Conrad Hansen

Conrad Hansen (Lippstadt – Hambourg) est un pianiste allemand et important professeur de piano.

Pour les articles homonymes, voir Hansen.
Conrad Hansen
Biographie
Naissance
Décès
(à 95 ans)
Hambourg
Nationalité
Activités
Conjointe
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Labels
Telefunken, Deutsche Grammophon, Reichs-Rundfunk-Gesellschaft (en), Ariola
Maître

Biographie

Hansen prend ses premières leçons de piano à huit ans, à Lippstadt et donne son premier concert public deux ans plus tard. Surtout connu pour ses interprétation des œuvres de Ludwig van Beethoven, il se fait une renommée internationale. En 1922, Conrad Hansen est élève d'Edwin Fischer à Berlin, avec qui il a étudié en collaboration avec Grete Sultan. Il fait ses débuts cinq ans plus tard avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, sous la direction de Wilhelm Furtwängler. Il joue également avec Eugen Jochum, Willem Mengelberg, Herbert von Karajan et même de Richard Strauss. L'enregistrement de quatrième concerto pour piano de Beethoven en 1943, avec l'Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Furtwängler est considéré par les connaisseurs comme de haute volée.

Conrad Hansen acquiert une renommée mondiale en tant qu'artiste et en tant que pédagogue. De 1934 à 1945, il est professeur à l'Conservatoire Stern de Berlin. En 1946, il est cofondateur de l'Académie de musique de Detmold, où il est professeur jusqu'en 1960[1]. Il a fondé aussi le Trio Hansen avec Eric Röhn (violon) et Arthur Troester (violoncelle).

En 1960, Hansen succède à Eduard Erdmann au Conservatoire de Hambourg. Des étudiants en provenance d'Allemagne, de Scandinavie, de Russie, du Japon ou des États-Unis viennent à Hambourg rechercher ses conseils. Plus tard, Hansen enseigne à l'Académie de musique de Lübeck, jusqu'à un âge avancé.

Il a reçu la Médaille Johannes Brahms de la ville Hanséatique de Hambourg, comme Günter Wand, Yehudi Menuhin, Felicitas Kukuck et le Hamburger Symphoniker l'ont reçu, et citoyen d'honneur de la ville de Lippstadt. En , l'école de musique de la ville de Lippstadt, est nommé école Conrad Hansen, en son honneur.

Hansen a fait pendant les années de guerre un certain nombre d'enregistrements pour Telefunken et pour Société de radiodiffusion du Reich (Reichs-Rundfunk-Gesellschaft ou RRG). Dans les années 1950, Hansen grave une série de disques pour Telefunken (pièces de musique de chambre de Franz Schubert et Antonín Dvořák), puis pour la Deutsche Grammophon (Sonates de Wolfgang Amadeus Mozart, joué sur un Pianoforte) et enfin pour Ariola-Eurodisc (Concertos pour piano nos 1 et 3 de Beethoven). Des enregistrements de l'œuvre de piano de Beethoven, mais aussi des œuvres contemporaines se trouvent au sein des archives de la radio allemande.

Conrad Hansen est l'éditeur des Sonates pour piano de Beethoven pour les éditions Henle.

Il était marié avec la pianiste et claveciniste Eliza Hansen.

Bibliographie

  • Heinz Josef Herbort, Conrad Hansen. livret du disque Conrad Hansen joue Beethoven et Brahms. Hambourg, ZEIT-Fondation Bucerius, 2001

Notes et références

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Conrad Hansen » (voir la liste des auteurs).
  1. Kürschners Musicien Allemand-Calendrier 1954.

Liens externes

  • Portail de la musique classique
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.