fut le groupe monténégrin No Name (qui avait déjà représenté le pays l’année précédente) qui l’emporta avec la chanson Moja ljubavi[5]. Mais devant l’ampleur de la contestation interne, le pays décida de se retirer. Il conserva cependant le droit de voter durant la demi-finale et la finale[4].

Format et thème

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Svante Stockselius[1].

Le slogan retenu fut « Feel The Rhythm » (« Ressens le rythme »)[6]. La volonté de la production était de montrer au public l’image d’une Grèce moderne, mais soucieuse de préserver son héritage historique[3]. Le design de la scène et des animations fut confié à la compagnie athénienne Karamela, déjà responsable de l’identité visuelle des Jeux olympiques de 2004[4]. L’inspiration fut trouvée dans les éléments éternels qui ont toujours composé la trame du paysage grec : la mer, le soleil, le sable et le vent[6].

Le logo générique demeura identique, mais la production lui adjoignit un logo secondaire, composé de cinq cercles concentriques de carrés multicolores. Ce logo secondaire s’inspirait du Disque de Phaistos, célèbre vestige archéologique de l’époque minoenne[6].

Le design de la scène s’inspirait d’un théâtre grec antique[3]. Le podium était de forme circulaire et son sol était composé de multiples carrés. Chaque carré pouvait s’élever de façon indépendante et donner ainsi du relief au podium. Quatre rampes d’accès étaient placées sur le devant du podium. Le décor était composé quant à lui de six éléments mobiles et articulés, en forme de gradins. Ces éléments étaient faits d’écrans LED. L’arrière-fond avait l’apparence d’un ciel étoilé. Enfin, deux écrans géants circulaires étaient suspendus de part et d’autre de la scène.

Présentateurs

Les présentateurs des deux soirées furent Maria Menounos et Sákis Rouvás[1]. Ils s’exprimèrent en anglais et en français, ajoutant parfois quelques mots en grec.

Maria Menounos est une actrice américaine, d’origine grecque. Sákis Rouvás est un chanteur, qui avait déjà représenté son pays au concours, en 2004, à Istanbul, où il avait terminé troisième[4].

Cartes postales

Les cartes postales étaient des vidéos, présentant la Grèce à la fois comme un pays d’histoire et de culture et une destination touristique moderne[6]. Elles débutaient toutes par l’ouverture de volets bleus par un mannequin féminin.

Demi-finale

La demi-finale eut lieu le jeudi et dura près de deux heures et vingt-deux minutes.

Vingt-trois pays concoururent pour une des dix places en finale.

La chanson belge était donnée parmi les favorites, non seulement pour la qualification, mais aussi pour la victoire finale. La représentante belge, la chanteuse Kate Ryan, avait en effet déjà remporté de nombreux succès commerciaux, un peu partout en Europe. Ce fut donc un véritable choc pour les observateurs et pour la délégation belge, lorsqu’elle fut éliminée d'emblée[6]. Durant la prestation de la candidate belge, la caméra fit un plan d’une seconde sur les jambes d’un technicien en coulisses.

La chanson irlandaise, Every Song Is a Cry for Love, interprétée par Brian Kennedy, fut la millième chanson présentée au concours[6].

Controverses

La participante islandaise, Silvia Night, suscita la controverse, durant toute la semaine des répétitions. Il s’agissait en réalité d’un personnage de diva extravagante créé et interprété par l’actrice Ágústa Eva Erlendsdóttir. Silvia Night passa ainsi son temps à se moquer ouvertement des autres concurrents, à traiter les journalistes avec le plus grand mépris et à émettre des commentaires déplaisants sur la Grèce et ses habitants. Elle alla jusqu’à accuser la participante suédoise, Carola, de vouloir l’empoisonner. Ce happening permanent fut cependant pris au premier degré par les médias et les organisateurs. La chanteuse fut conspuée à de nombreuses reprises durant les répétitions, puis accueillie sur scène par des sifflets et des huées d’une ampleur inédite[6].

Les représentants finlandais, le groupe Lordi, étaient un groupe de hard rock, dont les membres portaient des déguisements élaborés et des masques de monstres et de démons. Ils avaient pour règle de ne jamais se montrer à visage découvert en public. Lordi devint ainsi le premier groupe de hard rock et les premiers concurrents à se présenter entièrement masqués sur la scène du concours[3]. Bien que la sélection nationale ait été décidée par télévote, la victoire de Lordi fut mal accueillie par l’opinion publique finlandaise. Le groupe fut accusé de promouvoir le satanisme et d’offrir une image négative du pays à l’étranger. Malgré les démentis formels de ses membres, la controverse ne s’éteignit pas et la délégation finlandaise reçut un accueil glacial des organisateurs grecs[7]. Leur prestation marqua pourtant l’histoire du concours. La complexité des moyens requis (notamment pyrotechniques), des angles de vue nécessaires et des enchaînements de caméra nécessita une gestion entièrement informatisée. Ce fut ainsi la toute première fois qu’une prestation fut gérée de bout en bout par un ordinateur[4]. Enfin, le groupe reçut un accueil mitigé de la part des commentateurs. La plupart se montrèrent sceptiques et traitèrent le groupe à la manière d’une vaste plaisanterie. Le commentateur belge, Jean-Pierre Hautier, alla jusqu’à dire : « Si ce groupe gagne, je veux bien me transformer en chauve-souris[8] ! » Quant aux commentateurs français, Michel Drucker et Claudy Siar, ils eurent des mots tellement durs et firent des remarques tellement désobligeantes, qu’ils choquèrent les téléspectateurs français et les délégations étrangères sur place. Tous deux durent présenter des excuses publiques, après la finale[9].

Ouverture

La demi-finale s’ouvrit sur un medley de chansons marquantes du concours, interprétées par des acteurs déguisés en divinités grecques antiques.

Année Pays Chanson Place Interprète original Nouvel interprète
2006 Grèce Welcome To The Party Non qualifiée Ánna Víssi Muses
1958 Italie Nel blu dipinto di blu 3e Domenico Modugno Zeus
1967 Luxembourg L'amour est bleu 4e Vicky Leandros Poséïdon
1976 Royaume-Uni Save Your Kisses for Me 1re Brotherhood of Man Hermès
1981 Royaume-Uni Making Your Mind Up 1re Bucks Fizz Athéna
1978 Israël A-Ba-Ni-Bi 1re Izhar Cohen & The Alphabeta Héphaïstos
1979 Allemagne Dschinghis Khan 4e Dschinghis Khan Arès
1998 Israël Diva 1re Dana International Aphrodite
1974 Suède Waterloo 1re ABBA Charites
2004 Ukraine Wild Dances 1re Ruslana Artémis
2005 Grèce My Number One 1re Helena Paparizou Ensemble
1997 Royaume-Uni Love Shine a Light 1re Katrina and the Waves Maria Menounos & Sákis Rouvás

Pour la conclusion du medley, les divinités se placèrent sur un élément surélevé du décor, de manière à former le décor d’un fronton. Les présentateurs entrèrent alors en scène, accompagnés d’un chœur d’enfants habillés de blanc et portant des globes lumineux. Ils chantèrent le dernier morceau, puis passèrent aux salutations et présentations d’usage.

Pauses commerciales

Durant la première pause commerciale, fut montrée une vidéo sur les préparations du concours et la semaine des répétitions.

Durant la seconde pause, Maria Menounos et Sákis Rouvás discutèrent avec certains artistes, depuis la green room.

Entracte

Le spectacle d'entracte débuta par la chanson I’m In Love With You, interprétée par Sákis Rouvás. S’ensuivit un ballet folklorique, reprenant des musiques et danses grecques traditionnelles, avec comme élément conducteur la flûte de Pan. Ce ballet avait été composé par Dimitris Papadimitriou et chorégraphié par Fokas Evangelinos.

L’entracte se conclut par la présentation des quatorze pays déjà qualifiés pour la finale.

Vote

Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points. Les résultats du vote ne furent révélés qu’après la finale du samedi, pour maintenir le suspense intact[6].

Le vote fut lancé par les médaillés d’or olympiques grecs Emilía Tsoúlfa et Dimosthénis Tampákos, au moyen d’un sablier géant aux couleurs du drapeau grec et de la phrase rituelle : « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting ! ».

Les résultats furent révélés en direct par les présentateurs. Ils ouvrirent au hasard dix enveloppes bleues, renfermant les noms des dix pays qualifiés.

Résultats

Durant l’annonce des résultats, la caméra fit systématiquement un plan sur les artistes qualifiés. Apparurent ainsi à l'écran et dans l'ordre : Dima Bilan, Elena Risteska, Hari Mata Hari, LT United, Lordi, Tina Karol, Brian Kennedy, Carola, Sibel Tüzün et André.

Dix pays se qualifièrent donc pour la finale : l’Arménie, la Bosnie-Herzégovine, la Finlande, l’Irlande, la Lituanie, la Macédoine, la Russie, la Suède, la Turquie et l’Ukraine[10]. La demi-finale se conclut par la montée sur scène et l’acclamation des dix nouveaux finalistes. Les treize pays non qualifiés conservèrent leur droit de vote pour la finale.

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01 ArménieAndréWithout Your LoveAnglais6150
02 BulgarieMariana PopovaLet Me CryAnglais1736
03 SlovénieAnžej DežanMr NobodyAnglais1649
04 AndorreJennySense tuCatalan238
05 BiélorussiePolina SmolovaMumAnglais2210
06 AlbanieLuiz EjlliZjarr e ftohtëAlbanais1458
07 BelgiqueKate RyanJe t'adoreAnglais, français1269
08 IrlandeBrian KennedyEvery song is a cry for loveAnglais979
09 ChypreAnnet ArtaniWhy angels cryAnglais1557
10 MonacoSéverine FerrerLa coco-danceFrançais, tahitien2114
11 MacédoineElena RisteskaNinanajna
(Нинанајна)
Anglais, macédonien1076
12 PologneIch Troje feat. Real McCoyFollow My HeartPolonais, anglais, allemand,
espagnol, russe
1170
13 RussieDima BilanNever Let You GoAnglais3217
14 TurquieSibel TüzünSüper starTurc891
15 UkraineTina KarolShow Me Your LoveAnglais7146
16 FinlandeLordiHard Rock HallelujahAnglais1292
17 Pays-BasTrebleAmambandaImaginaire, anglais2022
18 LituanieLT UnitedWe Are the WinnersAnglais, français5163
19 PortugalNonstopCoisas de nadaPortugais, anglais1926
20 SuèdeCarolaInvincibleAnglais4214
21 EstonieSandra OxenrydThrough My WindowAnglais1828
22 Bosnie-HerzégovineHari Mata HariLejlaBosnien2267
23 IslandeSilvia NightCongratulationsAnglais1362

Finale

La finale eut lieu le samedi et dura près de trois heures et dix minutes.

Vingt-quatre pays concoururent pour la victoire.

Les deux favorites pour la victoire étaient des superstars dans leur pays. Elles avaient déjà participé à deux reprises au concours et étaient toutes deux déterminées à l’emporter. Il s’agissait de la représentante suédoise Carola (troisième en 1983, gagnante en 1991) et de la représentante grecque Ánna Víssi (treizième en 1980, cinquième en 1982). Elles terminèrent respectivement cinquième et neuvième[2].

Initialement, la chanson française sélectionnée était Vous, c’est nous, écrite et composée par Corneille. Les responsables de la télévision publique française ne s’en montrèrent pas satisfaits et demandèrent au chanteur, une nouvelle composition. C’est ainsi que fut finalement choisi, Il était temps[11].

Ouverture

La finale s’ouvrit sur un ballet dansé, symbolisant la naissance de la Grèce. La chanteuse Foteini Darra interpréta The Song of Life, tandis que les danseurs et les décors mimaient les éléments créateurs (la mer, le vent, le soleil).

À la fin du ballet, les présentateurs surgirent dans les airs, suspendus à des filins. Ils atterrirent sur la scène et saluèrent le public. Ils introduisirent immédiatement la gagnante de l’année précédente, Helena Paparizou, qui reprit sa chanson victorieuse, My Number One.

Pauses commerciales

Durant la première pause commerciale, fut montrée une vidéo sur les préparatifs du concours.

Durant la seconde pause, Maria Menounos discuta avec certains participants, depuis la green room.

Entracte

Le spectacle d'entracte débuta sur la chanson Mambo, interprétée par Helena Paparizou. S'ensuivit un ballet contemporain intitulé 4000 mille ans de musique grecque et qui retraçait l'histoire de la culture musicale du pays hôte. Ce ballet avait également été composé par Dimitris Papadimitriou et chorégraphié par Fokas Evangelinos.

Vote

Les téléspectateurs votèrent par téléphone et par SMS pour leurs chansons préférées. Les votes ainsi exprimés furent agrégés en 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points[1].

Pour la première fois depuis 1974, l’ordre de passage des pays durant la procédure de vote fut déterminé par tirage au sort. En outre, cette procédure connut son premier changement majeur depuis 1980. Afin d’en réduire la durée et de la rendre plus dynamique, il fut décidé que les points de 1 à 7 s’afficheraient automatiquement sur le tableau de vote. Les porte-paroles, contactés par satellite, se contenteraient ensuite d’énoncer les trois résultats principaux : les "huit", "dix" et "douze points"[2].

Le vote fut lancé par Nana Mouskouri au moyen d’un sablier géant et de la phrase rituelle : « Europe, start voting now ! ». Le temps imparti pour le télévote fut conclu par un décompte des dix dernières secondes et la phrase « Stop voting ! ».

Durant la procédure, plusieurs porte-paroles se firent remarquer. Le porte-parole slovène, par le biais d’un t-shirt imprimé, demanda Maria Menounos en mariage. La porte-parole belge montra à l’écran un carton sur lequel il était écrit : « We ♥ Kate Ryan ». La porte-parole serbo-monténégrine salua les présentateurs de ces mots : « So, as you know, we don't have a song for you this year, but we promise that next year we will give you the best one. », ce qui se révéla assez prophétique, puisque l'année suivante, la Serbie remporta le concours avec la chanson Molitva. Le porte-parole chypriote débuta par : « Good evening, Athens ! This is Nicosia calling, unfortunalety the only divided capital left in Europe. » Enfin, le porte-parole allemand apparut à l’écran dans un costume de cow-boy et juché sur un poney. Ce fut la première fois de l’histoire du concours qu’un animal vivant fut employé comme accessoire.

Mais ce fut le porte-parole néerlandais, Paul de Leeuw, qui monopolisa toute l’attention[4]. Il commença par s’affranchir du règlement, en énonçant à voix haute tous les résultats de son pays. Ensuite, il entreprit de se moquer de Sákis Rouvás, en estropiant son prénom, en émettant un commentaire sur sa veste, en lui faisant des clins d’œil. Il alla jusqu’à lui proposer de lui communiquer son numéro de téléphone portable. Rouvás lui répondit alors que ce dernier devait commencer par 69. De Leeuw esquiva l’allusion et lui donna en direct le numéro en question, avant d’annoncer les "douze points" néerlandais.

Lors de la mise en communication des présentateurs avec le porte-parole chypriote, l’écran afficha le drapeau suisse et la mention « Bern, Switzerland », à la place de « Nicosia, Cyprus ».

Durant le vote, la caméra fit systématiquement un plan sur les participants qui recevaient "douze points". Apparurent ainsi à l'écran Hari Mata Hari, les Las Ketchup, Arsenium et Natalia Gordienko, Lordi, Dima Bilan, Tina Karol, André, LT United, Six4one, Ánna Víssi, Sibel Tüzün, Mihai Trăistariu et Severina.

Dès le deuxième vote, le vote andorran, la Finlande s’empara de la tête et mena ensuite jusqu’à la fin.

Résultats

Ce fut la première victoire de la Finlande au concours[12]. Ce fut la première fois qu’une chanson de hard rock remporta la victoire et la première fois qu’un pays victorieux obtint le même résultat en demi-finale et en finale[3].

Deux records furent battus ce soir-là.

  • Premièrement, celui du plus long intervalle de temps écoulé entre une première participation et une première victoire. Le record était jusque-là détenu par la Belgique. Trente ans séparèrent ses débuts en 1956 et sa première victoire en 1986. La Finlande, elle, dut attendre quarante-cinq ans pour remporter le concours, ayant participé pour la première fois en 1961[3]. Jusque-là, le meilleur résultat obtenu par le pays avait été la sixième place de Marion Rung, en 1973.
  • Deuxièmement, celui du score le plus important. Le record précédent était détenu par l’Ukraine, qui avait obtenu 280 points en 2004. La Finlande, elle, obtint 292 points. Il fallut attendre 2009 pour que ce record soit à nouveau surpassé : la Norvège obtint alors 387 points[2].

Lordi reçut le trophée de la victoire des mains de Helena Paparizou, gagnante de l’année précédente. Après le concours, Hard Rock Hallelujah remporta un certain succès commercial[2].

Enfin, ce fut la toute première fois que la Lituanie reçut "douze points", après douze années de participation[12].

Ordre Pays Artiste(s) Chanson Langue(s) Place Points
01 SuisseSix4oneIf We All Give a LittleAnglais1630
02 MoldavieArsenium feat. Natalia Gordienko & Connect-RLocaAnglais, espagnol2022
03 IsraëlEddie ButlerTogether We Are One (Ze hazman)
(זה הזמן)
Hébreu, anglais234
04 LettonieCosmosI Hear Your HeartAnglais1630
05 NorvègeChristine GuldbrandsenAlvedansenNorvégien1436
06 EspagneLas KetchupUn BlodymaryEspagnol2118
07 MalteFabrizio FanielloI DoAnglais241
08 AllemagneTexas LightningNo No NeverAnglais1436
09 DanemarkSidsel Ben SemmaneTwist of LoveAnglais1826
10 RussieDima BilanNever Let You GoAnglais2248
11 MacédoineElena RisteskaNinanajna
(Нинанајна)
Macédonien, anglais1256
12 RoumanieMihai TrăistariuTorneròAnglais, italien4172
13 Bosnie-HerzégovineHari Mata HariLejlaBosnien3229
14 LituanieLT UnitedWe Are the WinnersAnglais, français6162
15 Royaume-UniDaz SampsonTeenage LifeAnglais1925
16 Grèce (hôte)Ánna VíssiEverythingAnglais9128
17 FinlandeLordiHard Rock HallelujahAnglais1292
18 UkraineTina KarolShow Me Your LoveAnglais7145
19 FranceVirginie PouchainIl était tempsFrançais225
20 CroatieSeverinaMoja štiklaCroate1256
21 IrlandeBrian KennedyEvery Song Is a Cry for LoveAnglais1093
22 SuèdeCarolaInvincibleAnglais5170
23 TurquieSibel TüzünSüper starTurc1191
24 ArménieAndréWithout Your LoveAnglais8129

Anciens participants

Artiste Pays Année(s) précédente(s)
Eddie Butler Israël 1999 (comme membre de Eden)
Carola Suède 1983, 1991 (vainqueur)
Fabrizio Faniello Malte 2001
Ich Troje Pologne 2003
Viktoras Diawara (membre de LT United) Lituanie 2001 (comme membre de SKAMP)
Ánna Víssi Grèce 1980, 1982 (pour Chypre)

Ánna Víssi détient toujours le record du plus long intervalle de temps écoulé entre deux participations : vingt-quatre ans.

Tableaux des votes

Demi-finale

Points attribués
Total
Pays
Arménie  87312123121071232331271221010 150
Bulgarie  88611453 36
Slovénie 2 27332176754 49
Andorre  8 8
Biélorussie  613 10
Albanie 11 1223257310237 58
Belgique 57 516437225343732 69
Irlande 313 7214344162541662815 79
Chypre 7214 1034417212 57
Monaco 3 128 14
Macédoine 85812 81018106 76
Pologne 3417 5102833211264422 70
Russie 12124412241058 412611277104671123648512125 217
Turquie 1688 1012106181083 91
Ukraine 103261036226107 26104358625331084 146
Finlande 71010810107712866 61081212812510810881051251210578 292
Pays-Bas 422435 11 22
Lituanie 66567124441042585 54828341053510161 163
Portugal 12 77 26
Suède 64785558281734104512 76106125441012464776 214
Estonie 1558 27 28
Bosnie-Herzégovine 51012131066512105712812836101 7128212121221246101816 267
Islande 21773651 71127516 62
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Jury
  • Télévote

Finale

Points attribués
Total
Pays Suisse 1123 464 30
Moldavie  1233211 22
Israël 4  4
Lettonie  3484128 30
Norvège 1625 37113412 36
Espagne 12 6 18
Malte  1 1
Allemagne 331133755 5 36
Danemark  83618 26
Russie 468212771237531055128212 1011221267106512481085 248
Macédoine 68847836 6 56
Roumanie 53 621066254446101101143647351212221027223 172
Bosnie-Herzégovine 1278210106121282428121064564715 312212671212 229
Lituanie 3771043846358121 465581061441073413 162
Royaume-Uni 2411228311  25
Grèce 1104110683125578528118 1274 128
Finlande 8104128612 81071212107105787812128710106712712567 292
Ukraine 2535121242512761 10610103856265358 145
France 2 3 5
Croatie 10 1062124102 56
Irlande 14254554276 4643228314110 93
Suède 7851078 753110776526274635623755101 170
Turquie 671210312121017344  91
Arménie 11227108125 108387810810 129
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Jury
  • Télévote

Douze points

Demi-finale

NombreRécipiendaireVotant(s)
9 Bosnie-Herzégovine Croatie, Finlande, Monaco, Norvège, Roumanie, Serbie-et-Monténégro, Slovénie, Suisse, Turquie
8 Russie Arménie,  Biélorussie, Bulgarie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Moldavie, Ukraine
6 Arménie Belgique, Chypre, Espagne, France, Pays-Bas, Russie
Finlande Allemagne, Estonie, Islande, Pologne, Royaume-Uni, Suède
3 Suède Danemark, Malte, Portugal
1 Albanie Macédoine
Chypre Grèce
Lituanie Irlande
Macédoine Albanie
Portugal Moldavie
Turquie Bosnie-Herzégovine

Finale

NombreRécipiendaireVotant(s)
8 Bosnie-Herzégovine Albanie, Croatie, Macédoine, Monaco, Serbie-et-Monténégro, Slovénie, Suisse, Turquie
Finlande Danemark, Estonie, Grèce, Islande, Norvège, Pologne, Royaume-Uni, Suède
7 Russie Arménie,  Biélorussie, Finlande, Israël, Lettonie, Lituanie, Ukraine
3 Turquie Allemagne, France, Pays-Bas
2 Arménie Belgique, Russie
Grèce Bulgarie, Chypre
Roumanie Espagne, Moldavie
1 Croatie Bosnie-Herzégovine
Espagne Andorre
Lituanie Irlande
Moldavie Roumanie
Suisse Malte
Ukraine Portugal

Prix Marcel-Bezençon

Catégorie Pays Artiste(s) Chanson Place Points
Prix de la meilleure performance artistique Suède Carola Invincible 5 170
Prix de la presse Finlande Lordi Hard Rock Hallelujah 1 292
Prix de la meilleure composition Bosnie-Herzégovine Hari Mata Hari Lejla 3 229

Télédiffuseurs

Ordre Pays Télédiffuseur(s) Commentateur(s) Porte-parole
34 Albanie RTSH ? Leon Menkshi
27 Allemagne Das Erste Peter Urban Thomas Hermanns
Deutschlandfunk Thomas Mohr
02 Andorre RTVA Meri Picart & Josep Lluís Trabal Xavi Palma
24 Arménie Arménie 1 Gohar Gasparyan & Phelix Khachatryan Gohar Gasparyan
09 Belgique La Une Jean-Pierre Hautier Yasmine
La Première
Één André Vermeulen & Bart Peeters
Radio 2 Sven Pichal & Michel Follet
26  Biélorussie BTRC Denis Kurian Corrianna
30 Bosnie-Herzégovine BHT1 Dejan Kukric Vesna Andree -Zaimović
36 Bulgarie BNT Elena Rosberg & Georgi Kushvaliev Dragomir Simeonov
17 Chypre RIK 1 Evi Papamichail, Pampina Themistokleous & Vasso Komninou Constantínos Christofórou
10 Croatie HRT Duško Čurlić Mila Horvat
04 Danemark DR1 Mads Vangsø & Adam Duvå Hall Jørgen de Mylius
28 Espagne TVE1 Beatriz Pécker Sonia Ferrer
13 Estonie ETV Marko Reikop Evelin Samuel
08 Finlande YLE TV2 Jaana Pelkonen, Heikki Paasonen & Asko Murtomäki Nina Tapio
YLE Radio Suomi Sanna Kojo & Jorma Hietamäki
25 France France 4 (Demi-finale) Peggy Olmi & Éric Jean-Jean Sophie Jovillard
France 3 (Finale) Michel Drucker & Claudy Siar
35 Grèce ET1 Giorgos Kapoutzidis & Zeta Makrypoulia Alexis Kostalas
14 Irlande RTÉ One Marty Whelan Eimear Quinn
RTÉ Radio 1 Larry Gogan
31 Islande Sjónvarpið Sigmar Guðmundsson Ragnhildur Steinunn Jónsdóttir
33 Israël Aroutz 1 pas de commentateur Dana Herman
05 Lettonie LTV Kārlis Streips Mārtiņš Freimanis
16 Lituanie LRT Darius Užkuraitis Lavija Šurnaitė
37 Macédoine MRT Karolina Petkovska Martin Vučić
15 Malte PBS Eileen Montesin Moira Delia
29 Moldavie TRM ? Svetlana Cocoş
32 Monaco TMC Bernard Montiel & Églantine Éméyé Églantine Éméyé
12 Norvège NRK1 Jostein Pedersen Ingvild Helljesen
18 Pays-Bas Nederland 2 Paul de Leeuw & Cornald Maas Paul de Leeuw
Radio 2 Ron Stoeltie
22 Pologne TVP 1 Artur Orzech Maciej Orłoś
06 Portugal RTP1 Eládio Climaco Cristina Alves
03 Roumanie TVR1 Andreea Demirgian Andreea Marin Bănică
23 Royaume-Uni BBC Three (Demi-finale) Paddy O’Connell Fearne Cotton
BBC One (Finale) Terry Wogan
BBC Radio 2 Ken Bruce
21 Russie Perviy Kanal Yuri Aksyuta & Tatiana Godunova Yana Churikova
11 Serbie-et-Monténégro RTS2 Duška Vučinić-Lučić & Mladen Popović Jovana Janković
TVCG2 Dražen Bauković & Tamara Ivanković
01 Slovénie SLO1 Mojca Mavec Peter Poles
07 Suède SVT1 Pekka Heino Jovan Radomir
SR P3 Carolina Norén
19 Suisse TSR 1 Jean-Marc Richard & Alain Morisod Jubaira Bachmann
SF Zwei Sandra Studer
TSI 2 Sandy Altermatt & Claudio Lazzarino
38 Turquie TRT 1 Bülend Özveren Meltem Ersan Yazgan
20 Ukraine NTU Pavlo Shylko Igor Posypaiko
NRU Olena Zelinchenko

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Sites non-officiels en français :

  • Portail de l’Eurovision
  • Portail des années 2000
  • Portail d'Athènes et de l'Attique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.