Denis Jérome

Denis Jerome, né le à Paris, est un physicien expérimentateur français dans le domaine de la matière condensée, qui a contribué à la découverte de la supraconductivité dans la matière conductrice organique.

Denis Jerome
Denis Jerome à La Jolla en 1964
Naissance
Paris ( France)
Nationalité Française
Domaines Physique de la matière condensée
Institutions Centre national de recherche scientifique
Académie des Sciences
Diplôme Doctorat en sciences
Formation Université Paris-Sorbonne
Université Paris-Sud
Directeur de thèse Anatole Abragam
Renommé pour Découverte de la supraconductivité de la matière organique
Distinctions Prix du rayonnement français
Prix Europhysics
Prix Holweck

Carrière

Il est né le à Paris.

Il étudie à la Sorbonne, où il obtient sa licence en sciences en 1960, puis le diplôme d'études approfondies en physique des solides. En 1965, il obtient son doctorat en sciences sous la supervision du professeur Anatole Abragam à l'Université de Paris.

De 1965 à 1966, il travaille comme post-doc à l'université de Californie à San Diego, dans le laboratoire du professeur Walter Kohn, prix Nobel de Chimie 1998 où il mène des travaux en collaboration avec le professeur T. M. Rice. Puis, il continue ses recherches post-doctorales à l'Université Harvard jusqu'en mars 1967.

En , il entre au Centre national de recherche scientifique (CNRS) en tant que stagiaire de recherche. Il devient successivement maître de recherche en 1970, directeur de recherche en 1980, et directeur de recherche émérite du CNRS en 2004.

Il forme en 1967, « le groupe d'étude des propriétés électroniques des métaux et alliages sous très haute pression hydrostatique et basse température » à l'université Paris-Sud à la demande des professeurs Jacques Friedel et André Guinier.

Il est un spécialiste de la physique des électrons de basse dimensionalité et de la transition métal-isolant, dite transition de Nevill Mott.

Sa contribution majeure à la connaissance scientifique est la découverte, en 1980 en coopération avec le professeur Klaus Bechgaard[1], du phénomène de supraconductivité dans le solide organique avec la mise en évidence de supraconduction à 0.9K sous une pression de 12 kbar dans le sel de Bechgaard (TMTSF)2PF6[2].

Il a aussi contribué à l'étude des conducteurs de basse dimensionalité, organiques ou inorganiques, grâce à diverses mesures de propriétés électroniques sous haute pression. Il a publié plus de 380 articles scientifiques dans les revues internationales et plusieurs articles de revues et chapitres de livres[3]

Il a été éditeur en chef de plusieurs revues scientifiques internationales, Journal de Physique Lettres, Journal de Physique, European Physical Journal B et Europhysics Letters.

Dans le cadre de l'Académie des Sciences dont il est membre dans la section de Physique[4], il a coordonné le rédaction de rapports sur l'évaluation individuelle des chercheurs et des enseignants-chercheurs en sciences exactes et expérimentales en 2009, sur le bon usage de la bibliométrie[5] en 2011 et sur les nouveaux enjeux de l'édition scientifique[6] en 2014. Il a présidé la section de Physique de l'Académie des Sciences de 2011 à 2015. Il a animé un colloque sur l'interface entre physique et chimie[7] en Février 2013 et sur la physique de la matière condensée au 21eme siècle[8] en Janvier 2016. Fervent partisan de la science ouverte, il a organisé un colloque à l'Académie des Sciences sur ce sujet le 2 Avril [9]2019 et est membre du comité pour la science ouverte du ministère de l'enseignement et de la recherche.

Distinctions

Prix

Membre de sociétés savantes

Doctorats Honoris Causa et distinctions

Décorations

Famille

Denis Jerome est le petit-fils de l'architecte Lucien Bechmann qui a construit une partie de la Cité Universitaire à Paris et l'arrière-petit-fils du Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées Georges Bechmann qui a contribué à la construction de la ligne de métro Nord-Sud à Paris et à la construction du réseau d'assainissement .

Publications

  • Jean- François Bach et Denis Jérome, Les nouveaux enjeux de l'édition scientifique, Institut de France, coll. « Rapports de l'Académie des Sciences », , 56 p. (lire en ligne)
  • Jean-François Bach et Denis Jérome, Du bon usage de la bibliométrie pour l'évaluation individuelle des chercheurs, Institut de France, coll. « Rapport de l'Académie des Sciences », , 70 p. (lire en ligne)
  • D. Jérome et H. J. Schulz: Organic conductors and superconductors, Advances in Physics, 51, 293-479, 2002.
  • (en) D. Jérome, A. Mazaud, M. Ribault et K. Bechgaard, « Superconductivity in a synthetic organic conductor TMTSF2PF6 », Journal de Physique Lettres, vol. 41, no 4, , p. 95-98 (lire en ligne).

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la physique
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.