Dęblin

Dęblin (prononciation [ˈdɛmblʲin]) est une ville de la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne. C'est une gmina urbaine du powiat de Ryki.

Dęblin

Héraldique

Monument aux pilotes tués de l'école d'aviation de Dęblin
Administration
Pays Pologne
Région Lublin
District Ryki
Commune Dęblin
Maire Beata Siedlecka
Code postal 08-530[1]
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 081
Immatriculation LRY
Démographie
Population 17 172 hab. (2013)
Densité 446 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 34′ 00″ nord, 21° 51′ 41″ est
Altitude 113 m
Superficie 3 851 ha = 38,51 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Dęblin
Géolocalisation sur la carte : Pologne
Dęblin
Liens
Site web http://www.deblin.pl

    En 2013, sa population s'élevait à 17 172 habitants répartis sur une superficie de 38,51 km2.

    Géographie

    Dęblin se trouve à la confluence de la Vistule et du Wieprz. Elle est située à 40 km au nord-ouest de Lublin et à 50 km au sud-est de Varsovie.

    Avec les villes adjacentes de Ryki et Puławy, elle forme une agglomération de plus de 100 000 habitants.

    D'après les données de 2002, la superficie de la commune de Dęblin est répartie de la façon suivante :

    • terres agricoles : 28 %
    • forêts : 15 %
    • urbanisation : 66 %.

    La commune représente 6,26 % de la superficie du powiat de Ryki.

    Histoire

    Dans les années 1840, dans le cadre du royaume de Pologne sous tutelle russe, les autorités y établissent une forteresse (Ivangorodskaya krepost'[2] en russe, Iwanogród en polonais) pour protéger l'accès sud-est de Varsovie (pendant de la forteresse de Modlin au nord-est).

    Pendant la Première Guerre mondiale, la ville est prise par les armées austro-hongroise et allemande lors de la Grande Retraite de l'armée russe en 1915. Elle est intégrée au royaume de Pologne sous tutelle austro-allemande et reprend son nom polonais de Dęblin.

    Au début de la Seconde Guerre mondiale, lors de l'invasion de la Pologne, Dęblin est prise par la Wehrmacht le . Sous l'occupation allemande, sa population juive périt pendant l'Holocauste. Un grand nombre de prisonniers de guerre soviétiques (ainsi que ceux d'autres pays) meurent dans les camps établis à proximité. La ville est libérée par l'Armée rouge les 25 et .

    Dans les années d'après-guerre, la ville est reconstruite et agrandie. Elle reçoit un statut de ville (gmina urbaine) en 1954.

    L'école polonaise d'aviation militaire (en), dite « école des aigles », créée en 1927, est complétée depuis 2009 par une école d'aviation civile.

    Administration

    De 1975 à 1998, la gmina est attachée administrativement à l'ancienne voïvodie de Lublin.

    Depuis 1999, elle fait partie de la nouvelle voïvodie de Lublin.

    Démographie

    Données du [3]:

    DescriptionTotalFemmesHommes
    UnitéNombre%Nombre%Nombre%
    Population178761008 456518 43749
    Densité
    (hab./km²)
    464227236

    Personnalités liées à la ville

    • Michael Alfred Peszke y est né
    • Ignatz Bubis y a vécu de 1935 à 1944
    • Witold Urbanowicz y a été promu dans l'école d'aviation

    Villes jumelées

    Liens externes

    Références

    1. Liste des codes postaux de la Pologne
    2. Ивангородская крепость avec l'alphabet cyrillique.
    3. Regionalny i Samorządowy REGIOset
    • Portail de la Pologne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.