Conseil de Northern Beaches

Le conseil de Northern Beaches (en anglais Northern Beaches Council) est une zone d'administration locale de l'agglomération de Sydney, située dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud en Australie, créée en 2016. Son siège est situé à Dee Why. La population s'élève à 252 878 habitants[1].

Pour les articles homonymes, voir Northern Beaches (Sydney).

Conseil de Northern Beaches

Localisation de la zone d'administration locale (LGA).
Administration
Pays Australie
État ou Territoire Nouvelle-Galles du Sud
Région Agglomération de Sydney
Siège du Conseil Dee Why
Maire Michael Regan
Démographie
Population 252 878 hab. (2016)
Densité 996 hab./km2
Géographie
Superficie 25 400 ha = 254 km2
Liens
Site web Site officiel

    Géographie

    La zone s'étend sur 254 km2 au nord-est de Sydney et correspond à la région du même nom. Elle est bordée par la baie de Broken au nord et possède une longue façade maritime sur l'océan Pacifique à l'est.

    Historique

    La zone d'administration locale est créée le par le ministre des collectivités locales de Nouvelle-Galles du Sud et issue de la fusion des conseils de Manly, Pittwater et Warringah[2].

    La gestion municipale est assurée par un administrateur entre mai 2016 et septembre 2017.

    Politique et administration

    La zone comprend cinq subdivisions appelées wards : Curl Curl, Frenchs Forest, Manly, Narrabeen et Pittwater. Elle est administrée par un conseil de quinze membres élus, à raison de trois par ward, pour trois ans[2]. Les premières élections se sont tenues le .

    Liste des maires

    Période Identité Étiquette Qualité
    12 mai 2016 26 septembre 2017 Dick Persson   Administrateur
    26 septembre 2017 en fonction Michael Regan[3] Indépendant  

    Références

    1. (en) 2016 Census QuickStats, Bureau australien des statistiques
    2. (en) Local Government (Council Amalgamations) Proclamation 2016, gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud, 12 mai 2016
    3. (en) « New Northern Beaches mayor focused on infrastructure projects », sur The Daily Telegraph,
    • Portail de Sydney
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.