Convention de Chatham

La convention de Chatham est une convention réunie autour de l'abolitionniste américain John Brown le à Chatham, dans l'Ontario. Le leader du Bleeding Kansas y expose à ses partisans et aux 34 Afro-Américains qui les ont rejoints son plan pour libérer les esclaves de son pays : il entend frapper un point dans le Sud des États-Unis, y générer l'adhésion de la population servile ou libre puis les installer tous dans les montagnes, d'où ils pourront résister à tous les assauts militaires. La convention adopte son projet constitutionnel, intitulé Provisional Constitution and Ordinances for the People of the United States, pour les terres qu'il espère contrôler ainsi. Brown est par ailleurs désigné commandant en chef de l'armée de libération qu'ils comptent établir.

L'attaque annoncée lors de la convention aura lieu un peu plus d'un an plus tard à Harpers Ferry, alors en Virginie. Plusieurs des participants du raid de John Brown contre Harpers Ferry sont déjà présents à la convention, parmi lesquels le secrétaire John Henry Kagi, tué lors de l'assaut.

Annexes

Articles connexes

  • Portail des années 1850
  • Portail de l’esclavage
  • Portail des États-Unis
  • Portail de l’Ontario
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.