Conolampas

Morphologie

Conolampas sigsbei (Golfe du Mexique).

Le test est de taille moyenne à grande, avec un contour circulaire, le côté aboral plus bombé, pour une alluré générale hémisphérique à presque conique ; la face orale est plate. L'appareil apical est monobasal avec quatre pores génitaux. Les pétales sont longs, droits, avec une zone porifère étroite, et ouverts distalement. Les pores sont subégaux, circulaires et conjugués. Les deux colonnes de paires de pores sont de longueurs légèrement inégales sur chaque pétale. Les plaques ambulacraires au-delà des pétales portent un unique pore. Le périprocte est situé sur la face orale, transverse. Le péristome est pentagonal, subcentral, et légèrement plus large que long. Les phyllodes sont légèrement enfoncées, créant des pseudobourrelets qui contiennent les plaques post-basicoronales, formant une légère bosse. Les phyllodes portent des pores uniques, certains étant arrangés en trois séries. Il y a des pores buccaux. Les tubercules sont perforés et crénulés, petits et de taille égale[1]. Les radioles sont courtes et clairsemées[2].

Répartition

Indo-Pacifique et Caraïbes.

Systématique

Taxinomie

Liste des genres

Références taxinomiques

Liens externes

Notes et références

  1. (en) « Conolampas », sur l'Echinoid Directory du Natural History Museum.
  2. (en) Christopher Mah, « Conolampas sigsbei - A "living fossil" about which little is known... », sur Echinoblog, .
  3. A. Agassiz, 1883. Mem. Mus. Comp. Zool., vol. 10, No. 1, p. 48.
  • Portail des échinodermes
  • Portail de la biologie marine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.