Contre-la-montre masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2003

Le contre-la-montre masculin des championnats du monde de cyclisme sur route 2003 a lieu le à Hamilton, dans l'Ontario, au Canada. Le titre de champion du monde est attribué à l'Australien Michael Rogers. Le vainqueur initial, David Millar a été déclassé après ses aveux de dopage en 2004.

Contre-la-montre masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route 2003
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Lieu(x) Hamilton, Canada
Date
Participants 44

Palmarès
Vainqueur Michael Rogers

Navigation

Parcours

Le parcours de 41,3 km, considéré comme difficile, consiste en deux tours d'un circuit comprenant deux côtes[1],[2].

Participation

Le champion du monde en titre Santiago Botero est absent de cette course, de même que Jan Ullrich, vainqueur du contre-la-montre de Cap'Découverte durant le Tour de France, et Lance Armstrong.

David Millar, deuxième en 2001, est présenté comme le favori de cette course. Lors du récent Tour d'Espagne, il a remporté une étape (17e) et a fini deuxième de deux contre-la-montre individuel (6e et 13e étapes). Derrière Millar, les prétendants sont nombreux : l'Espagnol Isidro Nozal, qui a battu Millar à deux reprises sur cet exercice lors de la Vuelta dont il a pris la deuxième place finale, l'Allemand Michael Rich, deux fois vice-champion du monde et récent vainqueur du Grand Prix des Nations, ainsi que son compatriote Uwe Peschel, Michael Rogers, László Bodrogi, Fabian Cancellara, Viatcheslav Ekimov, Víctor Hugo Peña, Serhiy Honchar[1],[3].

Déroulement et résultat de la course

David Millar domine ce contre-la-montre. Il devance Michael Rogers et Michael Rich de près d'une minute et demi. Rogers a été retardé par une crevaison à huit kilomètres de l'arrivée. Il estime toutefois qu'il n'aurait pas pu battre Millar. Cet incident aurait en revanche pu lui coûter la deuxième place : Rogers et Peschel ne sont séparés qu'une demi seconde[4],[5].

Classement

À la suite des aveux de dopage de David Millar, celui-ci est déclassé. Michael Rogers se voit attribuer en septembre 2004 le titre de champion du monde, Michael Rich la médaille d'argent et Uwe Peschel la médaille de bronze[6].

Coureur Pays
Michael Rogers Australie
Uwe Peschel Allemagne
Michael Rich Allemagne

Le tableau suivant restitue le classement à l'issue de la course, avant le déclassement de David Millar.

Coureur Pays Temps
1David Millar Royaume-Unien51 min 17 s 3
2Michael Rogers Australie+1 min 25 s 1
3Uwe Peschel Allemagne+1 min 25 s 6
4Michael Rich Allemagne+1 min 35 s 7
5Isidro Nozal Espagne+1 min 39 s 5
6Dario Frigo Italie+1 min 51 s 5
7Viatcheslav Ekimov Russie+1 min 58 s 4
8Marc Wauters Belgique+2 min 07 s 3
9Michal Hrazdira République tchèque+2 min 13 s 3
10Bert Roesems Belgique+2 min 15 s 8
11Benjamin Day Australie+2 min 20 s 0
12Eugen Wacker Kirghizistan+2 min 26 s 3
DSQLevi Leipheimer[7] États-Unis+2 min 36 s 2
14Bobby Julich États-Unis+2 min 43 s 1
15László Bodrogi Hongrie+2 min 45 s 1
16Evgueni Petrov Russie+3 min 03 s 3
17Gustav Larsson Suède+3 min 03 s 3
18Dmitriy Fofonov Kazakhstan+3 min 05 s 0
19Fabian Cancellara Suisse+3 min 05 s 2
20Sylvain Chavanel France+3 min 07 s 1
21Serhiy Honchar Ukraine+3 min 11 s 1
22Jean Nuttli Suisse+3 min 13 s 8
23Eddy Seigneur France+3 min 15 s 9
24Sergiy Matveyev Ukraine+3 min 16 s 3
25Eric Wohlberg Canada+3 min 29 s 6
26David McCann Irlande+3 min 41 s 5
27Andrey Mizourov Kazakhstan+3 min 54 s 9
28Dawid Krupa Pologne+3 min 55 s 6
29Igor Pugaci Moldavie+4 min 02 s 4
30Víctor Hugo Peña Colombie+4 min 25 s 9
31Ruslan Ivanov Moldavie+4 min 31 s 0
32Benoît Joachim Luxembourg+4 min 36 s 0
33Bjørnar Vestøl Norvège+4 min 38 s 9
34Magnus Bäckstedt Suède+4 min 46 s 5
35Róbert Nagy Slovaquie+4 min 50 s 9
36Marlon Pérez Colombie+5 min 11 s 4
37Glen Mitchell Nouvelle-Zélande+5 min 15 s 0
38Pawel Zugaj Pologne+5 min 38 s 3
39Jean-François Laroche Canada+6 min 19 s 6
40Tomas Vaitkus Lituanie+6 min 24 s 1
41Mitja Mahorič Slovénie+6 min 36 s 5
42Attila Arvai Hongrie+8 min 53 s 7
disqualifiéRaivis Belohvoščiks Lettonie+
abandonIgor González de Galdeano Espagne+
non-partantSergei Krushevskiy Ouzbékistan+

Notes et références

  1. « L'heure de vérité pour Millar et ses frères », sur lesoir.be, (consulté le 7 novembre 2012)
  2. (en) « Map », sur cyclingnews.com (consulté le 7 novembre 2012)
  3. (en) « Wanted: Santiago Botero's successor », sur cyclingnews.com (consulté le 7 novembre 2012)
  4. (en) « Millar realises a dream », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 novembre 2012)
  5. « David Millar en or sur son vélo de carbone », sur lesoir.be, (consulté le 7 novembre 2012)
  6. « Communiqué de presse : Michael Rogers Champion du Monde 2003 du contre la montre », sur uci.ch, (consulté le 7 novembre 2012)
  7. En 2012, Levi Leipheimer fait partie des anciens coureurs de l'US Postal/Discovery Channel témoignant devant l'USADA des pratiques de dopage au sein de cette équipe. Il avoue s'être dopé entre 1999 et 2007. L'USADA le suspend pour six mois à compter du 1er septembre 2012 et lui retire les résultats sportifs obtenus du 1er juin 1999 au 30 juillet 2006, et du 7 au 29 juillet 2007 : (en) Leipheimer accepts USADA sanction following doping admission, Cycling News, 10 octobre 2012. Consulté le 19 juin 2013.
  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2000
  • Portail de Hamilton
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.