Crotelles

Crotelles est une commune française située dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Crotelles

L'église.
Administration
Pays France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Loches
Canton Château-Renault
Intercommunalité Communauté de communes du Castelrenaudais
Maire
Mandat
Rudolff Foucteau
2014-2020
Code postal 37380
Code commune 37092
Démographie
Gentilé Crotellois
Population
municipale
691 hab. (2017 )
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 37″ nord, 0° 50′ 14″ est
Altitude Min. 95 m
Max. 152 m
Superficie 15,89 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire
Crotelles
Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire
Crotelles
Géolocalisation sur la carte : France
Crotelles
Géolocalisation sur la carte : France
Crotelles
Liens
Site web crotelles.fr/

    Géographie

    Hydrographie

    Réseau hydrographique de Crotelles.

    Le réseau hydrographique communal, d'une longueur totale de 13,16 km, comprend deux cours d'eau notables, le Madelon (4,492 km) et le Mortier (1,941 km), et quatre petits cours d'eau pour certains temporaires[1],[2].

    Le Madelon, d'une longueur totale de 13,5 km, prend sa source dans la commune de Saint-Laurent-en-Gâtines et se jette dans la Brenne à Villedômer, après avoir traversé 4 communes[3]. Ce cours d'eau est classé dans la liste 1[Note 1] au titre de l'article L. 214-17 du code de l'environnement sur le Bassin Loire-Bretagne. Du fait de ce classement, aucune autorisation ou concession ne peut être accordée pour la construction de nouveaux ouvrages s'ils constituent un obstacle à la continuité écologique et le renouvellement de la concession ou de l'autorisation des ouvrages existants est subordonné à des prescriptions permettant de maintenir le très bon état écologique des eaux[4]. Sur le plan piscicole, le Madelon est classé en deuxième catégorie piscicole. Le groupe biologique dominant est constitué essentiellement de poissons blancs (cyprinidés) et de carnassiers (brochet, sandre et perche)[5].

    Le Mortier, d'une longueur totale de 10,5 km, prend sa source à l'ouest du territoire communal, en limite du Bois Rougeolles, et se jette dans la Choisille à Cerelles, après avoir traversé 4 communes[6]. Sur le plan piscicole, le Mortier est également classé en deuxième catégorie piscicole[5].

    Une zone humide[Note 2] a été répertoriée sur la commune par la direction départementale des territoires (DDT) et le conseil départemental d'Indre-et-Loire : « la vallée du Ruisseau du Madelon »[7],[8].

    Toponymie

    Apud Crotellas, début XIIIe s. (Cartulaire de l’archevêché de Tours, t. 2, p. 312, charte 312) ; Paroisse de Trocelles, 22 décembre 1335 (cartulaire de l’archevêché de Tours, t. 2, p. 112, charte 216) ; Crotelle, août 1480 (Archives Nationales-JJ 208, n° 91, fol. 49) ; Crotelles, décembre 1488 (Archives Nationales-JJ 219, n° 251, fol. 151 v°) ; Crotelle, XVIIIe s. (carte de Cassini).

    Du gallo-roman CROTELLA > crotelle « petite grotte » sur crot « grotte » et suffixe diminutif -elle au pluriel, d'où le sens global de « petites grottes »

    Histoire

    Politique et administration

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    mars 2001 mars 2008 Yves Moyer    
    mars 2008 en cours Rudolff Foucteau DVD Employé
    Les données manquantes sont à compléter.

    Population et Société

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

    En 2017, la commune comptait 691 habitants[Note 3], en augmentation de 7,3 % par rapport à 2012 (Indre-et-Loire : +1,6 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    372401410456511514516506455
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    490468466430436448434437434
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    466465435372377372417378355
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
    283286380451460530585640699
    2017 - - - - - - - -
    691--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Enseignement

    Crotelles se situe dans l'Académie d'Orléans-Tours (Zone B) et dans la circonscription d'Amboise.

    L'école primaire accueille les élèves de la commune. Cette école se prénomme l'école du Magdelon, appelée ainsi suite à un vote des élèves en 2004.

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et monuments

    Personnalités liées à la commune

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Le classement en liste 1 au titre de l'article L. 214-17 du code de l'environnement est réservé aux cours d'eau qui sont en très bon état écologique, ou identifiés par les SDAGE des eaux comme jouant le rôle de réservoir biologique nécessaire au maintien ou à l'atteinte du bon état écologique des cours d'eau d'un bassin versant, ou dans lesquels une protection complète des poissons migrateurs est nécessaire.
    2. D’après l’article L. 211-1 du Code de l’environnement, « on entend par zone humide les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».
    3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. « Fiche SIGES de la commune », sur le site du Système d'information pour la gestion des eaux souterraines en Centre-Val de Loire (consulté le 3 février 2019)
    2. « Carte hydrologique de Crotelles », sur https://www.geoportail.gouv.fr/ (consulté le 3 février 2019)
    3. « Fiche Sandre - le Madelon », sur le portail national d'accès aux référentiels sur l'eau (consulté le 3 février 2019)
    4. « Arrêté du 10 juillet 2012 portant sur la liste 1 des cours d'eau, tronçons de cours d'eau ou canaux classés au titre de l'article L. 214-17 du code de l'environnement du bassin Loire-Bretagne », sur http://www.legifrance.gouv.fr (consulté le 3 février 2019)
    5. (id) « Décret n°58-873 du 16 septembre 1958 déterminant le classement des cours d'eau en deux catégories », sur https://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 3 février 2019)
    6. « Fiche Sandre - le Mortier », sur le portail national d'accès aux référentiels sur l'eau (consulté le 3 février 2019)
    7. Direction Départementale des Territoires d'Indre-et-Loire-37, « Liste des Zones humides d'Indre-et-Loire-37 », sur http://terresdeloire.net/ (consulté le 3 février 2019)
    8. « L'inventaire départemental des zones humides », sur http://www.indre-et-loire.gouv.fr/, (consulté le 3 février 2019)
    9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.


    • Portail de l'Indre-et-Loire et de la Touraine
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.